Georges de Cayenne 20-02-2021 22:31

Puisse les harceleurs en tout genre en tirer les leçons. Je me souviens qu'au début de ma première année d'études supérieures, devant des menaces de bizutage, j'allais à la faculté avec un couteau dans mon porte-documents. La violence appelle la violence, et le harcèlement est une violence.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express