• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SOCIÉTÉ

Animations : Bientôt des stands et des ambulants sur 2 plages de Rémire-Montjoly

Jade Letard-Methon (j.letard-methon@agmedias.fr) Vendredi 1 Juillet 2022 - 19h17
Animations : Bientôt des stands et des ambulants sur 2 plages de Rémire-Montjoly

 Après les plages kourouciennes, celles de Montjoly doivent bientôt bénéficier de nouveaux aménagemenst temporaires. C'est en tout cas la volonté de la municipalité qui lance un appel à candidatures pour animer des stands de plage. L'action pourrait être "reconduite voire améliorée".

 C’est quelque chose que d’aucuns ne s’attendaient plus/pas à voir. Deux plages de la ville de Rémire-Montjoly seront aménagées de stands après un appel à candidatures de la municipalité. Du 9 juillet au 31 août, 17 porteurs de projet seront installés sur les plages de Gosselin et de Caristan pour « faire vivre la commune » : « Les sites les plus occupés de la commune sont les plages et on le voit pendant les vacances quand on emmène nos enfants et qu’on y va plus. », estime Patricia Torres, conseillère municipale chargée du monde économique.
10 stands pour 4 ambulants

Si vous décidez de fréquenter ces plages durant la période des grandes vacances, vous devriez voir 4 stands à la plage de Caristan où ils seront plutôt regroupés. Du côté de Gosselin, les stands - répartis tout le long de la plage, notamment à cause du canal qui s’est creusé - seront au nombre de 10 avec 3 ambulants autorisés à parcourir les lieux. Concrètement, les stands seront placés sous des chapiteaux car la réglementation est stricte et exige des aménagements démontables. Pour ce qui est de l’eau et de l’électricité, les prestataires devront s’organiser par leurs propres moyens puisque la mairie dit ne pas avoir eu le temps de réaliser les travaux nécessaires pour l’alimentation en électricité.

Pour ceux qui veulent se lancer dans l’aventure, les projets doivent être structurés dans les domaines des activités récréatives ou créatives, sportives, bien-être, gourmandise et de petite restauration. Pour la municipalité, ces activités sont les plus adaptées à un contexte balnéaire. « On a utilisé les idées des habitants car nous avons beaucoup consulté la population avec l’étude du coeur de ville », selon Patricia Torres.

La mairie de Rémire-Montjoly semble ne pas avoir rencontré de difficulté au sujet du foncier. En effet, à la plage de Caristan, l’emplacement des stands est prévu sur un terrain adjacent qui est du domaine privé et qui appartient à la commune. Dans ce cas-là, nul besoin d’autorisation. À Gosselin, les stands seront situés sur une moitié de propriété communale et une autre moitié appartenant à la DGTM mais là, les autorisations nécessaires étaient déjà acquises.

Une volonté politique 

En voyant l’appel à projets de la mairie, une interrogation peut survenir très rapidement : pourquoi les plages de Rémire-Montjoly - qui peuvent être considérées comme de belles représentantes du littoral guyanais - ne disposent pas de plus d’aménagement à l’instar de Kourou ? Pour Patricia Torres, tout est une affaire de « volonté politique ». L’élue rappelle d’ailleurs l’aménagement de la plage de Gosselin qui date du mois d’octobre 2020 et qui confère aux lieux une attractivité non-négligeable pour les familles.

« C’est une volonté politique de notre équipe de faire de l’animation sur nos plages de façon à ce que ça soit de plus en plus amélioré et pour que ce soit de vraies plages aménagées. » Par ailleurs, la conseillère espère que ces actions se suivront et se pérenniseront dans le temps, « même si on n’est pas reconduits et que le maire change parce qu’il va changer un jour. » L’aménagement du littoral de Rémire-Montjoly était une des grandes promesses de campagne du maire Claude Plenet et en se faisant, toute l’équipe en place compte bien « réveiller la belle endormie » afin de faire de Rémire-Montjoly une commune vivante.

Dans les mois et les années à venir, le village du Tour devrait être de retour, alors que les études pour la halle-marché se poursuivent ; dans le même temps, la municipalité espère inaugurer en 2023 une place publique. Le projet du « coeur de ville », lui, veut « étancher le besoin d’aller dans une autre ville pour pouvoir vivre » : « On aimerait permettre aux Rémirois et aux Montjoliens de rester dans la commune pour faire ces petites choses du quotidien. »

Enfin, pour ce qui est de la continuité de l’aménagement du littoral, on nous répond que les choses se font « pas à pas pour ne pas faire de fausses promesses » mais aussi parce que cette zone est en mouvement constant. « Sur Gosselin, on a dû revoir notre projet parce qu’avec la saison des pluies, ça a encore bougé donc on ne peut pas faire de promesses que l’on ne pourra pas tenir parce qu’il y a des choses qu’on ne maîtrise pas, comme la Nature. »
Les informations pratiques pour soumettre sa candidature avant le 7 juillet prochain. - Mairie de Rémire-Montjoly


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
14 commentaires

Vos commentaires

kacg 03.07.2022
Bravo

Bravo pour cette belle initiative, par contre malheureusement il faudrait que la ville, demande à la police municipale et la gendarmerie et/ou malheureusement payer des vigiles, afin de veiller à la civilité des occupants. Meme s’il faut sanctionner mais un moment il faut que certains habitants sachent respecter la propreté .

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 02.07.2022
cool

j'espere qui aura des vendeurs de "sinobol" comme dans les Antilles, sa met toujours une belle ambiance de fete et de "loisir"!

