• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CULTURES

Une programmation variée à l'occasion des journées des peuples autochtones

XP.LP. Vendredi 6 Août 2021 - 13h15
Une programmation variée à l'occasion des journées des peuples autochtones
Une manifestation au totem du giratoire Califourchon, en présence de représentants des peuples autochtones de la Guyane - Archives

 Traditionnellement célébrée le 9 août à l’international, la journée des peuples autochtones s’adapte cette année au contexte sanitaire ainsi qu’au calendrier. Des manifestations sont prévues à Matoury, Saint-Laurent et Rémire-Montjoly, avec à la clef, des cérémonies chamaniques, des représentations traditionnelles, ainsi que des prises de parole. Cette année en Guyane, ces journées sont placées sous le signe des langues maternelles amérindiennes.
Le détail de la programmation :

 SAMEDI 7 AOÛT
C’est à Matoury que sont prévues les premières festivités autours des journées des peuples autochtones, dès le samedi 7 août entre le village Sainte-Rose de Lima, au tout début de la route de l’Est, et le totem amérindien du rond-point Califourchon qui lui est adjacent (photo d'archives ci-dessus). Les manifestations commenceront à 8h00 par une allocution du chef coutumier du village en présence d’un représentant du grand conseil coutumier, aux côtés d’élus de la mairie et de la CTG, suivi d’un cachiri de l’amitié avant le début des animations.

Gérée par l’association culturelle et sportive « les jeunes Arawak de Sainte-Rose » qui existe depuis trois ans, cette programmation s’articulera autour de tournois sportifs, de visites guidées, d’ateliers d’artisanat et d’animations. Douze équipes masculines de football sont déjà inscrites et sont donc au complet ainsi que six pour le foot féminin. Deux équipes peuvent encore participer dans cette catégorie. Pour le volley-ball, dix équipes mixtes de six sont prévues, sans autres possibilité d’inscription.

Plus traditionnel, du tir à la corde est prévu à partir de 14h00, avec inscriptions sur place pour des équipes de huit personnes, avec une jauge de dix équipes.

Des animations musicales sont prévues à partir de 18h00 avec des danses traditionnelles et des artistes amérindiens suivi d’un concert de reggae.

Ceux qui se sentent l’âme plus manuelle pourront s’adonner à des ateliers de vannerie et calebasses dès 9h00, répartie en deux groupes de dix personnes pour le matin et l’après-midi.

Coupes, boissons et lots de viandes seront offerts pour les vainqueurs, ainsi qu’un ballon de volleyball pour les meilleurs dans cette discipline.

Les moins sportifs pourront néanmoins se restaurer sur place grâce à quatre stands de restauration pour des repas traditionnels autours du jus de manioc, des viandes de bois et du poisson.

Des visites guidées du village Sainte-Rose de Lima démarreront au cour de cette journée, selon l’affluence, avec des tours dans les carbets des trois plateaux qui composent le hameau et la possibilité d’acheter de l’artisanat.
Couvre-feu oblige, la manifestation prendra fin à 20h00.
LUNDI 9 AOÛT
Programme très matinal, dès 6h15 avec un premier temps fort à Matoury afin de démarrer l’ouverture officielle de cette journée internationale des peuples autochtones par une cérémonie au chamane avec des danses traditionnelles autour du totem du rond-point Califourchon, là encore avec un cachiri de l’amitié à la clef. Le préfet de Guyane Thierry Queffelec, le président de la CTG Gabriel Serville ainsi que le président du grand conseil coutumier feront une allocution.

Dès 10h00, ce sera au Village Prospérité sur la commune de Saint-Laurent du Maroni que seront réunis pour un second temps fort des membres des villages amérindiens de l’Ouest -de Kourou en passant par Mana. Des allocutions sont prévues notamment pour rendre hommage et présenter le travail au quotidien des assistants en langues maternelles.
MERCREDI 11 AOÛT
Ultime temps fort de cette semaine placée sous le signe des cultures, savoirs et traditions des peuples autochtones, avec le vernissage à la Maison des Cultures et Mémoires de Guyane de Rémire-Montjoly, le mercredi 11 août, de l’exposition itinérante autour de la thématique « Amérindiens et Européens sur les côtes de Guyane » au XVe siècle. Des réflexions préquelles de l’ouvrage « la Colonisation de la Guyane » de Gérard Collomb et Martin Van Del Bel. Ce dernier animera la conférence éponyme de l’exposition « Etebogué erebo noboül » « qu’es-tu venu faire icy », suivie d’extraits de contes et de la dramaturgie de l’ouvrage « Entre Deux Mondes » de la compagnie Palemanlou. Jusqu’au 30 août.
 
Musée Mme Payée : lecture de contes Teko et Wayãpi le 6 août
Enfin, au musée des cultures guyanaises, de la rue Mme Payée à Cayenne, aura lieu une présentation du livre de Jean-Maurice Montoute et James Panapuy axé autour de six contes Teko et Wayãpi ce vendredi 6 août à 16h00. Les auteurs présenteront leur démarche : partie de l’école de Camopi afin de développer l’expression orale des enfants, dans leurs langues maternelles ainsi qu’en Français. Outre les ateliers de contes, les élèves de CM2 de Camopi ont aussi participé à des ateliers d’illustrations aux côtés d’une professionnelle, afin de mettre cet ouvrage en images, disponible à nouveau à la vente pour cette réédition chez Orphie.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une