• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
DEFENSE

Armée : la Marine nationale augmente sa capacité de recrutement sur tout le territoire

Elias HALILE-AGRESTI (e.halile-agresti@agmedias.fr) Vendredi 6 Mai 2022 - 14h43
Armée : la Marine nationale augmente sa capacité de recrutement sur tout le territoire

La Marine nationale lance une vaste campagne de communication pour attirer plus de candidats, et mettre en lumière ce corps d'armée tant méconnu que fantasmé. Vendredi matin, sur la base navale de Dégrad des Cannes, trois contrats ont ainsi été signés en présence du responsable national du recrutement de la Marine. 

 Ce vendredi, le capitaine de vaisseau David Samson - chef du service de recrutement de la Marine nationale - a fait le déplacement sur la base navale de Dégrad des Cannes, à Rémire-Montjoly. C'est lui qui a signé les contrats avec les jeunes engagés. C'est aussi lui qui supervise la structuration de la filière de recrutement de la Marine en Guyane. L'objectif, à terme, est de recruter 30 Guyanais chaque année.

Les recrues
Ce vendredi matin, trois jeunes recrues se sont donc rendues sur la base navale de Dégrad des Cannes pour signer leurs contrats. Elles s'appellent Jessica (20 ans), Pascal (21 ans), et Julien (22 ans). Elles ont toutes un parcours singulier et se destinent à différent secteurs d'activité au sein de la Marine.

Julien est Breton, il a signé son premier contrat dans la Marine au mois d'août 2020, et comme ses deux camarades, il vient d'être accepté à "Maistrance" - l'école des officiers mariniers, située à Brest. Il se destine à un emploi de navigateur timonier. Pour lui, cet engagement répond à une passion d'enfance pour le milieu de la mer, et une envie "de faire respecter l'ordre, au service de la France".



Pascal, lui, est Guyanais. Il a découvert les métiers de la Marine grâce à la mission locale, et dans quelques semaines, il sera formé dans la gestion des ressources humaines. Pour lui, cet engagement dans la Marine combine "le respect des Hommes, le travail en équipe, et le voyage".

Jessica est également Guyanaise, et à l'issue de sa formation - qui durera 10 mois, elle sera technicienne armes et munitions. Outre sa passion pour les armes, et son appétence pour le travail manuel, son engagement dans la Marine répond "à un besoin d'ordre, et une envie de voyager".



Pour Jessica, Pascal, et Julien, la formation commencera le 5 septembre prochain, à Brest. A noter que chaque année, environ 4 000 engagés rejoignent les rangs de la Marine Nationale.
La Marine
La Marine propose des recrutements sur 50 métiers différents - correspondant à douze grands domaines d'activité : les opérations navales, l'aéronautique navale, la navigation et les manoeuvres, la mécanique et la maintenance, la plongée, le nucléaire, la sécurité, la protection, le soutien, les systèmes d'information et de communication, la cybersécurité, et la restauration. Au total, il existe quatre forces distinctes dans la Marine : la force de surface, l'aéronautique navale, la force sous-marine, et les fusiliers marins-commandos de Marine. 
La campagne de communication 
Depuis quelques jours, la Marine nationale déploie une série de spots de télévision, de la publicité en ligne, un affichage extérieur et des brochures de communication en CIRFA, afin de faire connaître son secteur d'activité ainsi que les métiers qu'elle propose.
Comment s'engager ?
Il suffit de se rapprocher d'un organisme d'emploi tel que la mission locale, ou directement d'un CIRFA (celui de Guyane se trouve à Rémire-Montjoly). Les recrutements et les formations démarrent dès l'âge de 16 ans pour les mousses, et à partir de 17 ans pour les matelots de la flotte, les pilotes, et les officiers. Il suffit de justifier d'un niveau de 3e pour postuler aux métiers de mousse et de matelot de la flotte. Le reste des recrutements s'effectue à partir du niveau Bac, pour les sous-officiers et les pilotes de l'aéronautique navale. Il faut pouvoir justifier d'une classe préparatoire scientifique pour postuler au poste d'officier de carrière, et d'une licence ou d'un master pour les officiers sous contrat. A noter qu'un système de formation et d'avancement permet la promotion au mérite, tout au long de la carrière. 

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Benkwa973 07.05.2022

Ergojay va s'étouffer...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
Économie

Les offres d’emploi de la semaine

France-Guyane avec Pôle emploi - Samedi 7 Mai 2022

31 commentaires
A la une
4 commentaires