Un tiers des urgences de nuit traitées au Chog

Un tiers des urgences de nuit traitées au Chog

   Les grandes vacances ne vont pas être une partie de plaisir pour le personnel du centre hospitalier de l'Ouest guyanais (Chog). Les infirmiers commencent à manquer.
  “Nous sommes ok sur le nombre de médecins et d'aide-soignants mais pas sur celui des infirmiers. Sur 28 postes, seulement dix sont occupés. Nous avons douze promesses d'embauches pour septembre mais rien en juillet ni en août”, regrette Didier Guidoni, le directeur du Chog.
  Résultat : les urgences relevant de la médecins...

franceguyane.fr 1083 mots - 28.06.2022
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir