• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
COVID-19

Le Suriname ouvert aux voyageurs sous conditions

P.R. Samedi 7 Août 2021 - 19h02
Le Suriname ouvert aux voyageurs sous conditions
Le pont Jules Wijdenbosch - Shutterstock

Si la frontière à Oïapoque reste fermée, celle d'Albina est désormais officiellement ouverte, à condition de remplir quelques conditions.

 Pour se rendre au Suriname, les voyageurs doivent tout d'abord être en possession d’un passeport et d’une carte touristique ou visa. Les personnes vaccinées contre le Covid-19 doivent tout de même passer un test PCR ou antigénique (-48h) pour traverser la frontière. Selon les modalités de déplacement communiquées par la prefecture, les personnes non-vaccinées, en plus du test négatif, devront présenter un motif impérieux et une déclaration sur l’honneur acceptant un dépistage et/ou isolement à l’arrivée, à la demande des autorités sanitaires locales. Détail important, il vous faudra également faire un test covid pour revenir en Guyane. Selon nos informations, celui-ci coûterait environ 100 € à l'hôpital côté Suriname, et environ 50€ dans un laboratoire privé...

Si l'officialisation de l'ouverture de la frontière vient de tomber, dans les faits les Français peuvent passer depuis fin juillet, comme nous le relations dans notre édition du 26 juillet dernier.

A Paramaribo, les restaurants, discothèques. et bars restent fermés. Par contre, les terrasses et les casinos sont ouverts.

Les déplacements vers le Brésil restent eux officiellement interdits que ce soit par voie terrestre ou fluviale, sauf pour :
- Les Brésiliens
- Les étrangers détenant une carte de séjour brésilienne
- Les fonctionnaires des organisations internationales et ambassades
- Les étrangers ayant un motif de regroupement familial avec un citoyen brésilien présent sur le territoire
- Les étrangers autorisés par le gouvernement brésilien
- Les étrangers titulaires d’un numéro migratoire national
- Le transport de marchandises

Les déplacements en provenance du Brésil par voie terrestre et fluviale sont interdits sauf pour le transport de marchandises.

@prefecturedeGuyane


@prefecturedeGuyane


• LIRE AUSSI : Le Suriname sous le Joug du FMI

Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

jayjay5 08.08.2021
Bonne nouvelle mais...

Payer 100 euro le test pour sortir du Surinam, c'est abuser! Heureusement que labas, vous pouvez vous arrangez avec les autoritées... Avec un petit billet, le test sera toujour negatif lol!

Sinon triste que labas il se mette a la diktature sanitaire comme la France avec leur discrimination vaccin/pas vaccin...

Répondre Signaler au modérateur
bozo 08.08.2021
Pont à sens unique

Les brésiliens peuvent partir officiellement sur le pont et revenir clandestinement sous le pont...

Encore une incohérences qui va développer encore plus les filières clandestines.

Il aurait été plus logique de permettre un retour officiel et contrôlé que de fermer les yeux sur un état de fait incontrôlable.

Répondre Signaler au modérateur
dny973 08.08.2021

OK pas de soucis. Super, on peut enfin se rendre au Suriname. Mais le test covid à 100€ pour le retour en Guyane, c'est abusé !!!!

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 08.08.2021

Déplacements du Brésil vers la Guyane interdits...sauf pour le transport de marchandises ! Et oui il faut pas casser la principale économie d’Oyapock, l’or de Guyane

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
7 commentaires
3 commentaires
2 commentaires
A la une
8 commentaires