lestranger 02-10-2021 13:54

Nationale est effectivement un bon exemple ... de mauvaise fois voir d'incompétence de la profession. Si l'instruction a durée de nombreuses années c'est simplement la volonté de trouver un tour de passe passe de l'entreprise pour éviter une étude d'impact imposée en 2017 ! bilan les illégaux ont eux le temps de s'installer. De plus le captage d'eau de Kourou est loin d'être la seule et principale problématique, quid de l'état financier catastrophique de la société, des manquements en matières de largeur de crique, du secteur isolé ... la liste est longue. Concernant la théorie de travail "propre" en circuit fermé, elle est régulièrement mis à mal par des constats de vidanges sauvages avec pollution (le groupe Ostorero est bien au courant de cette pratique ...mais attendons le résultat de l'appel en justice ...). Quant a la réhabilitation, l'absence de ces sois disant professionnels au séminaire (la semaine dernière) illustre bien l'intérêt porté au sujet. Enfin, réponse éludée en matière du nombre d'emplois de la filière !! quelques dizaines (sans comptés les illégaux en renfort ...) et rien en matière de retombées financières pour le pays. Normal seul les patrons se remplissent les poches, il y a tromperie sur la marchandise (un peu comme la photo de Carole, actualisez vos fichiers !!)

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express