• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Gold Cup

Gold Cup : Yana Dòkò-Trinité et Tobago, les compos du choc

Mickael Alcide Mardi 6 Juillet 2021 - 16h28
Gold Cup : Yana Dòkò-Trinité et Tobago, les compos du choc
La sélection de Guyane dans les starting-blocks avant son choc face à Trinite-et-Tobago – - ©Keveren Guillou

A 17h30 les Yana Dòkò jouent leur qualification pour la phase de groupe de la Gold Cup 2021 face à Trinité et Tobago. La sélection de Guyane est à une seule victoire de s’offrir un ticket pour Houston pour y affronter en fin de semaine le Mexique, dans la plus grande compétition de football organisée pour la CONCACAF. Que doit-on attendre de cette rencontre entre la Guyane et Trinité & Tobago ?


Dynamiques des deux équipes et confrontations précédentes
Tout d’abord, notre sélection guyanaise était sortie de son groupe de Ligue des Nations avec un bilan de deux matchs nuls, puis deux défaites, avant de finir sur une victoire 3-1 face à St. Kitts-et-Nevis en novembre 2019. Les Yana Dòkò se retrouvent donc en match officiel aujourd’hui après plus d’un an de coupure face à une équipe trinidadienne qui affiche elle aussi un bilan mitigé sur sa campagne de qualification pour la Coupe du Monde. Après une victoire face au Guyana (3-0) en mars dernier, elle a enchaîné deux matchs nuls à Porto Rico et aux Bahamas avant de finir elle aussi sur une victoire contre St. Kitts-et-Nevis (2-0). En jetant un coup d’œil aux confrontations précédentes entre nos deux équipes on constate en revanche un net avantage en faveur de Trinidad. Cinq victoires en leur faveur contre une seule pour notre sélection. Cependant aucun match n’a été joué entre les deux équipes depuis 2014. A cette époque, seuls Alain Mogès, Kevin Rimane, Marc Edwige, Marvin Torvic, Rhudy Evens et Grégory Lescot étaient sur leur terrain. La Guyane s’était inclinée 4-2 à l’issue d’un festival d’occasions ratées pour nos attaquants.

A quoi s’attendre de la part de Trinité & Tobago ?
Les Soca Warriors l’ont démontré samedi dernier en terrassant la formation de Montserrat (6-1), ils ont des arguments à faire valoir ce soir. L’équipe emmenée par Angus Eve partira favorite pour le choc face à la Guyane. Très à l’aise techniquement et efficace dans tous les aspects du jeu, la formation décuple championne des Caraïbes a exposé l’étendue de son talent face à Montserrat. Dans cet effectif composé à quasiment 100% de joueurs professionnels, les quatre joueurs à vocation offensive de la formation trinidadienne ont montré de quoi ils étaient capables samedi et ont tous inscrit un but. On notera notamment les belles performances des ailiers Judah Garcia et Ryan Telfer qui ont dynamisé les couloirs ainsi que celle de l’entrant et double buteur Reon Moore. Un mot enfin pour Kevin Molino, milieu offensif de la sélection trinidadienne et évoluant au Colombus Crew en MLS (1ere division Américaine) qui sera peut-être le danger principal ce soir.

Les Yana Dokos auront leur mot à dire
Pour autant, la sélection de Trinité et Tobago est prenable et nos Yana Dokos peuvent poser de gros problèmes à leurs adversaires du soir. Les espaces laissés dans l’axe du terrain par le milieu à deux trinidadien pourraient profiter à un possible trio Baal-Vancaeyezeele-Rimane si c’est le choix que fait Thierry De Neef. Ces trois joueurs professionnels guyanais, à l’origine à vocation défensive mais capables de se projeter et d’aller de l’avant n’ont encore jamais eu l’occasion d’être tous les trois alignés sur le même match. Ainsi semble-t-il logique de s’appuyer sur nos force dans l’axe du terrain pour contrecarrer les projets trinidadiens d’autant plus que la présence de Sloan Privat en pointe de l’attaque devrait être également actée. Mais Quel choix Thierry De Neef fera-t-il ?

Reste un sujet de débat majeur, la sélection de Guyane n’a plus joué un match officiel depuis le 14 novembre 2019. Un inconvénient certes, mais qui pose également problèmes à l’équipe de Trinidad & Tobago. En effet, Angus Eve et ses joueurs n’ont aucune idée du type de jeu que proposera la sélection de Guyane cet après-midi tandis que Thierry De Neef et son staff ont eu l’occasion d’analyser le jeu de leur adversaire. Le sélectionneur guyanais a d’ailleurs abordé le sujet ce matin en conférence de presse :
« On a préparé cette rencontre après avoir assisté au match de Trinidad mais on va surtout se concentrer sur notre collectif. On sait qu’on ne part pas favoris sur cette rencontre mais on a des arguments à faire valoir et on va tout faire pour contrarier cette équipe et se donner une chance de remporter ce match. »

Ludovic Baal, la clé du match ?
En effet, la Guyane pourra de nouveau compter sur Ludovic Baal, 35 ans, joueur du Stade Brestois pour cette rencontre. Et Les plus grands exploits de ces dix dernières années ont été réalisées avec ce joueur parmi nos rangs. Parmi lesquels : une certaine victoire 3-1 face au Honduras en 2015, une victoire 5-2 contre Haïti pour nous qualifier à la Gold Cup 2017 et un match nul 0-0 obtenu en Gold Cup face au Honduras (match cependant perdu sur tapis vert à cause de l’affaire Malouda). En bref, Baal n’a perdu que deux matchs sur les 10 derniers qu’il a disputés avec les Yana Dokos depuis 2012. Un élément capable de changer le visage d’une équipe à lui tout seul.




Guyane – Trinité & Tobago c’est aujourd’hui à 17h30 et c’est à suivre sur en direct en radio, télé et web sur Guyane 1ere et sur les chaînes YouTube et Facebook de la CONCACAF.








Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
A la une
4 commentaires
1 commentaire