• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MUSIQUE

Le groupe Sénuka revient pour Noël

Propos recueillis par Véronique NORCA Samedi 19 Décembre 2020 - 08h09
Le groupe Sénuka revient pour Noël

Sénuka, c’est l’histoire d’une fusion entre deux groupes musicaux, mais aussi une fusion des styles. Diké, Défane et Sabalana, empreinte de l’essence pluriculturelle de la Guyane. Avec trois singles en six mois, classés dans les charts en Guyane et au Suriname, malgré la crise, ces trois artistes fêtent dignement leurs dix ans d’existence.

 Durant les grandes vacances vous avez peut-être fredonné « Time to go », succès radiophonique en Guyane, aux Antilles, au Brésil, mais aussi au Suriname où il a été classé n°1 durant plusieurs semaines. C’est la récompense de dix ans de travail pour ces artistes saint-laurentais. Nous les avons rencontrés alors qu’ils viennent de sortir un nouveau single.
Comment définiriez-vous votre style musical ?
Notre style est très éclectique. Nous venons d’horizons différents et nous avons choisi de laisser parler notre créativité plutôt que de se cloisonner. Nous avons une prédilection pour la soca, le dancehall et la kizomba. Mais nous faisons aussi du reggae ou de l’afrobeat. A une époque, on a même fait de la dance. On évolue avec notre temps.
Votre formation a-t-elle aussi évolué depuis dix ans ?
Au départ nous étions quatre, puisque notre groupe c’est la fusion de deux duos. Yoana est resté avec nous durant cinq ans, puis a pris un autre chemin. Nous avons également fait des featuring, notamment avec Lova Jah ou Jessica Martin de la Martinique.
Comment s’est passée l'année 2020 pour le groupe ?
C’est vrai qu’avec la crise sanitaire, l’année était compliquée. Pour nos dix ans, nous avions prévu la sortie d’un maxi cd et un concert, mais tout cela a dû être reporté. Pas d’accès aux studios d’enregistrement, incertitude sur les possibilités de rassemblement. Mais nous avons persévéré et aujourd’hui, voir notre single « Ké nou mem » classé au top 15 de Guyane la première, nous rend très fiers. Nous avons voulu montrer à travers ce titre la diversité guyanaise. C’est aussi la première fois, qu’un de nos morceaux « Time to go » est diffusé dans hexagone, sur Tropic FM.
On tenait vraiment à remercier le public qui nous a plébiscité et les personnes qui nous aident au quotidien. Une mention spéciale aux associations de danse traditionnelle Ti bwa, San na fu wi et Balaté Khonanon, qui ont répondu présentes pour le clip « Ké nou mem ».


Parlez-nous de votre actualité
Cette année, nous avons eu envie de surprendre nos fans en sortant un single pour Noël. Nous ne l’avions jamais fait. Habituellement, la fin et le début d’année nous servent plutôt de temps de création. « Papa noël » est diffusé en radio depuis le sept décembre et remporte déjà un certain succès, jusqu’en Guadeloupe, où nous n’avions jamais percé. Avec la sortie d’un cd la semaine de Noël, nous allons entamer une tournée promotionnelle. C’est important, car lorsqu’on est en autoproduction, ça a un coût. Nous allons rester sur notre lancée en sortant un morceau pour le carnaval en début d’année. Ce sont des semaines intenses qui nous attendent.
Où pourra-t-on trouver ce cd ?
Vous pourrez le trouver chez Sun studio, nous contacter par mail freeorsoundcarribean@gmail.com ou WhatsApp au 0694410655.




Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une