• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CORONAVIRUS

[VIDEO] Pass sanitaire : "Un taux de 78% de non vaccinés ne devrait pas permettre l'application stricto sensu de la loi"

I.J. Lundi 16 Août 2021 - 13h13
[VIDEO] Pass sanitaire : "Un taux de 78% de non vaccinés ne devrait pas permettre l'application stricto sensu de la loi"
Réunion extraordinaire de la Commission permanente de la CTG à l'exclusion de l'opposition ce lundi 16 août 2021.

Tel est le positionnement annoncé par la Commission permanente de la CTG qui s'est réunie ce matin sur le sujet.

La CTG démarrait sa semaine sur les chapeaux de roue. On apprenait en effet qu' une commission permanente "extraordinaire" se réunissait - en huis-clos- ce matin pour statuer sur la question du pass sanitaire. Le président Gabriel Serville en faisait ensuite le compte-rendu suivant : "78% des personnes ne sont pas vaccinées en Guyane donc en l'état actuel, il est impossible d'imposer le pass sanitaire dans les délais impartis. L' impact serait bien trop négatif pour le territoire. Le préfet justifiait le délai pour étendre la couverture vaccinale mais dans notre projet de résolution, on indique que le délai imparti pour la mise en vigueur du pass sanitaire n'est pas suffisant pour obtenir une amélioration significative de cette couverture vaccinale. Ce serait un leurre de penser qu'en un mois on obtiendra un meilleur taux. Il est plus judicieux de s'accorder un délai supplémentaire pour analyser la situation."

L'objectif? "Apporter des réponses territorialisées" compte tenu d'une situation qui n'est pas comparable à celle de l'Hexagone. "Les propositions doivent venir de Guyane. Nous allons apporter une réflexion territorialisée pour s'emparer des problématiques au lieu de les laisser à Paris" ajoute le président. Cette volonté de moratoire concerne également l'obligation vaccinale qui incombe aux personnels soignants et les pompiers à partir du 15 septembre 2021. A cet effet, le présient annonce mettre en place, dans les plus brefs délais, un comité technique pour rassurer ces professionnels et informer les démarches initiées "pour éviter que ce personnel se retrouve dans des situations compliquées".

Sans vouloir répondre à la question de savoir si le président appelle à la vaccination durant ce "moratoire", celui-ci déclare que "les informations concernant les hospitalisations et décès des suites du Covid-19 en lien avec la vaccination mériteraient d'être vérifiées". Le président constaterait un décalage entre ce qu'il se passe sur le terrain et sur ce qui est communiqué. Sans prendre parti, le président veut interroger le personnel médical pour se rendre compte de l'incidence positif ou négatif de la vaccination. "Nous n'en sommes pas encore à ce stade donc nous ne voulons pas tomber dans le clivage vaccinés/non vaccinés".

Enfin, dans la résolution, la commission réclamerait que les données liées au Covid (points épidémiologiques) soient communiquées dans toutes les langues des populations vivant en Guyane afin que les mesures restrictives de libertées soient mieux comprises.

Dans les coulisses

La réunion n'avait pas débuté qu'elle se faisait attaquer de tous les côtés. Ainsi dès 8 heures, Trop Violans appelait au rassemblement devant la CTG. Avant la réunion, Gabriel Serville a donc reçu le collectif ainsi que l'URPS des infirmières libérales. Ces derniers réclamaient la tenue d’un Congrès des élus et un moratoire sur le pass sanitaire en Guyane. Mais tel que rappelé par le président de la CTG, à l'issue de la réunion, un tel Congrès n'est possible que pour statuer sur des questions statutaires ou le transfert de compétences entre l'Etat et la collectivité. En revanche, il déclare mettre en place au plus vite un séminaire de travail pour assurer cette mission.

Du côté de l'opposition à la CTG, on annonçait par communiqué de presse, refuser de participer à cette réunion, dénonçant l'absence de valeur juridique des résolutions prises dans le cadre d'une commission permanente contrairement à la tenue d'une Assemblée Générale. Interpellé par les médias, le président, Gabriel Serville a refusé de répondre sur ce point.

En parallèle la SDIS de Guyane (pompiers) annonçait ce matin qu'elle s'employait à faire appliquer la vaccination progressive chez les pompiers, eux aussi visés par la vaccination obligatoire.

Revoir en live l'allocution de Gabriel Serville à la sortie de la réunion :

/98613f365d
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
21 commentaires

Vos commentaires

g6d 17.08.2021

Personnel médical = médecins + sage-femmes. Les autres sont des soignants, n'en deplaise au Président de la la CTG et professionnells de santé non médicaux. Quant à l'avis des blogeurs spécialistes autoproclames...

