• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
DEVELOPPEMENT

EXCLUSIVITE FRANCE-GUYANE : Un aéroport entre Cayenne et Kourou pour 2024 !

Xavier-Paul Le Pelletier Jeudi 1 Avril 2021 - 18h46
EXCLUSIVITE FRANCE-GUYANE : Un aéroport entre Cayenne et Kourou pour 2024 !
Les dizaines de kilomètres de plage qui seront valorisés dès 2024 grâce aux projet "Porte-des-Amériques" et "Porte-de-l'Espace" - Julien Bonnaud

 C'est un projet pharaonique que beaucoup de Guyanais n'auraient même pas osé imaginer, pourtant ce sera une réalité dès 2024, juste avant l'ouverture des JO de Paris si le calendrier est respecté. Pas moins de 900 hectares vont être consacrés à ce nouveau fleuron pour l'économie et le tourisme qui permettra de relier les industries de Cayenne et de Kourou en une seule métropole sur une soixantaine de kilomètres. Des groupements hôteliers internationaux et des grandes enseignes ont manifesté leur intérêt pour le complexe hôtelier et commercial qui devrait dynamiser ce nouvel aéroport. Les enseignes Zara, H&M, Décathlon ou encore Burger King seraient déjà positionnées

"PORTES-DES-AMERIQUES" : nom de code du futur aéroport

«Nous avons choisi le nom "Porte-des-Amériques" pour ce projet situé sur la plage de Macouria afin de faire la corrélation avec le complexe d'hôtels et de centre commerciaux "Porte-de-l'Espace" qui sortira de terre un an auparavant plus à proximité de Kourou" indique avec excitation le canadien Robert Fisher, l'un des porteur du projet de consortium privé -qui a connu la Guyane grâce au minier- et qui a motivé le déblocage de financements publics pour le futur aéroport, qui ne devrait couter "qu'un milliards et demi d'euros."

L’idée plutôt séduisante est de relier les pôles de Kourou et Cayenne en une super métropole le long de dizaines de kilomètres de plage vierge, tout en facilitant la desserte du centre spatial en n’étant plus qu’à une vingtaine de kilomètres. Sans avoir besoin d’acheminer satellites et pièces de fusée en empruntant l’échangeur de Balata de taille insuffisante.

«Ce projet aura un coût relativement faible en comparaison d'autres aéroports puisque l'Etat et la mairie de Macouria vont nous donner l'ensemble des 900 hectares de foncier pour développer ces magnifiques dizaines de kilomètre de sable blanc laissés à la mangrove. Les ingénieurs et architectes savent déjà que la réduction de l'impact environnemental pourra se traduire par des économies notables. Nous savons bien que des écologistes ne voudront pas de ce projet où se situent en partie des zones sensibles, mais nous allons pouvoir tout préserver et une partie des taxes de l'aéroport comme des commerces seront reversées à cette effet» détaille Carlos Pescador, architecte maître d'ouvrage pour l'agence POIS & sons cie basée dans la city à Londres.
UN ACTEUR INNATENDU : LA KLM
La KLM, plus vieille compagnie aérienne encore en opération volera donc au secours du tourisme en Guyane - PASCAL PAVANI (AFP/Archives)


L'avancée manifeste de ce projet s'est faite grâce à un soutien que les acteurs du monde économique de Guyane n'attendaient pas. La compagnie nationale néerlandaise KLM qui effectue des liaisons quotidiennes entre le Suriname et Amsterdam. «Nous avions conscience de la carence qu'a représentée la perte de liaison aérienne entre la Guyane et le Suriname et ce sont nos touristes hollandais qui ont manifesté leur mécontentement en découvrant qu'ils ne pouvaient découvrir la Guyane depuis l'aéroport de Paramaribo» explique un haut-cadre de la compagnie proche du dossier.

Interrogé pour savoir s'ils entendaient prendre des parts de marché à leur alliée Air France, le cadre qui souhaite rester anonyme répond par la négative. La montée de la prise de participation du gouvernement hollandais au sein de l'alliance Air France-KLM pour être à part égale avec la France avait fait couler beaucoup d'encre en 2019 tant elle s'était passée de manière inattendue.

«On peut admettre que nous avons augmenté notre participation dans AF-KLM afin de pouvoir un peu plus taper du poing quand les pilotes d'AF surpayés se permettent de se mettre en grève. Ce qui choque et qui agace l'opinion hollandaise. Nous n'avons cependant pas l'intention de prendre de parts de marché à notre compagnie sœur, mais bien au contraire de dynamiser nos deux marchés en mutualisant nos clientèles respectives».

Désormais, les Guyanais pourront donc rallier l'Europe à destination de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol au départ de Cayenne-Kourou-Porte des Amériques en transitant via Paramaribo-Zanderij sur les Boeing 747 de la KLM. «La Guyane va quant à elle pouvoir bénéficier d'une manne touristique venue de l'ensemble de l'Europe du Nord en venant dans le sens inverse et en repartant de Porte-des-Amériques vers Roissy» explique le cadre de la CCIG qui a su transformer en idée géniale ce qui passait auparavant pour un projet loufoque.
DES MARQUES INTERNATIONALES...
"Porte-de-l’Espace", c’est le nom du super centre commercial entre Kourou et les complexes hôteliers autours de l’aéroport qui devrait héberger une soixantaine d’enseignes et restaurants. Afin de pouvoir accueillir Hollandais et autres Nords-européens dans des conditions au moins aussi bonnes qu'à Paramaribo pour profiter de ces dizaines de kilomètres de plage inexploitée, le consortium privé a déjà capté l’intérêt de groupes côtés en bourse. « Je peux déjà vous dire que pour les commerces Zara, H&M et Burger King ont déjà signé, nous glisse Robert Fischer avant de lâcher une indiscrétion. Décathlon semble motivé mais encore hésitant ce que je ne comprends pas, même LVMH réfléchi aux choix de leurs marques qui correspondraient à notre cible ».
Un aperçu de ce que pourrait devenir le littoral de Macouria à peu de choses près - Shutterstock

