• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Des amendes pour les participants au "pique-nique géant" devant la préfecture

P.R Lundi 6 Septembre 2021 - 17h39
Des amendes pour les participants au "pique-nique géant" devant la préfecture
DImanche 5 septembre plusieurs centaines de personnes étaient réunies place Leopold-Heder pour manifester contre l'obligation vaccinale et le pass sanitaire - PR

Suite à la manifestation anti-pass sanitaire et obligation vaccinale de dimanche devant la préfecture, des verbalisations ont été réalisées. Des contraventions de 135€ seront appliquées, déclare la préfecture. 

 Dimanche 5 septembre, la Caravane pour la Liberté organisait un « pique-nique géant » devant la préfecture de Guyane après avoir fait l’aller-retour entre Cayenne et Kourou plus tôt dans la journée. France-Guyane était sur place et a constaté que plusieurs centaines  de personnes étaient effectivement présentes, dans une ambiance bon enfant, voire familiale (voir notre Facebook Live ci-dessous).

La manifestation, se déroulant durant le couvre-feu imposé en zone rouge (du samedi 19h au lundi 5h), n’avait bien entendu pas été autorisée par la préfecture, conformément à ce que prévoit l’article L. 211-1 du code de la sécurité intérieure, qui soumet à l’obligation d’une déclaration préalable, « tous corteges, défilés et rassemblements de personnes, et, d’une façon générale, toutes manifestations sur la voie publique. ».

Ce lundi après-midi,  la préfecture nous apprend que « un nombre important de verbalisation a été réalisé, tant sur les véhicules que sur les personnes » présentes à ce pique-nique géant. « Ces personnes se verront appliquer les contraventions de 4e classe (135 €) prévues pour le manquement à l’arrêté préfectoral ».

« Outre le caractere illégal de cet événement, qui a rassemblé jusqu’à 250 personnes lors d’un pique-nique géant, celui-ci a été tenu sans les précautions nécessaires dues à l’épidemie de la Covid-19 (absence de masque ou de distanciation). Le Préfet dénonce l’absence de responsabilité des organisateurs et des participants, alors que le taux d’incidence sur l’Ile de Cayenne est aujourd’hui de 682 cas pour 100 000 habitants. », poursuit la préfecture.



PR

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
13 commentaires

Vos commentaires

bozo 06.09.2021
Agglomérations de non vaccinés

Aux Antilles ça avait commencé comme ça...
On sait comment ça finit maintenant.
L'automne sera chaud en Guyane, surtout dans les hôpitaux...
Il serait juste que tous ceux qui luttent contre le vaccin, acceptent de laisser leurs places aux autres en réanimation.

Répondre Signaler au modérateur
ST973 06.09.2021
Irresponsables ?

Et les nombreuses soirées illégales ayant lieux tous les week end ?
Pourquoi y-a-il des moyens hors normes pour contrôler des restaurants et pas pour des soirées où :
- il n'y a aucun respect des gestes barrières - rien n'est déclaré - aucune commission de sécurité - tapage - coups de feux...
Un 2 poids 2 mesures incompréhensibles et intolérables et qui de fait rend l'Etat coupable de mise en danger de la vie d'autrui !

Répondre Signaler au modérateur
Bravo 06.09.2021
Combien?

Même avec les badauds, je ne vois pas 100 personnes.
Encore moins des centaines.
Et ce malgré les 360°de la caméra.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
Social

Les offres d'emploi à ne pas manquer cette...

France-Guyane avec Pôle emploi - Samedi 4 Septembre 2021

A la une