• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SPORTS

Les Yana Dòkò s'envolent pour la Gold Cup

S.R. et Mickael Alcide Lundi 28 Juin 2021 - 13h11
Les Yana Dòkò s'envolent pour la Gold Cup
Les membres de la sélection de Guyane à l'entraînement. - D.R.

 Avec un petit changement dans la sélection, et une délégation en confiance pour son premier match face à Cuba, prévu le 3 juillet à Miami, en Floride. 

 Les Yana Dòkò ont quitté le sol guyanais. La sélection de Guyane de football est en lice pour obtenir une place à la Gold Cup 2021, compétition internationale organisée par la CONCACAF, aux Etats-Unis. Pour cela, la Guyane devra passer par deux tours préliminaires dont le premier face à Cuba le 3 juillet prochain. Thierry De Neef, le sélectionneur des Yana Dòkò, dévoilait le vendredi 11 juin au matin la liste des 23 Guyanais qui ont pris ce jour la destination de la Floride. 
 La liste des 23 joueurs sélectionnés

Gardiens :
Simon Lugier (US Boulogne, N1)
Jean-Beaunel Petit-homme (US Matoury, R1)
Noha Pulcherie (US Saint-Denis, R1)

Défenseurs :
Dylan Adam (US Camon, R1)
Teddy Adaoude (AS Etoile de Matoury, R1)
Ludovic Baal (Stade Brestois, L1)
Mickael Colino (ASU Gran Santi, R1)
(remplacé par Inrick Baal)
Grégory Lescot (Vannes OC, N2)
Gary Marigard (Olympique Grande-Synthe, R1)
Alain Mogès (Angoulême CFC, N2)
Marvin Torvic (ASC Geldar de Kourou, R1)

Milieux de terrain :
Rhudy Evens (ASC Geldar de Kourou, R1)
Marc Edwige (CSC de Cayenne, R1)
Miguel Haabo (AS Etoile de Matoury, R1)
Regis Léveillé (Brétigny Foot, N3)
Kevin Rimane (Ex-FC Hermannstadt, D1 Roumaine)
Thomas Vancaeyezeele (San Diego Loyal SC, D2 USA)

Attaquants :
Arnold Abelinti (SO Romorantin, N2)
Carino Atchaliso (La Suze-sur-Sarthe FC, N3)
Alex Eric (US Matoury, R1)
Jessy Marigard (RFC Tournai, D5 Belge)
Sloan Privat (FC Bourg-en-Bresse Péronnas, N1)
Calvin Soga (AJ Saint-Georges, R1)
 
Avant de fouler les pelouses nord-américaines, la sélection guyanaise devra toutefois s'acquitter de deux escales, une en Martinique, puis une autre en Guadeloupe. A quelques jours du départ prévu, comme nous le révélions dans cet article, la ligue de football n'avait pas encore obtenu de délégation préfectorale pour se rendre sur place. "Il fallait avoir un motif impérieux qu’on a obtenu de la part du Ministère des Sports." nous explique Antoine Nelson, secrétaire général de la ligue de football.

Désormais, la paperasse n'est que souvenir, et on se projette dans les jours qui viennent. "Cuba ? C'est une équipe qu'on a déjà battu" rappelle Antoine Nelson. En cas de victoire, les Yana Dòkò enchaîneraient par un match contre Trinidad et Tobago. Dernière marche avant la qualification officielle pour la compétition, qui devrait débuter le 10 juillet. 
[INTERVIEW] Thomas Vancaeyezeele « Il n’y a pas de limites à se fixer »
 
Thomas Vancaeyezeele sous le maillot du San Diego Loyal SC, club qu’il a rejoint cette saison après trois saisons passées à Pittsburgh. – ©San Diego Loyal (1) - D.R.

