• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SANTÉ

L'obligation vaccinale repoussée au 31 décembre en Guadeloupe et Martinique pour les personnels soignants et pompiers

Rédaction web & France-Antilles Guadeloupe Vendredi 26 Novembre 2021 - 15h56
L'obligation vaccinale repoussée au 31 décembre en Guadeloupe et Martinique pour les personnels soignants et pompiers
Le ministre de l’Outre-mer, Sébastien Lecornu : « L’Etat et les collectivités territoriales doivent travailler main dans la main. - Afp

 Après une consultation commune des élus de la Guadeloupe et de la Martinique, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, et Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, ont annoncé par voie de presse un délai supplémentaire pour finaliser la mise en œuvre effective de l'obligation vaccinale aux Antilles.

 Les ministre des Outre-mer et de la Santé ont donc accordé un délai supplémentaire, pour finaliser la mise en œuvre effective de l'obligation vaccinale aux Antilles aux professionnels concernés par la loi du 05 août 2021, dont les pompiers et les soignants en Guadeloupe et en Martinique
Mise en place en Guadeloupe
Dès ce lundi (29 novembre) des groupes d'écoute et de dialogue seront mis en place afin de recevoir individuellement chaque professionnel concerné par une suspension pour non- conformité à l'obligation vaccinale.

Le Gouvernement a fixé au 31 décembre 2021 la finalisation de ces échanges pour les soignants, les salariés des établissements de santé et médico-sociaux et aides à domicile ainsi que les pompiers.

Les professionnels qui accepteront cet échange individuel le signifieront, par un engagement écrit. Ensuite la suspension de leur rémunération sera levée, pendant toute la durée de cet échange.

En revanche, les professionnels qui refuseront cet échange individuel poursuivront leur suspension ou seront suspendus, conformément à la loi.
Mise en place en Martinique
Le Gouvernement étend également au 31 décembre 2021 la finalisation de la mise en œuvre de l'obligation vaccinale à l'ensemble des soignants, salariés des établissements de santé et médico-sociaux, aides à domicile et pompiers. 

Jusqu'ici, seuls les personnels du CHUM étaient concernés.


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

jayjay5 27.11.2021
Antilles et Guyane

on est "no vaccin, no pass"! c'est comme "Asterix" et les Romains sauf que dans le senario actuel, c'est nous les "Gaulois"!

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 27.11.2021

#c...commeunahouahouahoumelimelo

Répondre Signaler au modérateur
Mali 27.11.2021

On quémande, puis on pousse à détruire ce que l'on a obtenu.Et puis on réclame encore des moyens pour reconstruire ce qui constituera la prochaine cible.
Sans fin, sans état d'âme, on n'hésite pas à mettre nos territoires en péril en appelant à une grève générale absurde. Et puis on ira dire ensuite qu'on est pris de compassion pour ceux qui commettent toutes ces exactions.

Répondre Signaler au modérateur
dss 26.11.2021

incroyable

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
2 commentaires
1 commentaire
1 commentaire
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos