Ti-Rex 22-08-2021 13:01

Une chose m'étonne prodigieusement, j'oserai dire qu'elle me stupéfie ! Nous autres guyanais tolérons sans états d'âmes que les moustiques nous injectent des joyeusetés comme la dengue, le zika, le chikungunya, voire la malaria ou la fièvre jaune. Pour autant, nous refusons majoritairement l'injection d'un produit qui, sans forcément être la panacée universelle vantée par les autorités, sauve indéniablement des vies. Comprenne qui pourra... Quant à l'atteinte "sans précédent" aux libertés que constituerait le pass sanitaire... Je pouffe en songeant que ceux qui s'offusquent aujourd'hui à l'idée que l'on impose ce sésame dans les lieux publics sont bien souvent les mêmes qui ont applaudi la loi Evin et l'interdiction faite aux fumeurs d'accéder à tous les lieux recevant du public. Force est pourtant de constater que les effets de la contamination par le Covid sont sans commune mesure avec ceux du tabagisme passif. La liberté serait-elle devenue un concept à géométrie variable ?

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express