• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Handball : Beatrice Edwige et l’équipe de France en finale du championnat du monde !

Mickael ALCIDE Samedi 18 Décembre 2021 - 18h55
Handball : Beatrice Edwige et l’équipe de France en finale du championnat du monde !
©FFHandball – S.Pillaud

Grâce à une nouvelle victoire ce vendredi en demi-finale face à la sélection du Danemark (23-22), les Bleues se sont qualifiées pour la sixième finale mondiale de leur histoire. C’est aussi leur troisième finale consécutive en compétition internationale majeure après celle de l’Euro 2020 et les Jeux Olympique de Tokyo. Les championnes olympiques en titre tenteront ainsi d’obtenir un troisième sacre mondial ce dimanche en Catalogne.

Un match extraordinaire et une qualification obtenue au bout du suspens

Menées pendant la quasi-totalité de la rencontre, les Bleues ont fait preuve de courage et de détermination pour rester au contact des Danoises et ne rien lâcher. Après un début de match difficile, il leur aura fallu un mental d’acier pour renverser la vapeur et finalement parvenir à prendre l’avantage pour la première fois dans ce match à la 57e minute de jeu.

Malgré les parades de Laura Glauser dans les buts tricolores et les quelques fulgurances de Méline Nocandy, les Bleues se trouvaient surclassées au moment de rejoindre les vestiaires (10-12) et n’ont pas trouvé la solution en début de seconde mi-temps. Tandis qu’elle est mise en échec par l’exceptionnelle paire de gardiennes danoises, l’équipe de France se retrouve reléguée à quatre points de son adversaire à 20 minutes de la fin. Par l’intermédiaire de Grace Zaadi, elle recolle au score pour la première fois à la 51e minute pour laisser place à dix dernières minutes de folie. Ce sont finalement « Les Battantes » qui s’en sont sorties, avec une dernière parade de Cléopâtre Darleux à la 59e et une prestation collective remarquable. « On a gardé la tête froide jusqu'au bout. Quoiqu'il se passe dimanche, on ne peut pas dire que cette équipe n'a pas de mental. Je suis très fier, très heureux. » se félicitait le sélectionneur Olivier Krumbholz au terme de la rencontre.
Un parcours sans-faute

Les Bleues entraient dans la compétition le 3 décembre dernier en tant que détentrices du titre de championnes olympique avec le poids de la pression représentée par celui-ci. Successivement, les Bleues se sont défaites de l’Angola (30-20), de la Slovénie (29-18) et du Monténégro (24- 19) pour avancer au tour principal de ce championnat du Monde. Elles ont ensuite muselé la Pologne (26-16) mais ont eu fort à faire le week-end dernier face à la Serbie, devant opérer un premier retournement de situation décisif pour aller chercher leur place en quarts de finale. Menées 9-12 à la mi-temps, elles ont remporté leur rencontre 22-19 avant de battre la Russie (33-28) pour assurer leur place en tête de leur groupe.

Défensivement solides en 1/4 de finale, Béatrice Edwige et ses coéquipières ont réalisé une deuxième mi-temps de folie face à la Suède (victoire 31-26) pour encore une fois se hisser dans le dernier carré d’une compétition internationale majeure. Grâce à une nouvelle seconde partie de match de très haut niveau ce vendredi face aux Danoise (23-22), revoilà les Bleues en finale, et d’ores et déjà médaillées. Mais après la médaille d’argent du mois de décembre dernier, suite à la défaite en finale de l’Euro 2020 face à une formation norvégienne qu’elles retrouveront dimanche, les Femmes de défi fouleront le parquet pour reconquérir le sacre mondial qu’elles avaient obtenu en 2003 et en 2017.

La handballeuse d’origine guyanaise Beatrice Edwige ©Julian Schlosser-FFHandball -

Ainsi, s’offre à Béatrice Edwige et les siennes l’occasion d’être titrées championnes olympique et championnes du monde la même année. Pour cela, il faudra bien sûr battre la redoutable formation norvégienne, portée par l’éternelle Nora Mork. Nul doute que les Bleues feront de nouveau preuve de détermination, qualité qui les caractérises depuis maintenant bien des années.

On se laisse avec la réaction d’après France-Danemark de la pivot guyanaise Béatrice Edwige, auteure jusqu’ici de sept buts dans la compétition :

« Je suis super heureuse. Pendant 45 minutes, ça a été notre plus mauvais match de la compétition. C'était un jour sans. […] on fait quinze dernières minutes incroyables, avec une défense de feu et des filles superbes en attaque. Ce match, on va le chercher au mental. On a eu tellement de scénarios improbables depuis cinq-six ans, on est prêtes à tous types de scénario […] Dimanche en finale, on va mettre le feu. »
 
 
La finale du championnat du monde de handball France – Norvège se jouera dimanche 19 décembre après-midi à 13h30 (heure de Guyane) à Granollers en Espagne et sera diffusée sur les antennes de TF1 et BeinSport !
 
 


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
2 commentaires
A la une
1 commentaire
2 commentaires

Vidéos

Voir toutes les vidéos