• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

[TRIBUNE] Réponse du Préfet à la "lettre d'un chrétien"

Samedi 3 Avril 2021 - 16h22
[TRIBUNE] Réponse du Préfet à la "lettre d'un chrétien"
Thierry Queffelec

Ce samedi, nous avons publié dans notre rubrique "Opinion", la "Lettre d'un chrétien à Monsieur le Préfet de Guyane" (lien ci-dessous). Thierry Queffelec, préfet de Guyane, a pris connaissance de ce courrier et a accepté de répondre à son auteur à travers nos colonnes :

• LIRE ICI : [TRIBUNE] Lettre d'un chrétien à Monsieur le Préfet de Guyane

 Monsieur le Tallec,

La Guyane est entrée depuis plusieurs jours dans une nouvelle phase d’accélération de la propagation du virus, en présence d’un variant brésilien bien plus dangereux que la souche historique.

La vitesse particulièrement élevée de circulation du virus sur les communes de l’Île de Cayenne nous imposait de prendre des mesures fortes. Le retour du couvre-feu à 19h dès le samedi 3 avril poursuit l’objectif de limiter au maximum les rassemblements festifs, dans lesquels les gestes barrières sont souvent abolis. Repousser au dimanche la mise en œuvre du couvre-feu aurait ainsi été une décision contre-productive dans la course qui nous oppose à nouveau au virus.

Les services de l’État ont rencontré cette semaine les représentants des différents cultes de Guyane afin d’anticiper le déroulement des festivités de cette fin de semaine. Tous les participants à la réunion se sont accordés sur la nécessité, cette année encore, de prendre leur part dans la lutte contre le virus. La forme d’une religion ne doit pas prendre le pas sur le fond : en avançant l’heure des célébrations ce samedi pour respecter le couvre-feu, les représentants des cultes ont confirmé ce principe cardinal.

Face à la reprise rapide de l’épidémie sur le territoire, je tiens à vous rappeler que nous sommes toutes et tous, à notre échelle individuelle, responsables de la santé de nos proches et de nos concitoyens. C’est le respect collectif des mesures de lutte contre le virus qui garantira leur efficacité et qui limitera leur durée.

Thierry Queffelec.
Préfet de la région Guyane


 
 
Un journal, c'est aussi un espace de liberté et d'expression libre. Nous vous proposons, ici, de renouer avec nos « pages Débats », en nous envoyant vos tribunes, vos prises de position, vos avis à l'adresse mail france.guyane@agmedias.fr.
 
 


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

Laguya2020 05.04.2021
Droit de réponse et silence assourdissant

Il est curieux que l intéressé ne réponde jamais aux faits d insécurité, meurtre, braquages. Vols jusque sous ses fenêtres ici à Cayenne.

Répondre Signaler au modérateur
Ti-Rex 04.04.2021

S’il nous est permis, s’il est même utile, nécessaire, de porter un regard critique sur la pertinence des mesures prises par l'autorité administrative, nous attendons du représentant de l'Etat que ces mesures soient prises en considération de la situation sanitaire, économique, sociale et sociétale du territoire. Une fois arrêtées, ces mesures prises dans le cadre d'un Etat de droit, laïc et républicain, doivent pouvoir trouver à s'appliquer sans distinction de race, d'origine... ou de religion. En ces temps obscurs, où la notion de laïcité est de plus en plus souvent malmenée et remise en cause, ces fameux "principes qui guident la liturgie" ne sauraient en aucun cas fonder la base de la réflexion et de l'action publique.

Répondre Signaler au modérateur
Laguya2020 04.04.2021
Guyane pas sûre

Ici on tue ici on crève, camarade!

Répondre Signaler au modérateur
Laguya2020 04.04.2021
Virus mon oeil

Plus de risque d être victime d'un acte de violence ici à Cayenne plutôt que du virus !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
4 commentaires
A la une
Société

Grémési Kiko !

par Xavier-Paul Le Pelletier / Photos : Archives France-Guyane, Eugene Epailly, Kathryn Vulpillat / Pierre Rossovich - Samedi 10 Avril 2021

    Gauthier Horth : « Kiko voulait faire revivre l’esprit de Vitalo » Vous avez beaucoup...

Vidéos

Voir toutes les vidéos