Un peu de luxe mais pas trop, les grandes enseignes qui devraient ouvrir devraient demeurer relativement accessibles. « L’idée n’est pas de faire venir des groupes de luxe, c’est pour cela qu’il n’y aura pas non plus de 5 étoiles -du moins au début, poursuit l’ancien géant de l’extraction d’or au Canada. Les six projets de resorts déjà dessinés seront donc majoritairement des 4 étoiles avec un ou deux 3 étoiles. Les groupes Le Méridien, Club Med, Hilton et Hyatt sont déjà sur des négociations avancées, mais nous souhaitons qu’ils s’orientent vraiment vers du club vacances plutôt que des hôtels pour la clientèle d’affaire du spatial ou pétrolière. L’idée est que ce soient des touristes qui viennent admirer la magnifique faune sur notre côte ou profiter des Alizées pour la pratique de sports nautiques. Ou encore observer les migrations de poissons, notamment début avril».
...ET UNE CONSULTATION POUR NOMMER UN LABEL
«Reste à nous mettre d’accord sur un nom, explique un consultant basé en Guyane qui a permis la concrétisation de ce projet sur lequel il travaille depuis 2017. Cela passera nécessairement une consultation pour avoir le bon label, personnellement j’aimais bien celui de Côte d’Ambre, en hommage à la couleur de nos eaux, mais c’est déjà pris. »
Les noms de Côte des Tortues ou Côtes des Luths pourraient donc faire partie des propositions finales qu’auront à choisir les Guyanais.
UNE VUE DEPUIS LE VIEUX-PORT DE PÊCHE DE CAYENNE ET UNE REAFFECTATION POUR MATOURY
« Nous n’allons pas délaisser Matoury et l’Est de la Guyane puisque l’aéroport historique continuera lui de relier Cayenne à Orly tandis que Roissy sera dévolue à Porte-des-Amériques, nous précise notre source à la CCIG. Il est cependant peu probable que ce site de Rochambeau conserve le nom de Félix Eboué, son manque d’activité ne correspondant pas vraiment au prestige d’une telle figure de l’Histoire de la Guyane et de la France » poursuit-il.

Enfin, du côté de la mairie de Cayenne, les esprits semblent passablement réjouis. Plus de concurrence ni de parasitage entre le chef-lieu et la ville spatiale dès lors qu’elles feront partie du même super pôle économique. La concrétisation du projet tombe à point nommé pour les équipes de la mairie qui ne savaient comment occuper leur population le temps d’immobiliser toutes les structures vieillissantes qu’il faut absolument refaire. C’est le vieux port qui devrait sortir grand gagnant notamment grâce aux navettes qui permettront en 25 minutes de rejoindre les activités de Porte-des-Amériques et Porte-de-l’Espace et qui feront une boucle transitant par les îles du Salut.
Marie-Laure Phinera-Horth, soutien indéfectible du projet dès la première heure - Archives

« Le vieux-port des pêcheurs de Cayenne sera alors plus beau que celui de Marseille. Quant au phare de Cépérou il sera donc visible depuis notre nouvel aéroport grâce à l’installation d’une lumière gyroscopique, dans l’esprit du phare du Gosier ou plus modestement de la tour Eiffel, indique la sénatrice Marie-Laure Phinéra-Horth qui était à la tête de la mairie de Cayenne lorsque cette partie du projet lui a été suggérée. C’était au début un doux rêve, mais aujourd’hui l’utopie va devenir réalité ! Il était quand même bien grand temps de ramener un peu de monumentalité en Guyane » nous glissait-elle avec un gros clin d’œil.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
8 commentaires

Vos commentaires

anne.jolly.bonnet@gmail.com 02.04.2021

quelle drôle d'idée ! l'ouest Guyane étant mal desservi même par la route ni transport en commun comment ce fait il que les responsable GUYANAIS ne se rendent pas conte de la réalité surtout que la courte distance entre CAYENNE et KOUROU ne justifie pas un autre aéroport a KOUROU on marche sur la tète

Répondre Signaler au modérateur
Nicolas Hory 02.04.2021
Il est beau...

Le poisson d'Avril

Répondre Signaler au modérateur
Miroslav 02.04.2021

Eh ben ! Rêvons !

Répondre Signaler au modérateur
dany85 02.04.2021
Si c'etait vrai

Comme une odeur de poisson d'avril................

Répondre Signaler au modérateur
Georges de Cayenne 02.04.2021
Poisson d'avril !

Poisson d'avril !

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 02.04.2021

Même le poisson d'avril est au niveau de la Guyane...

Répondre Signaler au modérateur
Féfé973 02.04.2021

inattendu et non innatendu. France Guyane va embaucher un correcteur ! (poisson d'avril !)

Répondre Signaler au modérateur
Laguya2020 02.04.2021
Cayenne blues

Les trottoirs délabrés, l insécurité et la bouse du littoral sont la marque de fabrique de Cayenne!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
2 commentaires
A la une

Sports

Sports

Du roller à Apatou comme stage...

F.P Dimanche 11 Avril 2021
Une

Challenge Pepito 2021 : Fin des...

Florentin Popieul Samedi 10 Avril 2021
Guyane

Sports : le programme du week-end

Alain PAULMIN Samedi 10 Avril 2021