LA GUYANE, LA TERRE

La coexistence « pacifique » entre félins et bétails est-elle possible ?

La coexistence « pacifique » entre félins et bétails est-elle possible ?

Permettre aux professionnels du territoire de se préserver des attaques de félins, c’est le but du projet COFEEL, qui propose toute une batterie de mesures dissuasives. Rencontre avec Tommy Gaillard, qui pilote ce projet en Guyane.

 « Abattre un jaguar ou un puma qui s’approchent de votre bétail ou les capturer avec une cage et les relâcher ailleurs, en peine forêt par exemple, ne sert strictement à rien. A l’image de la plupart des grands prédateurs, le jaguar et le puma sont territoriaux et solitaires. S’ils sont abattus, d’autres félins viendront les remplacer à plus ou moins long terme. Et s’ils sont capturés, puis relâchés, ils reviendront. Fatalement (1). »

Tommy Gaillard est membre de l’association HISA (Human...
franceguyane.fr 1740 mots - 06.04.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres