• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Handball : Beatrice Edwige et les Bleues défaites en finale du championnat du monde

Mickael ALCIDE Dimanche 19 Décembre 2021 - 16h27
Handball : Beatrice Edwige et les Bleues défaites en finale du championnat du monde
©Julian Schlosser-FFHandball

Beatrice Edwige et les joueuses de l’équipe de France de handball devront se contenter d’un titre de vice-championnes du monde. Défaites 29-22 en finale par la Norvège au terme d’un match qu’elles ont pourtant eu entre leurs mains pendant la première période, elles se sont effondrées en seconde mi-temps. Retour sur leur prestation.

Une première mi-temps tout en maîtrise
Bien entrées dans leur match, Françaises et Norvégiennes ont livré un début de match de niveau et d’intensité très élevé, se rendant coup pour coup. C’est un véritable duel de gardiennes qui a dicté les premières minutes de la rencontre. Mais si les deux formations étaient au coude à coude au terme du premier quart d’heure (7-6), les Bleues, collectivement irréprochables avec une Laura Glauser en forme exceptionnelle dans les buts, ont su se détacher de leurs adversaire au tableau d’affichage. Elles vont accumuler jusqu’à six buts d’avance et rentrent aux vestiaires avec un avantage de 16-12 après 30 excellentes premières minutes.
Une seconde période cauchemardesque
Dès lors, les rôles s’inversent aux retour des vestiaires. En l’espace de deux petites minutes, elles refont leur retard (16-16). Inefficaces offensivement, les Françaises encaissent dix buts et n’en marquent que trois sur les dix premières minutes de la seconde mi-temps. C’est un tout nouveau match qui se joue, l’exact contraire de la première période se produit, les Bleues s’écroulent et butent face une gardienne norvégienne Silje Solberg impériale (50% de tirs arrêtés pour elle). Beatrice Edwige et ses coéquipières resteront alors 11 minutes sans marquer (entre la 40e et la 51e minute de jeu) pendant que les Norvégiennes continueront leur récital offensif et finalement infliger un score de 17 à 6 aux Françaises sur la seconde mi-temps. Si l’on veut bien croire à un sursaut d’orgueil tricolore à l’approche des dix dernières minutes, celui-ci ne sera que trop timides et les Norvégiennes resteront solide pour s’offrir leur quatrième sacre mondial en battant la France sur le score de 29 à 22. Une désillusion pour les Beatrice Edwige et les siennes après leur très bonne première mi-temps. L’incapacité à trouver les solutions sur le plan offensif comme défensif leur a été fatale.
Une Belle médaille d ‘argent
C’est donc la fin de ce qui aura été une belle compétition pour les Bleues qui ont réalisé un parcours remarquable en Catalogne et rentreront en France avec la médaille d’argent mondiale. La déroute de Kumamoto aux championnats du monde 2019 semble bien lointaine désormais pour les Bleues, titrées vice-championnes d’Europe, championne olympique et maintenant vice-championne du monde en l’espace d’un an.

Ainsi, la collection s’étoffe pour la joueuse d’origine guyanaise Beatrice Edwige qui compte désormais l’or et l’argent européens, olympiques et maintenant mondiaux à son palmarès. Auteure de plus de 100 buts en équipe de France, barre qu’elle a dépassé pendant le championnat du monde, Beatrice Edwige a une fois de plus assumé son rôle de leader tout au long de cette compétition, qui on l’espère n’était pas sa dernière sous le maillot bleu. Il ne reste plus qu’à souhaiter un bon retour dans son club en Russie pour 2022 à la pivot du Rostov-Don Handball Club, qualifié pour les quart-de-finale de la Ligue des Championnes.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
A la une
1 commentaire
2 commentaires

Vidéos

Voir toutes les vidéos