Répondre Signaler au modérateur
Véro973 02.07.2022
Génial

Génial, maintenant même sur la plage on va pouvoir se faire enquiquiner par des commerçants en tout genre. Nous avions la chance d’être jusqu’ici épargnés. Ce n’est malheureusement plus le cas. Le commerce prend le pas sur la nature. C’est un grand progrès, en effet.

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 02.07.2022
Plage des palmistes !

«  la mairie n’a pas eu le temps de faire les travaux »
Donc pas de courant . Un concert de groupes electrogenes en prévision.
Espérons que les employés municipaux trouveront au moins le temps de vider les poubelles.

Répondre Signaler au modérateur
CitoyenRévolté 02.07.2022
@ Véro973

Sur l'aspect purement écologique je vous rejoins totalement, on sait d'avance comment vont terminés les plages ( remplies de gobelets et bouteilles plastiques ) car on sait comment le guyanais aime son pays "ironie".
En revanche, sur l'aspect "commerçant" vous devez sans doute être fonctionnaire pour avoir une telle réaction.
Faut-il vous rappeler que si les entreprises du privé n'existaient pas vous seriez de facto au chômage !?
Hé oui c'est le privé qui finance toute cette gabegie sociale ainsi que vos confortables salaires et retraites alors merci de nous épargner votre aversion pour les commerçants qui comme vous l'avez compris vous permettent de vivre votre confortable train train quotidien

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 03.07.2022

Euh non...ce sont les contribuables dans leur ensemble...particuliers et entreprises...pas seulement l'un ou l'autre...c'est pas dur à trouver, il suffit d'aller sur le site du MEF. Faut-il vous rappeler que le coût réel de la santé, de la voirie, des infrastructures diverses et variées n'est jamais financé uniquement par les particuliers ou les entreprises. Alors on se tait et on dit merci les investissements publics...

Répondre Signaler au modérateur
CitoyenRévolté 03.07.2022
@ Benkwa973

Vous n'avez visiblement aucune culture sur le fonctionnement économique d'un état ! Les contribuables sont des particuliers qui sont eux-mêmes payés par les entreprises ! Si pas d'entreprises il n'existe pas de contribuables, si pas d'entreprises du privé il n'existerait pas de services publics et d'investissements publics !
Ne vous en déplaise c'est le privé qui crée la richesse d'un pays cultivez-vous un peu avant de poster des inepties

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 04.07.2022

Mon dieu, vu le nombre d'inepties débitées en un post, je vais vous laisser à vos platitudes. Une chose est sûre, vous n'êtes pas économiste mais sans doute un petit artisan ou commerçant frustré. Bises et courage...

Répondre Signaler au modérateur
CitoyenRévolté 04.07.2022
@Benkwa973

Lisez lisez et lisez et pas seulement des ouvrages sur l'extrême gauche hein.
Vous êtes d'une telle petitesse que vous en êtes pathétique.
Repartez travailler dans votre administration l'économie n'est pas de votre niveau

Répondre Signaler au modérateur
Véro973 04.07.2022
@ CitoyenRévolté

Non, désolée, je ne suis pas fonctionnaire.
Votre raisonnement est, pour le moins, étrange.
Et « légèrement » raciste car je vous cite : « car on sait comment le guyanais aime son pays "ironie". »
Elle a bon dos l’ironie !
Je regrettais simplement la présence de commerces sur les plages.
C’est tout.

Répondre Signaler au modérateur
CitoyenRévolté 04.07.2022
@Véro973

Commentaire raciste ? Mais qu'est-ce qu'il faut pas lire ! Je comprends mieux le niveau de votre post précédent c'est effarant de betises.
C'est dingue ces individus qui voient du racisme partout au 21eme siecle sans doute une lfiste frustrée.
Oui Mme regardez le nombre de déchets plastiques ordures en tout genre pullulés aux abords des criques carbets plages etc.... et vous comprendrez comment les guyanais aiment leur pays.

Répondre Signaler au modérateur
Véro973 04.07.2022
@ CitoyenRévolté

J’ai bien peur, monsieur le citoyen révoltant, que les décharges sauvages ne soient pas le fait de l’ensemble de la population guyanaise, mais d’une minorité d’individus.

J’ai bien peur également, monsieur le citoyen révoltant, que vos propos stigmatisant l’ensemble d’une population pour les actes d’une minorité relèvent, bel et bien, du racisme.

En espérant que vous puissiez évoluer.

Bien à vous !

Répondre Signaler au modérateur
CitoyenRévolté 05.07.2022
@Véro973

Vous êtes navrante de bêtise sur bêtise, vos propos sont d'une absurdité incroyable, sans aucun doute une lfiste frustrée et complexée.
Il est évident qu'il ne s'agit jamais d'une majorité fort heureusement d'ailleurs, mais qu'il s'agit tout de même d'une minorité très nocive comme tous les maux dont sont responsables les minorités dans une société ( je parle pas des minorités ethniques avant que votre petit cerveau étroit aille le penser mais je parle des minorités comportementales celles qui vous pourrissent votre quotidien par leurs actes et comportements).
Et quand on voit cette jeunesse sans aucun respect ici ou ailleurs ( regardez ce que devient St Laurent ) laissez moi penser qu'on est mal barré.

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 06.07.2022

En fait vous parlez de vous ???

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
9 commentaires
Evolution institutionnelle de la Guyane

Justin Catayée, le "Lumumba" de Guyane

Gérôme GUITTEAU ; g.guitteau@agmedias.fr - Mercredi 29 Juin 2022

“La Guyane s'annonçait donc bien. J'attendais un enfer poussiéreux et abandonné, je voyais des...

A la une