• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SPORTS

Que retenir de l’actualité sportive guyanaise à l’international ?

Mickael ALCIDE Mardi 5 Juillet 2022 - 08h46
Que retenir de l’actualité sportive guyanaise à l’international ?
Gemima Joseph, Jean Marc Pansa et Analia Pigrée

Si les sorties des footballeurs et cyclistes guyanais ont été fructueuses ces dernières semaines, les autres sportifs d’origine guyanaise évoluant sur la scène internationale ne sont pas en reste et enrichissent l’actualité sportive guyanaise. Retour sur les performances exceptionnelles d’Analia Pigrée, Gemima Joseph, Jean-Marc Pansa, Loic Prévot et tous les autres.

Championnat du monde de Natation : Analia Pigrée en bronze
La nageuse guyanaise a remporté la médaille de bronze pour ses premiers championnats du monde dans le grand bassin de Budapest en Hongrie.

Quatrième aux mondiaux d’Abu Dhabi en décembre dernier, Analia Pigrée a de nouveau atteint des sommets dans sa discipline et repart de Hongrie avec sa première médaille en compétition internationale majeure. La spécialiste du 50 mètres dos a été sensationnelle en demi-finale des mondiaux le 21 juin dernier puisqu’elle a amélioré le record de France grâce à un chrono de 27 secondes et 29 centièmes.

La Cayennaise de 20 ans a terminé troisième de la finale du 50 mètres dos le lendemain derrière la canadienne K.Masse et l’Américaine K.Berkoff.

Le Matourien Steven Aimable, concourant sous la bannière du Sénégal a lui aussi participé à ses deuxièmes championnats du monde en grand bassin la semaine passée à Budapest. Aligné sur le 100 mètres nage libre et papillon, il a amélioré ses performances réalisées aux Mondiaux de 2019. Avec un temps de 54’’65 au 100 mètres papillon il reste cependant très loin du record du Sénégal qu’il avait établi aux Jeux Olympiques de Tokyo (53’’64).


Jeux Méditerranéens : Gémima Joseph médaillée d’argent avec le relais français.
Le palmarès de la jeune sprinteuse guyanaise vient s’étoffer grâce à une deuxième place obtenue avec le relais 4 x 100 français aux Jeux Méditerranéens se tenant actuellement en Algérie. Les relayeuses françaises ont bouclé leur course en 44’’63.

Également alignée sur 200 mètres samedi, Gemima Joseph est parvenue à se qualifier pour la finale de la compétition, dont elle a pris la sixième place. Malgré des résultats inférieurs à ceux de la saison passée, la Kouroucienne de 20 ans a réussi à égaler sa meilleure performance de l’année (23’’41) et poursuit son retour au plus haut niveau.

Ce sont à ces même jeux Méditerranéens que participait également Laureen Maxwell, spécialiste du saut en hauteur. N’ayant pas réussi à franchir sa barre à 1 mètre 81, elle a dû se contenter d’un meilleur saut à 1 mètre 77 et d’une onzième place.

Chez les plus jeunes, les mois de juin et juillet sont l’occasion pour les meilleures athlètes guyanaises des catégories cadettes et juniors de performer au niveau national. Samedi à Maisons-Alfort, Jessika Ringuet est passée sous les 12 secondes sur 100 mètres pour la première fois (11’’98) tandis que Tara Lafontaine s’en approche (12’’12). Elles pourraient ainsi connaître prochainement leurs premières sélections en équipe de France de jeunes. Elles rentrent pour l’instant dans le Top 10 des performances françaises de cette année sur 100 et 200 mètres, de bon augure pour les championnats de France qui se tiendront mi-juillet. C’est également le cas de la sociétaire de Matoury 2000 Nandy Charles qui s’est démarquée avec un 400 mètres couru en 56’’46 fin juin à Nogent-sur-Marne.

