Confusion totale dans l’enquête sur l’assassinat du président haïtien

Confusion totale dans l’enquête sur l’assassinat du président haïtien

 Le chef du parquet de Portau-Prince a demandé dans la matinée au juge enquêtant sur le meurtre du président Jovenel Moïse d’inculper le Premier ministre, en raison d’appels téléphoniques qu’il aurait eus avec l’un des principaux suspects dans l’affaire. Bed-Ford Claude, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince —l’équivalent du procureur— a aussi exigé qu’ Ariel Henry soit interdit de quitter le territoire haïtien « en raison de la gravité des faits exposés ». Il avait assuré disposer...

franceguyane.fr 942 mots - 16.09.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir