• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SANTE

L’Ordre des Kinés répond au "kiné en colère" sur l'obligation vaccinale

Mercredi 6 Octobre 2021 - 12h02
L’Ordre des Kinés répond au "kiné en colère" sur l'obligation vaccinale

Suite à notre interview de Geoffrey Chapelin parue dans notre édition du 24 septembre dernier, le Conseil national de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes souhaite apporter quelques précisions.

• RELIRE ICI NOTRE INTERVIEW DE GOEFFREY CHAPELIN : "UN KINÉ EN COLÈRE"
Geoffrey Chapelain s’exprime dans vos colonnes concernant l’obligation vaccinale des professionnels de santé. Il indique entre autres :
« Tout d’abord, le Conseil National de l’Ordre des Kinés qui est le seul de tous les conseils de l’ordre à être aussi répressif, nous envoyant des courriers assez agressifs, nous menaçant d’être radiés du Conseil National de l’Ordre, nous interdisant d’exercer si jamais nous n’avions pas un schéma vaccinal complet au 15 octobre. »

« Je suis contre l’obligation vaccinale, je ne suis pas contre la vaccination, car c’est un outil qui rentre dans la lutte contre le Coronavirus. Mais en revanche, la manière de faire et le harcèlement envers les collègues me paraissent disproportionnés et complètement en décalage par rapport à la situation de la Guyane où nous sommes en sous-effectif. »

« Je suis très pessimiste sur l’avenir de la profession puisque beaucoup de collègues, qui pensaient être défendus par le Conseil National de l’Ordre, se font sanctionner par leurs propres confrères. »


Nous tenons à nous inscrire en faux contre ces propos.

D’abord, il est faux d’imaginer que l’Ordre « interdit d’exercer si le schéma vaccinal n’est pas complet au 15 octobre ».

C’est la loi française qui l’interdit. L’Ordre relaie aux professionnels les obligations qui découlent de la loi, et dans ce cas de celle relative à la gestion de la crise sanitaire, publiée le vendredi 6 août au journal officiel de la République française.

L’Ordre a toujours été clair, comme l’immense majorité des kinésithérapeutes et des professionnels de santé, sur la responsabilité qui est celle des soignants de tout mettre en œuvre pour assurer la protection des malades qui lui sont confiés. La vaccination est une arme efficace contre le COVID 19 et le kinésithérapeute au service de la santé publique se doit de préserver l’intérêt collectif.
Depuis un an et demi, la profession a été au rendez-vous de chacun des défis qui se sont présentés à elle dans le cadre de la lutte contre la pandémie. Continuité des soins, engagement dans le cadre de la réserve sanitaire, soutien à la campagne de dépistage puis à la campagne de vaccination. Les kinésithérapeutes savent notre reconnaissance pour leur travail qui permet de démontrer, une fois de plus, à quel point l’action de la profession est essentielle.

Vous trouverez ci-après nos dernières communications, adressées à chacun des 100 000 kinésithérapeutes entre le 12 juillet et le 24 septembre 2021. Vous constaterez que l’Ordre a toujours souhaité valoriser l’engagement des professionnels depuis dix-huit mois et remercier chacun d’entre eux pour leur investissement sans faille au service de la santé publique :

- Annonces du Président de la République :
https://www.ordremk.fr/wp-content/uploads/2021/07/rs-flash-actu-annonces-du-president-de-la-republique.pdf

- 4ème vague : les kinésithérapeutes acteurs de la lutte contre le Covid-19 :
https://www.ordremk.fr/wp-content/uploads/2021/07/22flash-actu-lutte-contre-le-covid-1922.pdf

- Publication de la loi relative à la gestion de la crise sanitaire :
https://www.ordremk.fr/wp-content/uploads/2021/08/publication-de-la-loi-relative-a-la-gestion-de-la-crise-sanitaire.pdf

- L’obligation vaccinale entre en vigueur :
https://www.ordremk.fr/wp-content/uploads/2021/09/flash-actu-15-09-2021.pdf

- Les chiffres de la vaccination des kinésithérapeutes :
https://www.ordremk.fr/wp-content/uploads/2021/09/flash-actu-point-vaccination.pdf

Alors que la très grande majorité des kinésithérapeutes est vaccinée, nous devons collectivement poursuivre le combat contre ce virus qui a bouleversé nos vies depuis un an et demi et continuer à informer nos patients sur les bénéfices de la vaccination. La vaccination est essentielle, avec l’utilisation des gestes barrière et l’aération pour enfin sortir de cette crise interminable en contenant la propagation du virus et l’apparition de nouveaux variants.