Basket : Bryan George et Livio Jean-Charles champions de France et de Grèce
La consécration de plusieurs mois de travail acharné pour les Guyanais Bryan George et Livio Jean-Charles. Analyste vidéo de l’ASVEL depuis deux ans, Bryan George a remporté le 25 juin son premier titre majeur en club. Les Lyonnais sont venus à bout de l’AS Monaco Basket en prolongations dans le match 5 samedi dernier. Un succès de taille pour l’analyste vidéo d’origine guyanaise qui avait par ailleurs remporté la médaille d’argent avec l’équipe de France aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Consécration également pour Livio Jean-Charles, le basketteur de l’Olympiakos le Pirée en Grèce. Le Guyanais étoffe son palmarès avec un titre de champion de Grèce remportée au terme d’une saison éprouvante qui a également vu son club finir quatrième d’Euro Ligue (Plus grande compétition européenne de basket). Il a participé à la fête en inscrivant quatre points au cours du match du sacre face au Panathinaïkos (93-74) pour devenir champion de Grèce pour la première fois. L’Ailier cayennais est pour l’instant annoncé du côté de l’ASVEL l’année prochaine.

Livio Jean-Charles, drapeau guyanais sur les épaules remporte le titre de champion de Grèce avec l’Olympiakos. ©OlympiakosBC -

Basket – Pro B : Jean-Marc Pansa et les Shark d’Antibes tombent aux portes de la Betclic Elite
Clap de fin pour le pivot guyanais des Sharks d’Antibes. La saison 2021-2022 a pris fin début juin pour Jean-Marc Pansa et les siens qui se sont hissés en finale des play-offs de deuxième division française. Les Antibois avaient su se transcender tout au long de la saison pour atteindre la dernière match mais ont finalement buté deux fois sur l’équipe de Blois. Ils ne rejoindront pas l’élite du basket-ball français la saison prochaine.

Pansa et ses coéquipiers avaient pourtant réalisé une saison remarquable et avaient fini sixième de la saison régulière. Le poste 5 originaire de Kourou s’était particulièrement illustré sur ces huit mois de compétition en culminant à une moyenne de dix points marqués mais également six rebonds pris par match. Le Guyanais avait été élu MVP à quatre reprises au cours de la saison face à Boulazac en octobre, Tours en janvier, Nantes et Denain en février et s’est maintenu à plus de 11 points par match en moyenne durant les play-offs. Nous retrouverons Jean Marc Pansa à la rentrée prochaine pour la saison 2022-2023, sa cinquième en tant que professionnel et probablement toujours sous le maillot blanc et bleu des Sharks.
Des résultats poussifs aux Championnats de France d’Athlétisme
Le grand rendez-vous du mois de juin n’a cependant pas réellement souri aux athlètes guyanais ayant pris le départ ces 25 et 26 juin à l’occasion des championnats de France Elite.

Le sprinteur du moment Amaury Golitin est tombé sous le coup d’une suspension provisoire liée à la réglementation antidopage quelques jours avant le départ des Elites. Il n’a donc pas pris le départ du 100 mètres, tout comme Marvin René.

De son côté, Loïc Prévot a réussi à se hisser en finale du 200 mètres mais n’a pris que la cinquième place dans une course relevée. Il y réalise tout de même l’une de ses meilleures performances de la saison (20’’85) et poursuit actuellement sa préparation pour les championnats du monde avec le relais 4x400 ainsi que pour les Championnats d’Europe en individuel.

Sur la même distance, Gemima Joseph n’a pas pu accrocher le podium en finale des Championnats de France Elite. Son meilleur chrono de la saison : 23’’41 ne lui offre que la quatrième place. Laureen Maxwell n’est pas parvenue à passer au-dessus du mètre 79 au concours du saut en hauteur et ne prend que la huitième place dans sa discipline de prédilection. Même cas de figure pour Travis Cudjoe le lanceur de javelot du Sport Guyanais qui n’a pu valider qu’un seul lancer à une soixante de mètres dimanche dernier. Une performance en dessous de ses capacités qui lui servira d’expérience pour les échéances à venir.

On devrait retrouver ces trois jeunes athlètes dès le week-end prochain à l’occasion des championnats de France Espoirs.

On soulignera également les prestations sur le 100 et 400 mètres haies d’Edith Doekoe (13’’71) et de Thélia Ruster (63’’46) trop justes pour entrer en finale. Cette dernière a d’ailleurs enchaîné avec les championnats de France d’épreuves combinées en ce premier week-end de juillet. Malgré de belles performances sur les haies, le saut en hauteur et le 200 mètres elle n’a pas été classée car elle n’a pas pu enregistrer de performances sur toutes les épreuves de l’heptathlon.

Bonus : l’actualité sportive guyanaise en vidéo :


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
4 commentaires
A la une