Répondre Signaler au modérateur
bozo 17.08.2021
78% de non vaccinés à cause de la bêtise

Si 78% des guyanais ne s'est pas fait vacciner, c'est de la faute de ceux qui les encouragent dans cette voie.
Il est possible de se faire vacciner avec une injection en moins de 24h pour les plus de 12 ans en Guyane, que demander de plus ?
Israël vaccinée à 60% n'accuse que moins de 20 morts par jour pour 8.000.000 d'habitants face au variant Delta.
La Martinique vaccinée à 20% accuse près de 60 morts par jour pour moins de 400.000 habitants face au variant Delta.
Imaginons la Guyane avec ses 20% de vaccinés au mois d'octobre... Ça risque d'être pas beau à voir...
La Ctg va t'elle financer les enterrements de ceux qu'elle pousse à ne pas se faire vacciner ?

Répondre Signaler au modérateur
kiki973 18.08.2021
Bravo et pertinent

Tout est dit dans cet article. Mais la bêtise n'a pas de limite...
Elle devient criminelle quand elle conduit à plus de morts alors que dans le monde entier, on voit l'effet positif de la vaccination.

Répondre Signaler au modérateur
MAGOU 17.08.2021
IMPENSABLE !!!

Que le patronyme puisse à ce point déteindre sur la personnalité !

Répondre Signaler au modérateur
Laguya2020 17.08.2021
A juste raison

A juste raison, la majorité des guyanais a compris que cette affaire de vaccin était avant tout une affaire de gros sous. Il y a beaucoup de croquantes et de croquants derrière cet appel à plus de vaccination sous couvert de protéger la population.Les gens ne sont pas dupes...l argent rend fou et cupide jusqu'au président du conseil constitutionnel dont le fils co-dirige le cabinet d avocats désigné par l État pour gérer le covid en France (deux millions d euros par mois quand même et c'est un chiffre qui est probablement sous évalué). Mais motus et bouche cousue car on est en terrain miné.
L État ne donne pas le bon exemple. Pourquoi faudrait il que la population donne le bon exemple ?
A noter que parmi les croquants figurent des membres éminents de l opposition qui ont aussi croqué dans le pactole des subventions électorales..
Derniere remarque: on a eu il y a quelques années l affaire du sang contaminé ( suivez mon regard, on a aujourd'hui l affaire du vaccin covid!

Répondre Signaler au modérateur
chris22973 17.08.2021
La vérité en chiffre

100% des non vaccinés seront enlevés par le Maskilili. 100% des gagnants au loto sont vaccinés.
Ordonnance d un medecin désabusé :À répéter à haute voix 3 fois de suite :))

Répondre Signaler au modérateur
chris22973 17.08.2021
Suicide organisé = assasinat

Tous les jours nous mangeons des produits toxiques dans tous nos aliments resultat:diabètes et obésité , tous les jours nous prenons de l aspirine resultat: notre foie pire qu un alcoolique, nous nous gavons de graisses, de sandwichs...Ça nous inquiètes pas. Par contre 4 milliards d êtres humains qui prennent un vaccin ! On se pose des questions!...et une collectivité attend encore! Pour seulement 250 000 personnes contre 7 milliards! On avait de l avance sur la métropole dès janvier! On aurait pu être un exemple! Des personnes se sont battu pour avoir Pfizer en guyane!... les répercussions seront pire qu un séisme!..." Attention la
Betise va tuer"

Répondre Signaler au modérateur
Miroslav 16.08.2021

En lisant l'article, je crois comprendre que M.Serville s'interroge sur les décès et hospitalisations actuels qui seraient dus au vaccin ? C'est grave docteur ???

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 16.08.2021
yesss

on savait deja, on en a parler entre famille et amis, bien sur que c'est inpossible de faire appliquez leur debilitée de "PASS", si personne n'est vaccinez, la Guyane peut pas tourné sans brancardier, aide soignant ect...

on arrete pas la pression!!! macron va vaccinez ta brigitte et fout nous la paix!!

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 16.08.2021

... « Sans prendre parti, le président veut interroger le personnel médical pour se rendre compte de l'incidence positif ou négatif de la vaccination. " QUOI ??? Mais Gwada et Matinik ne suffisent pas comme exemple ? 18 mois de pandémie mondiale et M. servile veut consulter le personnel médical ? ( qui par ailleurs ne cesse d’ implorer la population à se vacciner) Personnel médical monsieur servile, ce sont les médecins ! Pas les aides soignants, ménagères syndiqués UTG !

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 17.08.2021
vous etes suffisant

Mr le pretendu (?!) docteur, en tout cas on voit que vous etes inbu de vous meme... Bien sur, vous detenez la véritée sur tout, vous etes le plus beau et le plus fort... Se que les gens voit, c'est surtout que vous crachez comme meme sur la majoritée des Guyanais... Vous traitez les aides soignantes qui travaille dure pour un petit salaire d' "AIDE MENAGERE" et vous dites qu'elles ne sont pas "personel soignant". Les gens comme vous ne serve a rien, la Guyane a besoin d'avancez, pas de boulet qui crache dessus...

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 19.08.2021

Vous illustrez parfaitement ce dont n'a pas besoin la Guyane. Vous-même êtes spécialiste de tout dans chaque commentaire. Tantôt sur le cinéma, tantôt sur la véracité d'études médicales ou épidémiologiques. Vous êtes un sketch ambulant.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
7 commentaires
3 commentaires
2 commentaires
A la une
8 commentaires