Thomas Vancaeyezeele, 26 ans et international guyanais depuis septembre 2019 fait partie du groupe qui défiera la sélection de Cuba le 3 juillet prochain avant d’affronter un 2e adversaire pour se qualifier à l’édition 2021 de la Gold Cup de football. Il est l’un des trois professionnels qui constituent le groupe des Yana Dokos pour cette campagne de qualification pour la Gold Cup. Nous avons recueilli sa réaction après l’annonce de sa convocation il y a une dizaine de jours.
Bonjour Thomas, vous avez une fois de plus été retenu par le sélectionneur Thierry De Neef pour qualifier la sélection de Guyane à la Gold Cup 2021. Que ressentez-vous ?
Je suis très heureux et aussi très impatient que ça commence. J’ai hâte de retrouver la sélection et mes coéquipiers.
Quel est votre objectif pour ce mois de juillet ?
L’objectif tout d’abord gagner le premier match, puis le deuxième pour se qualifier, ensuite il faudra sortir du groupe… Donc il faudra prendre match après match et tout donner. Il n’y a pas de limites à se fixer, on verra jusqu’où on peut aller.
En cas de qualification vous aurez l’occasion de jouer contre de grandes nations du football, notamment le Mexique (11e au classement FIFA) en ouverture de la compétition qu’est-ce que cela vous inspire ?
C’est à coup sûr une source de motivation supplémentaire. Je vis aux Etats-Unis et j’ai eu l’occasion de passer à côté du stade dans lequel on jouerait face au Mexique et c’est un stade immense et impressionnant de l’extérieur. (AT&T Stadium dans le Texas, 4e plus grand stade des Etats-Unis pouvant accueillir jusqu’à 105 000 spectateurs ndlr.) Ça pourrait vraiment être incroyable, le match d’une vie et ça représente surtout une énorme opportunité donc on va tout donner.
Quelques joueurs professionnels qui auraient été important pour l’effectif ne pourront pas faire le déplacement pour aider l’équipe cet été. Regrettez-vous ces absences ?
C’est vraiment dommage et frustrant surtout par rapport à Donovan Léon qui est notre capitaine et qui fait partie des leaders du groupe. Maintenant il va falloir faire le maximum pour pallier leurs absences même si c’est vrai que ça aurait été mieux de jouer avec eux.
Un manque de condition physique pourrait-il être préjudiciable face à Cuba ?
Personnellement ça n’a pas été facile de reprendre le rythme ces derniers mois après une longue coupure pour moi aussi donc ça pourrait également être le cas pour les autres joueurs mais une fois arrivés en Guyane on va se préparer au maximum.
Comment se sont passées les négociations avec votre club (San Diego Loyal SC) pour vous laissez partir à la Gold Cup d’autant plus que votre saison se poursuit en USL Championship (D2 Américaine) ?
Mon club ne savait pas forcément que la Guyane n’était pas affiliée à la FIFA (et donc n’est pas contraint de libérer son joueur pour les matchs internationaux ndlr.). Lorsqu’ils l’ont appris ils m’ont quand même laissé y aller. Mon coach Landon Donovan (Quadruple vainqueur et 3 fois meilleur buteur de la Gold Cup avec les Etats-Unis ndlr.) m’a dit que la sélection c’était quelque chose de très important, qu’il y avait vécu ses meilleurs expériences en tant que footballeur et qu’il comprenait. Il m’a laissé partir sans problème. Mon club a simplement demandé à ce que je puisse jouer un match le samedi 19 juin donc je rejoindrais le groupe un peu après. Je suis impatient d’arriver en Guyane.
Le fait que vous jouiez aux Etats-Unis a-t-il quelques peu facilité les choses ?
Oui ça aidé d’autant plus que la Gold Cup est organisée aux Etats-Unis donc ici on sait que c’est une très grande compétition avec beaucoup d’intensité et de grandes équipes. Le fait que j’y participe me permet aussi de représenter mon club de San Diego à la Gold Cup.
Justement vous avez connu un début de saison difficile avec votre nouveau club, comment expliquez-vous cela ?
On a beaucoup de nouveaux joueurs, il a fallu le temps que tout le monde s’entende bien et que l’on trouve la bonne tactique. Nos premiers matchs ont été difficiles avec des lacunes dans le dernier geste et sur le plan défensif. Ça a été compliqué de lancer notre saison avec les 4 premiers matchs que l’on a disputé à l’extérieur mais depuis notre premier match devant nos supporters ça va beaucoup mieux donc on va essayer de continuer comme ça.
En effet, la formation californienne n’a plus perdu un seul de ses 6 matchs depuis plus d’un mois et est remontée à la 3e place de sa poule de 8. Il lui reste encore plus d’une vingtaine de matchs à jouer pour se maintenir dans le top 4 et ainsi se qualifier pour les play-offs.
Votre intégration dans votre nouvel environnement a t-elle été réussie pour vous ?
Oui ça a été facile pour moi de m’adapter et de m’intégrer au groupe. Après je me suis senti un peu sous pression du fait de mon statut, j’ai été nommé dans l’équipe-type de la saison dernière, les coach attendaient beaucoup de moi et moi aussi donc le début de saison a été difficile pour moi avec pas mal de buts encaissés. Dernièrement les coachs ont décidé de me replacer au milieu de terrain, en milieu défensif un peu comme je joue on sélection et je me sens bien à ce poste. On peut dire que je remonte la pente, je suis en forme pour la sélection de Guyane et je vais pouvoir me donner à fond.
Quel rôle pensez-vous avoir à jouer au sein de la sélection de Guyane pour cette campagne de qualification à la Gold Cup ?
Je suis sans doute l’un des seul joueurs qui peut jouer régulièrement en ce moment. Je suis affuté et je suis en pleine saison donc je vais essayer de ramener mon dynamisme, mon agressivité et de l’intensité.
 
Après une semaine de préparation passée à Cayenne, les 23 Yana Dokos décollent ce lundi midi pour rallier la Floride en passant par les Antilles. Nous sommes désormais à J-5 du choc face à Cuba.

 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
4 commentaires
1 commentaire