• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
COVID-19

L'UTG Santé s'oppose à l'obligation vaccinale pour les étudiants de l'IFSI

A.G. Mardi 14 Septembre 2021 - 15h05
L'UTG Santé s'oppose à l'obligation vaccinale pour les étudiants de l'IFSI
Manifestation de l'UTG Santé face aux élèves de l'IFSI, lundi 13 septembre

 Ce lundi 13 septembre, le syndicat UTG Santé a mené une action auprès des étudiants de l’Institut de formation en soins infirmiers. Leur but affiché : les informer de leurs droits et dénoncer l’obligation faite aux étudiants de se faire vacciner, avant l’entrée en vigueur de l’obligation vaccinale le 15 septembre.

 Au 15 septembre, tout salarié d'un établissement de santé devra avoir présenté à son employeur, une preuve de vaccination complète ou à défaut, la preuve d'avoir reçu au moins une injection et un test PCR négatif de moins de 72h. Conformément à la loi du 5 août 2021, relative à la gestion de la crise sanitaire, le contrat de travail sera suspendu sans rémunération si ces conditions ne sont pas remplies. Cette mesure concerne également les étudiants et élèves en métier de la santé.  
« Le directeur de l’IFSI ne devrait pas imposer aux étudiants de se faire vacciner avant la date fixée par la loi. Nous tenions à ce qu’ils connaissent leur droit. Nous dénonçons ces dérives de la direction de l’IFSI. » avance Jimmy Mert, membre actif de l’UTG Santé.
Questionné à ce propos, Eddy Constantin, directeur de l'IFSI assure que ces mesures sont prises en conformité avec les instructions ministérielles, “ Vers le 23 août, nous avons rappelé aux étudiants que, tel qu’on le préssentait un petit peu, il y aurait cette obligation de s’inscrire dans un schéma vaccinal, avant le 15 septembre. En fin de semaine dernière, nous avons reçu une instruction ministérielle, suite à laquelle nous avons à nouveau rappelé cette obligation" , explique Eddy Constantin, directeur de l'Institut de formation en soins infirmiers.  
"Nos élèves et étudiants ambulanciers, préparateurs en pharmacie, manipulateurs en électroradiologie, pompiers, pharmaciens, infirmiers… sont tous concernés par cette loi du 5 août. Ils sont soumis à la vaccination contre le Covid, tout comme ils le sont à celle de l’hépatite B. Cette dernière existe depuis 25 ans et n’a jamais posé de problème. A défaut, ils ne pourront avoir accès ni aux instructions ni aux stages."
Inviolabilité du corps humain
Dans leur lettre ouverte adressée au directeur de l'IFSI, le 28 juillet dernier, les syndicalistes s’appuient sur l’art 16-1 du Code civil sur le respect de l'inviolabilité du corps humain et l’article 8-1 de la convention européenne des Droits de l’homme, sur le respect et la non immixtion dans la vie privée.
Même opposition à l'obligation vaccinale de la part de l’Union Régionale des professionnels de santé, qui menacent de ne pas prendre en charge de patients supplémentaires dès la mise en application de cette réglementation, ce mercredi.
En ce début de semaine, les salariés du Centre hospitalier de Kourou, membres de l’UTG, sont eux aussi montés au créneau. En plus de retrait de l’obligation vaccinale pour les agents, ils déplorent l’usage du Pass sanitaire à l’entrée du CHK et réclament la fin des tests PCR par voie nasale pour les enfants de moins de 11 ans.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
13 commentaires

Vos commentaires

Garimpo 14.09.2021
Ça va être dur de se regarder dans la glace...

Ne plus prendre en charge de patients ? chiche ?

Répondre Signaler au modérateur
CitoyenDeLaTerre 14.09.2021
Mon dieu qu'ils sont bêtes

Inviolabilite du corps...mdr
11 vaccins obligatoires pour les bébés
Des vaccins obligatoires comme hépatite B pour les soignants

Et là d'un coup ils se rebellent pour embrigader les étudiants et avoir de nouvelles cotisations!
On se demande après pourquoi la santé est dans un drôle d'état dans les Dom...

Trop de Virapic ne protège pas contre la conn....

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
A la une
1 commentaire