• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CARAIBES

Deux journalistes assassinés en Haïti, nouvelle illustration de la mainmise des gangs

AFP Vendredi 07 janvier 2022
Deux journalistes assassinés en Haïti, nouvelle illustration de la mainmise des gangs
Un quartier de Port-au-Prince, en Haïti, le 27 octobre 2021 - Ricardo ARDUENGO (AFP)

Deux journalistes haïtiens ont été assassinés jeudi par un gang en périphérie de la capitale Port-au-Prince, nouvelle illustration du chaos sécuritaire dans lequel est plongé Haïti, englué dans une crise profonde six mois après l'assassinat du président Jovenel Moïse.

 Wilguens Louissaint et Amady John Wesley ont été tués lors d'une fusillade dans une zone sous contrôle de bandes armées, a précisé à l'AFP l'employeur du second, Radio Ecoute FM, un média en ligne basé à Montréal, où vit une large communauté haïtienne.

Un troisième journaliste qui les accompagnait lors de leur reportage, portant sur "le climat sécuritaire de la zone", a pu s'enfuir, selon la même source.

"Nous condamnons avec la dernière rigueur cet acte criminel et barbare", a réagi Francky Attis, directeur général de Radio Ecoute FM, qui dénonce également "une atteinte grave" aux droits "des journalistes d'exercer leur profession librement dans le pays".

Le média en ligne demande jeudi soir dans un communiqué aux autorités haïtiennes de "prendre leur responsabilité en vue de créer des conditions sécuritaires favorables à toutes et à tous".

Haïti est, depuis des mois, sous la coupe réglée de gangs dont l'emprise s'est largement étendue au-delà des quartiers défavorisés de Port-au-Prince.

La zone de Laboule 12, où les trois journalistes s'étaient rendus jeudi, fait l'objet d'intenses combats entre plusieurs bandes armées qui veulent s'en assurer le contrôle.

Le chemin qui la traverse est l'unique voie terrestre alternative pour rejoindre la moitié sud du pays, faute de pouvoir emprunter la route nationale totalement contrôlée, depuis juin, par l'un des plus puissants gangs d'Haïti.

La crise politique endémique dans ce pays pauvre des Caraïbes, encore aggravée par l'assassinat du président Jovenel Moïse il y a six mois, n'a fait que détériorer la situation sécuritaire.

Au moins 950 enlèvements ont été recensés en Haïti en 2021, selon le Centre d'analyse et de recherche en droits humains, organisation basée à Port-au-Prince.

- Impunité -

Sous-équipée face à des groupes criminels disposant d'un arsenal de guerre, la police haïtienne n'a pas organisé d'opérations d'ampleur contre les gangs depuis mars 2021.

Le 12 mars dernier, les forces de l'ordre avaient tenté d'intervenir dans un quartier de la capitale connu pour être utilisé par un gang comme lieu de séquestration de personnes enlevées.

Quatre policiers avaient alors été tués, et leurs corps et du matériel n'avaient jamais pu être récupérés.

L'impunité dont jouissent les membres des gangs révèle également la très grande faiblesse du système judiciaire haïtien, dont les enquêtes n'aboutissent qu'en de très rares occasions.

Emblématique, le cas de l'assassinat, en avril 2000, du plus célèbre journaliste haïtien de l'époque, Jean Dominique, n'a toujours pas été résolu.

En juin 2021, le journaliste Diego Charles a été tué en pleine nuit alors qu’il était avec une militante politique d'opposition, elle aussi assassinée tout comme 13 autres personnes au même moment. Les auteurs de la fusillade, au coeur de Port-au-Prince, n'ont pas encore été identifiés par les forces de l'ordre.

Le photojournaliste Vladjimir Legagneur n'est lui jamais revenu d'un reportage en mars 2018 dans le quartier pauvre de Martissant, dans le sud de la capitale, aujourd'hui entièrement contrôlé par les gangs.

La police n'a toujours pas publié les résultats d'un test ADN qu'elle avait annoncé réaliser quelques jours après sa disparition.

Les enquêtes sur deux autres meurtres de journalistes, en juin et en octobre 2019, n'ont pas non plus abouti à ce jour.