Nous savons pouvoir compter sur le plein engagement et la mobilisation des kinésithérapeutes dans cette lutte contre le COVID 19.
L’obligation déontologique d’exemplarité et de nécessaire protection des patients que nous prenons en charge est partagée par le plus grand nombre. Ainsi, nous ne pouvons que regretter les propos tenus par Monsieur Chapelain dans votre article.

A l’heure où nos patients n’ont jamais eu autant besoin de nous, nous devons nous unir pour leur assurer le meilleur accès aux soins possible. Ils ont confiance en nous. Tous les kinésithérapeutes se doivent d’être au rendez-vous.

L’Ordre poursuit son accompagnement tout au long de cette crise sanitaire et met à jour régulièrement les informations en ligne.

 
 
 
Anicette Sulbert, Présidente Conseil Ordre des Masseurs-kinésithérapeutes de Guyane

Les masseurs-kinésithérapeutes comme les autres professionnels de santé sont soumis à l’obligation vaccinale pour exercer conformément à la loi du 05 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire.

Nous déplorons la défection des quelques confreres qui refusent de se soumettre à l’obligation vaccinale, mais les masseurs-kinésithérapeutes du terrain vaccinés et l’arrivée de nouveaux confreres assureront au maximum la continuité des soins kinésithérapiques à la population guyanaise.

Le Conseil départemental de l’ordre des masseurs kinésithérapeutes, relai du Conseil National de l’Ordre avait d’ailleurs tres antérieurement au15/09/21 informé les masseurs-kinésithérapeutes des conséquences de l’interdiction d’exercer découlant de la non-vaccination sur leur activité professionnelle.

La population suffisamment eprouvee par la pandemie COVID ne devrait pas s’inquieter des propos alarmistes de notre confrere.
Nous nous devons de protéger nos patients en nous vaccinant, c’est une des regles de notre Code de Déontologie.


 
 

Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
9 commentaires

Vos commentaires

Mali 10.10.2021

Bravo pour cette mise au point.
La patientèle est reconnaissante vis à vis des praticiens désireux de soigner en conscience et dans le respect de la déontologie en vigueur la population.
Nous nous doutons bien que ce professionnel constitue l'exception.

Répondre Signaler au modérateur
Harold 08.10.2021

Si ce kiné, comme certains de ses confrères, refuse d’appliquer la loi, qu’il assume sa responsabilité et suspende son activité le temps qu’il exerce sa liberté de ne pas être vacciné tout en respectant ses patients.

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 07.10.2021
que des fou

sur le reseau sociaux France Guyane, ya que des vacciner et autre "iluminer" fou/mouton de Macron... vous allez vous retrouvez du "mauvais cotée de l'histoire" comme on dit maintenant... (cad les gens qui prennent partie pour le "mal").

Répondre Signaler au modérateur
jéjé76 07.10.2021

Entièrement d'accord avec Siage !!! On entend que les anti-vax , d'autant plus irresponsables qu'ils font partie du corps médical !!! Que ce Mr Chapelin aille cultiver des salades , car il n'est pas digne du métier qu'il décrédibilise par son comportement !!!

Répondre Signaler au modérateur
Féfé973 07.10.2021

la réponse de l'Ordre est totalement logique et sensée.

Répondre Signaler au modérateur
siage 06.10.2021

Pourquoi avez-vous donné l'oportunité à Mr Geoffrey Chapelin de s'exprimer,alors qui ne représente qu'une partie infime de sa profession? Pourquoi ouvrez vous colonne en majorité aux anti-vax?
Allons-nous continuer dans ce marasme alors que le monde entier repert en étant vacciné.

Répondre Signaler au modérateur
lestranger 07.10.2021

C'est vrai ça ! pourquoi laisser la parole à une représentation infime de quelque chose ????
Peut être parce-que dans notre pays la liberté d'expression est un droit constitutionnel !!!! sauf à répondre de l'abus de cette liberté naturellement.
Désolé Siage, nous ne sommes pas encore tout à fait dans un régime dictatorial à la pensée unique digne de Kim Jong-un.

Répondre Signaler au modérateur
siage 07.10.2021

Lestranger. Vous faites semblant de ne pas comprendre mon propos.
Je respecte la liberté d’expression, c’est pourquoi je m’interrogeais sur le fait que France Guyane semble donner plus d’importance aux anti-vax qu’a ceux qui veulent profiter de la vaccination pour retrouver une vie normale .

Répondre Signaler au modérateur
lestranger 07.10.2021

Je ne fais aucunement semblant de ne pas comprendre vos propos. Mais apparemment tout est une question de ressenti car personnellement je trouve que France Guyane argumente souvent dans le sens de la vaccination.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
8 commentaires
5 commentaires
2 commentaires
17 commentaires
A la une