• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Championnats de France d’Athlétisme: la guyanaise Laureen Maxwell championne de France

Mickael Alcide Dimanche 27 Juin 2021 - 14h55
Championnats de France d’Athlétisme: la guyanaise Laureen Maxwell championne de France
Laureen Maxwell, Gemima Joseph et Alexie Alai?s Kempinaire - ©FFA - – ©Jean-Marie Hervio et Ste?phane - ©FFA

 L’édition 2021 des Championnats de France d’athlétisme en plein air (Outdoor) s’est achevée cet après-midi à Angers. Des sept guyanais présents sur la compétition, deux ont été médaillées : Laureen Maxwell au saut en hauteur et Gemima Joseph sur 200 mètres. Les deux athlètes guyanaises de 19 ans repartent ce soir d’Angers avec leur première médaille d’or et d’argent en Elite. Mention spéciale pour Alexie Alaïs, de retour pour sa première grande compétition depuis septembre.

 Laureen Maxwell sacrée championne de France !
En ce dimanche 27 juin 2021, Laureen Maxwell (Athlé 91) a remporté le concours du saut en hauteur des Championnats de France en plein air en franchissant une barre à 1 mètre 91. Une performance remarquable pour l’athlète née en 2002 qui réalise à Angers la meilleure performance française de la saison et la 2e meilleure performance Junior de l’histoire. Aucune athlète française âgée de moins de 20 ans n’avait sauté aussi haut depuis Maryse Ewanje-Epee en 1983. D’autant plus remarquable : Laureen Maxwell a réalisé un concours quasi-parfait pour s’assurer le titre de championne de France. Après un échec à 1 mètre 79, la Guyanaise efface successivement du premier coup des barres à 1,82m, 1,85m, 1,87m, 1,89m et enfin 1,91m. Elle aura donc battu à trois reprises son record personnel (précédemment établi à 1,86m) Malgré les conditions météorologiques. Elle tente pour finir de passer la barre des 1 mètre 96 (performance exigée pour faire les jeux olympiques) mais n’y parvient pas au bout de ses 3 tentatives. Laureen Maxwell sort tout de même vainqueure du concours de saut en hauteur et s’adjuge ainsi son premier titre de Championne de France Elite à tout juste 19 ans. Cap désormais sur les prochaines échéances internationales pour la seule athlète guyanaise sacrée sur cette édition 2021.
Gemima Joseph vice-championne de France du 200m
C’est sous la pluie d’Angers que s’est élancée ce dimanche la jeune Gemima Joseph pour ses séries du 200m. Sortie en tête de sa première course en un temps de 23’’33, l’athlète guyanaise affichait le meilleur temps des séries. Quelques heures plus tard, en finale sur sa distance de prédilection, Gemima Joseph ne parvient pas à détrôner Carolle Zahi (tenante du titre) et ne finit « que » deuxième de la course pour un centième devant Wided Atatou. Son temps est de 23’’37, quelques peu décevant au vu de sa forme récente. Elle s’offre tout de même sa première médaille en Elite sur ces championnats de France Elite en plein air après sa 4e place la veille sur 100 mètres. En effet, en réalisant à deux reprises des temps en 11 secondes 48, en séries ainsi qu’en finale, Gemima Joseph a dû se contenter d’une 4e place ce samedi en finale du 100m. La sprinteuse guyanaise de 19 ans, sociétaire du Roukou continuera sa préparation dans l’hexagone avec ses coachs Gaëtan Tariaffe et Katia Benth notamment en vue des Championnats de France et d’Europe Espoirs et des Jeux Olympiques de Tokyo.

Résultats plus mitigés sur le 400 mètres et aux lancers
La 1ere journée n’avait pas été facile pour nos trois représentants guyanais engagés dans la compétition vendredi. Tout d’abord du côté des lancers, Dean-Nick Allen (disque) et Alexie Alais (javelot) ont tous deux échoué pour quelques centimètres à la 4e place de leur concours respectif. 53 mètres 43 pour Allen (sa meilleure performance de la saison), 48 mètres 79 pour Alais, les deux lanceurs guyanais passent tout proche d’une médaille de bronze à ces championnats de France Elite. Soulignons tout de même son retour après 10 mois d’absence due à une terrible blessure au genou en septembre dernier. De retour dans les stades depuis moins de 2 mois, il s’en est fallu de peu pour que la championne guyanaise parvienne à décrocher une nouvelle médaille ce vendredi.
Toujours en lancer de javelot, chez les hommes, l’espoir guyanais Travis Cudjoe terminait 9e du concours avec un meilleur lancer à 63 mètres 02 ce vendredi. Il disputera le week-end prochain les Championnats de France Espoirs.

Du côté des sprints longs, Marie Duvigneau a terminé à la 6e de sa série du 400m avec un temps de 55’’60. En affichant un niveau de performance similaire à ce qu’elle a eu l’occasion de démontrer plus tôt en ce mois de juin, Marie Duvigneau pourrait espérer une finale et pourquoi pas une médaille le week-end prochain aux championnats de France Espoirs à Caen. Sur la même distance, Loïc Prévot, champion de France du 200m Indoor en février dernier a déçu samedi. De retour de blessure, le Guyanais finit lui aussi 6e de sa série avec un temps de 48’’56. Il ne se qualifie donc pas pour la finale.


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
A la une
4 commentaires
1 commentaire