• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
GREVE

La grève s’enlise à la SGDE

S.R. Mardi 19 Octobre 2021 - 12h40
La grève s’enlise à la SGDE
15 grévistes sont assignés au tribunal judiciaire cet après-midi. - S.R.

 La situation s’envenime pour une partie des agents de la SGDE, en grève depuis le début du mois. Selon nos informations, 15 grévistes syndiqués à l’UTG sont convoqués au tribunal judiciaire ce mardi.

 Une frange importante d’agents de la SGDE reste mobilisée. Alors que des coupures d’eau et des baisses de pression étaient déplorées communément par la CACL et la direction du groupe en fin de semaine, la réponse judiciaire de la société guyanaise des eaux (SGDE) prend forme ce jour, devant le tribunal judiciaire de Cayenne. Quinze grévistes, tous syndiqués à l’UTG « sans forcément faire partie du bureau syndical » comme précisé par Thérence Christophe, représentant syndical de l’UTG au sein de la compagnie des eaux, sont assignés ce jour au tribunal judiciaire de Cayenne.

« Ils nous accusent d’empêcher les non-grévistes de travailler » résume lapidairement le représentant syndical. Plus exactement, sur ladite assignation, on peut lire : « les actions de grève empêchent tout accès aux fins d’effectuer des interventions par le personnel non gréviste et tout exercice du droit de travailler pour le personnel non gréviste. »
De nouvelles coupures en vue ?
La procédure en référé ainsi induite « fait suite à l’entrave à la liberté de travail et au blocage des locaux » nous explique Serge Figaro, le responsable des ressources humaines de la SGDE. « On a mis en place des barrages filtrants, ce qui signifie que les grévistes pouvaient travailler » répond Thérence Christophe.

Sans faire part d’avancées concrètes, les discussions entre le seul syndicat représentatif des agents (l’UTG) et la direction sont au point mort. Sur un cahier de revendications édicté par les grévistes - qui représentent 70% des agents selon le syndicat, 30% d’après la direction – plusieurs points bloquants font traîner les négociations. Parmi eux, l’attribution de points d’indices majorés dans certains services.

Au summum des différentes actions opérées jusqu’ici par les grévistes, qui concentraient jusque-là leurs piquets de grèves au niveau du service clientèle de Katoury à Cayenne, plusieurs coupures d’eau et des baisses de pression ont été enregistrées en fin de semaine dernière, « essentiellement sur le secteur de la CACL » nous précise le cabinet du directeur. Ce lundi soir, après une réunion entre un comité de direction et la représentation syndicale, sous la médiation de la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIECCTE), les grévistes se sont engagés à libérer le service clientèle de Katoury, étendard du mouvement de grève en cours.

« Vu que leur moyen de pression était de faire une assignation, c’est à nous d’être dans notre plein droit désormais. » lance Thérence Christophe, dans un contexte de blocage de la Sara et du Grand Port Maritime initié par l’UTG et plusieurs collectifs de la Caravane pour la liberté...

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

cap40 20.10.2021
on s'habitue...

On s'habitue en Guyane: on s'enlise, on touche le fond et on creuse encore.

Répondre Signaler au modérateur
cap40 20.10.2021
on s'habitue...

On s'habitue en Guyane: on s'enlise, on touche le fond et on creuse encore.

Répondre Signaler au modérateur
A. LEA 20.10.2021

L'UTG fait la loi en Guyane, aidée par le Président de la CTG qui lui renvoie l'ascenseur...
7 ans de malheur attendent la Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
g6d 19.10.2021

Couper l'eau et l'accès aux carburants. Une fois de plus les Guyanais sont soumis à la loi des bandes "mafieuses" auxquelles sont soumis nos "chers" élus

Répondre Signaler au modérateur
Tin 22.10.2021

Vous êtes fort pour critiquer faite mieux et en vera bonne de pripri...

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 22.10.2021
@ Tin

oui frere, ici y sont tout des "vacciner" et pro Macron ect. Je sais pas d'ou y sorte...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
10 commentaires
4 commentaires
A la une