• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

[TRIBUNE] Lettre d'un chrétien à Monsieur le Préfet de Guyane

Michel Le TALLEC Samedi 3 Avril 2021 - 10h39
[TRIBUNE] Lettre d'un chrétien à Monsieur le Préfet de Guyane
Sortie de messe à la cathédrale Saint-Sauveur, à Cayenne. (photo d'archives FG)

Un journal, c'est aussi un espace de liberté et d'expression libre. Nous vous proposons, ici, de renouer avec nos « pages Débats », en nous envoyant vos tribunes, vos prises de position, vos avis à l'adresse mail france.guyane@agmedias.fr. Retrouvez ici la tribune de Michel Le Tallec.

 J'apprends, comme tous les Guyanais, que le couvre-feu repasse dès ce samedi 3 avril à 19 heures, pour les communes de Cayenne, Kourou, Macouria et Rémire-Montjoly.

Je sais pertinemment que la situation sanitaire est en voie d’aggravation sur le territoire, et qu’en conséquence des mesures de renforcement s’avéraient nécessaires. Vous les avez prises, dont acte.

Une simple remarque, néanmoins, monsieur le préfet : vous n’êtes pas sans savoir que nous sommes en plein Semaine Sainte, et qu'aujourd'hui, samedi 3 avril, est fêtée par les chrétiens la veillée pascale, prélude à la grande fête de Pâques. Cette veillée pascale est un temps fort pour l’ensemble de la communauté chrétienne, et commence en général aux alentours de 19 heures ou 20 heures selon les paroisses. Sauf à la repousser beaucoup plus tôt dans l’après-midi, ce qui est en théorie contraire aux principes qui guide la liturgie concernant cette fête, la veillée pascale n’aura pas lieu.

Alors, je vous pose une question simple, monsieur le préfet : n’aurait-il pas été envisageable de reculer de 24 heures la mise en place de ces nouveaux horaires? De les faire débuter, en l’occurrence, le dimanche 4 avril au soir ? 24 petites heures… Les chrétiens auraient pu ainsi fêter cette veillée pascale qui leur tenait à coeur, et vous seriez resté dans votre rôle qui consistait à réagir au mieux à l’aggravation de la situation sanitaire. C’était du gagnant-gagnant… Une petite journée, monsieur le préfet… Une toute petite journée…


Je vous prie d’agréer mes meilleures salutations.


Michel LE TALLEC

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

Ti-Rex 06.04.2021

S'il nous est permis, s'il est même utile, nécessaire, de porter un regard critique sur la pertinence des décisions administratives, nous attendons du représentant de l'Etat que ces décisions soient prises en considération de la situation sanitaire, économique, sociale et sociétale du territoire. Une fois arrêtées, dans un Etat de droit laïc et républicain, l'application des dispositions prises s'impose sans distinction de race, d'origine,... ou de religion. En ces temps obscurs, où la notion de laïcité est de plus en plus souvent malmenée et remise en cause, les fameux "principes qui guident la liturgie" ne sauraient en aucun cas fonder la réflexion et l'action publique.

NB: J'ai déjà transmis dimanche ce post en commentaire de la réponse du Préfet mais, visiblement, sa radicalité et la violence des propos tenus n'ont pas échappé à la surveillance sourcilleuse d'Anastasia... Cette censure n'est qu'un moindre mal. Au temps béni de la très sainte inquisition, j'aurais probablement été soumis à la question avant d'aller périr sur le bûcher.

Répondre Signaler au modérateur
Laguya2020 03.04.2021
Écoeurant

Il nous semble que cette supplique s adresse plutôt au Roi de France qu à un petit préfet !
Que savez vous si pertinemment comme vous dîtes, de la situation sanitaire en Guyane ?
N avez vous pas compris que ces mesures (couvre feu, interdiction de vente d alcool après 18 heures) n ont d autre but que de sabrer le moral des populations en état d obéissance passive très avancée. Alzheimer a planté son drapeau noir dans les têtes, même les jeunes cerveaux sont atteints!
La société de contrôle imaginée il y a 50 ans par Deleuze est en pleine action et la démocratie est aux pâquerettes...Le macronisme avec une base électorale à 20 % a pris le dessus.
Il faut arrêter de quémander des miettes. Faites sonner fort vos cloches merde!

Répondre Signaler au modérateur
siage 03.04.2021

Que d'excès. Face au COVID, Deleuze aurait sans doute été en faveur du confinement. Votre anti-Macronisme vous égare. Je vous conseille une tisane ou un rhum.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
4 commentaires
A la une
Société

Grémési Kiko !

par Xavier-Paul Le Pelletier / Photos : Archives France-Guyane, Eugene Epailly, Kathryn Vulpillat / Pierre Rossovich - Samedi 10 Avril 2021

    Gauthier Horth : « Kiko voulait faire revivre l’esprit de Vitalo » Vous avez beaucoup...

Vidéos

Voir toutes les vidéos