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
14 commentaires

Vos commentaires

jayjay5 08.01.2022
si vous comprenez rien aux "gangs"

je vous conseille de regardez "straight outta compton", sa vous eduquera tous!

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 08.01.2022

Le pire c'est que vous ne rendez même pas hommage au groupe en ne citant même pas ces pionniers du rap. Vous citez juste un album de NWI sans le dire... c'est dommage.

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 07.01.2022
Il ne faut pas stigmatiser ...

Presque un tiers de la population du peyi.

Répondre Signaler au modérateur
g6d 07.01.2022

Quand on voit que cette situation fascine JJ5, le grand résistant guyanais, cela me laisse pantois. Il semble que JJ5 ait un problème pour distinguer la réalité de ses rêves ou fantasmes

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 08.01.2022
vous racontez quoi encore?

stop imaginez des choses sur moi... pas de "fasciné" ou quoi que se soit... juste que j'aime rap "US" et guerre de gangs "bloods et crisps" ect. donc haiti sa me rappelle sa...

Répondre Signaler au modérateur
Parbo 07.01.2022

Ça te plairait bien ici en Guyane !
Hein jayjay5 .

Répondre Signaler au modérateur
A. LEA 07.01.2022

Que Dieu nous préserve !

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 07.01.2022
haiti sa rigole pas!

y rigolent pas labas! les gangs controlent le pays, ya des videos sur Whatsapp on les voit executez des gens, les brulez vif, coupez vivant a la "machete". encore pire que brezil! et pourtant brezil ya plein de video de "decapitation" entre gangs, execution ect...

Répondre Signaler au modérateur
antcorp 08.01.2022
Whatsapp on les voit executez des gens, les brulez vif, coupez vivant a la "machete"

vous avez trop regardé ces vidéos au vu de vos publication légèrement décalé dans la haine que vous faite

Répondre Signaler au modérateur
chris22973 08.01.2022
Ah c est donc vous

Qui créez des ralentissements et suraccidents lorsque vous filmez les accidentés sur nos routes déjà ralentis? Comment peut on regarder des vidéos de massacres? Moi je les efface systématiquement lorsque l on me les envoies! AFP sont les seuls lettres pour se tenir au courant de ce qui se passe dans le monde entier et sans avoir des vidéos gores des réseaux sociaux qui abrutissent et faussent la réalité

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 08.01.2022
comment vous

savez que les videos sont "violentes" si vous les effacez quand on vous les envoie?

moi je suis fan de "gangsta rap", sa parle que de vengence, guerre de gangs, fusillade entre gangs, noir tuer par les policier blanc ect. les video de violence, sa me choque pas, sa fait parti de culture gangsta rap...

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 08.01.2022

Je pense qu'entre vos sources d'informations et vos goûts, BELLOD doit être fier de son padawan. Bourdieu peut dormir en paix...le capital culturel est sauf au collège de France...

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 09.01.2022

Loin de moi l'envie d'établir une telle proximité avec ce JayJay qui accapare tout ton temps sur ce forum… C'est pas parce que je rebondis parfois, comme lorsqu'il te renvoie un boomerang sur ton ignorance des prérogatives routières de l'Etat, que ça devient mon disciple. Tu amalgames et tu complotes là… C'est un peu du goudet tes associations carricaturales. Quoique ça ne te ferait il est vrai pas de mal un soupçon de pensée complotiste de temps en temps. Car si ça se trouve JayJay c'est juste un type des RG, ou un sociologue farceur qui t'agite une muleta… Va savoir. A mon avis, tu ne devrais pas autant de donner en spectacle avec lui, à toujours lui courrir après, à lui renifler sans arrêts l'arrière pensée. Mais tu fais comme tu veux… Faits divers.

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 10.01.2022

Au vu du nombre de réaction de l'ensemble des lecteurs du forum aux différents propos de Jayjay,je pense qu'on peut tout autant parler de votre biais concernant mes réactions...ou alors mon arrière-train vous fait de l'effet. Fini l'onanisme intellectuel ?
Comme déjà dit : comparaison n'est pas raison...c'est votre spécialité visiblement...libre à vous d'opérer ainsi.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
5 commentaires
A la une