• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MESURES BARRIERES

Covid-19 : le couvre-feu passe à 23h sur le littoral

XP.LP. Jeudi 25 Février 2021 - 14h10
Covid-19 : le couvre-feu passe à 23h sur le littoral

Le préfet Thierry Queffelec vient d'annoncer un assouplissement des mesures barrières visant à lutter contre la pandémie de Covid-19 en Guyane. Le couvre-feu passe à 23h00 au lieu de 19h00 pour les communes du littoral à partir de samedi.

 L'annonce était attendue par toute une partie de la population. Au sortir de la réunion hebdomadaire du comité interministériel de crise (CIC), grâce aux très bons chiffres actuels avec moins de 4% de taux de positivité, un taux d'incidence en dessous de 30 et un taux de reproductivité très bas, la Guyane est pour l'heure sortie du seuil d'alerte et peut désormais reprendre des activités presque normales en soirée.

A partir de samedi, la ciculation dans le respect des gestes barrières reprend donc dans les communes du littoral jusqu'à 23 H 00. Les bars pourront donc rester ouverts comme les restaurants jusqu'à 22 H 30 le temps pour leurs clients de regagner leur domicile dans le respect des horaires de circulation. 


Concernant les communes où le couvre-feu s'étendait jusqu'à 23 H 59, certaines verront à partir de samedi leur couvre-feu tout simplement supprimé (voir notre liste plus bas) et la vente d'alcool à emporter pourra dans ce cas s'effectuer sans restrictions horaires. Cette dernière sera désormais possible sur les communes à couvre-feu entre 6 H 00 et 20 H 00 -et non plus 18 H 00 comme depuis le tout début des premières mesures restrictives l'année dernière. La consommation d'alcool sur la voie publique demeure quant à elle interdite sur l'ensemble du territoire de manière formelle.



Les communes avec un couvre-feu de 23 H 00 à 6 H 00 : Apatou, Cayenne, Iracoubo, Kourou, Macouria, Mana, Matoury, Montsinery-Tonnegrande, Régina, Rémire-Montjoly, Saint-Georges de l’Oyapock, Saint-Laurent du Maroni et Sinnamary.

Liste des communes sans restrictions de circulation : Awala-Yalimapo, Camopi, Grand-Santi, Maripasoula, Ouanary, Papaïchton, Roura, Saint-Elie et Saül.




La surveillance aux frontières demeure pour sa part dans les mêmes dispositions et la septaine en vigueur.

En conclusion : dès samedi soir, les bars pourront donc rester ouverts avec les mêmes horaires que les restaurants, mais uniquement pour la consommation sur place et sans activité dansante (lire ici : Le collectif des Licences IV espère une reprise ce week-end).

• NOTRE FACEBOOK LIVE ICI :

Pour en savoir plus :
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
13 commentaires

Vos commentaires

g6d 26.02.2021

pour ce qui est des puces 5G dans les vaccins 2 questions:

Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 26.02.2021

Je te donne la blague : le préfet ouvre les vannes pour mieux les fermer dans trois semaines, sous prétexte qu'on est pas assez motivés pour les vaccinations, donc on remet le département sous cloche jusqu'à ce que les rétifs abdiquent.
Non, Nicolas Hory, le vaccin fièvre jaune et le vaccin covid, c'est pas du tout pareil. Le virus de la fièvre jaune ne mute pas. Le vaccin proposé contre le covid est (peut-être) efficace sur une souche, on ne sait rien de plus, à moyen ou à long terme. Une protection éventuelle, pour quelle durée, pour quelles conséquences ?
On nous jette des chiffres en pâture, qui se trouvent être contradictoires par rapport aux faits. Et les faits sont têtus. Moins de morts en Guyane sur l'année 2020 que sur l'année 2019. La pandémie, t'es où ?
Et vous, cher Smet, vous vous verriez bien franchir les frontières, dument vacciné, mais potentiellement porteur, donc contagieux, et ce vaccin serait alors votre sauvegarde ? Et puis c'est quoi, un retour à la vie pseudo normale ? Nous n'avons cessé de vivre une vie normale, avec des naissances et des décès. Une vie pseudo normale est une vie qui refuse la mort, ce qui devrait vous motiver à vivre complètement, plutôt qu'à espérer des lendemains meilleurs. Carpe diem.

Répondre Signaler au modérateur
Laguya2020 26.02.2021
Dis jojo

Tas raison mon jojo...
Faut que on vaccine à mort ceux qui sont pressés de reprendre le avion?
Et comment que tu expliques qu avec 1,5 milliards d habitants, les Chinois ont même pas 5000 morts!
Tu crois qu ils vaccinent a bloc eux!
Ou alors France Guyane a la réponse!

Répondre Signaler au modérateur
INCO 25.02.2021
Lol

Et voilà 2 personnes de plus qui croient en toute cette manipulation...
Cela fait des décennies que rien n'est trouvé pour le SIDA (sachant que c'est un virus probablement créé par l'homme), rien pour la grippe etc.... mais début 2020 un nouveau virus apparaît et COMME PAR HASARD en moins d'un an on a plusieurs sociétés pharmaceutiques qui proposent un vaccin pour une maladie encore inconnue il y a peu. Un/des vaccin(s) aussi vite ? Sans test préalable ? En plus il faut plusieurs injections et en plus on n est pas sûr qu'il fonctionne ? Et les sociétés pharmaceutiques qui ont négociées et obtenues un accord de non-responsabilité. Vous trouvez toutes ces coïncidences anodines ? On ne va même pas parler du business que génère les masques,gels,plexiglas...etc...
Êtes-vous aussi naïfs ? Vous pensez que les gouvernements sont totalement fiables et transparents ? Vaccinez vous si vous le voulez mais n imaginez pas que seront nombreux les volontaires naïfs. Il y a des moutons sur Terre mais il y a aussi des humains dotés de reflexion...

Répondre Signaler au modérateur
bozo 26.02.2021
Rumeurs complotistes

Le Covid-19, tout le monde le sait est une invention, les coïncidences le prouvent. On cherche à nous vendre un vaccin qui n'a jamais été testé pour nous injecter une puce pour permettre à Bill gates de nous contrôler et aux laboratoires de faire des profits.
En même temps, ces laboratoires ont truqué les élections américaines pour voler l'élection de Trump, le visionnaire qui a découvert la manipulation organisée de sauriens sataniques...

Je continue à rédiger de bêtises complotistes ou je mets des vérités ?

Franchement il faut pas avoir inventé l'eau chaude pour croire de pareilles bêtises, pour croire en un complot international, pour croire en une crise crée par bigfarma et les gouvernements pour nous contrôler.

Il existe des abébés ignorants qui croient en ces bêtises, et constater qu'il y a en a en Guyane ne relève pas le niveau général.

Répondre Signaler au modérateur
INCO 26.02.2021

Qui a dit que le covid-19 n'existe pas ? J'ai moi même été positif. Ce que je dis c'est concernant le vaccin. Combien de tests ont été effectués pour les vaccins avant de presque nous obliger à le prendre ? Un virus encore inconnu il y a peu et on trouve un vaccin aussi vite ? Vaccin qui ne garantie même pas de ne pas être porteur et contagieux ! Pourquoi le prendre ? Pour tester son efficacité ? Je vous en prie testez le. Dîtes moi que toute cette situation n'a aucun avantage économique. Pensez ce que bon vous semble, j'en ferai de même mais si vous voulez être un cobaye, libre à vous. C'est bien connu qu'en politique tout est clair, transparent, honnête et sans bavure !

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 26.02.2021
Principe de précaution

Je partage entièrement votre avis. C'est la première fois dans l'histoire de la médecine qu'un vaccin est commercialisé aussi largement avec seulement quelques mois de recul. Nombre de médicaments et vaccins ont montré avoir des conséquences médicales graves sur le moyen et le long terme et ont ensuite été retirés de la vente. Pourtant il y a eu plusieurs années de recul sur ces produits !
Aujourd’hui, les vaccins contre le COVID ne peuvent tout simplement pas offrir le même taux de confiance après une poignée de mois de recul, c'est incontestable.
Le fait qu'ils soient injectés seulement au personnes à risque ou à des tranches d'age où la santé des individus est déclinante, est de nature à opacifier les éventuelles conséquences sur la santé de ces vaccins. Au même titre qu'on nous annonçait des morts dues à des comorbidités plutôt qu'au COVID...
Bref, l'épidémie sera contrôlée dans un premier temps par des médicaments et plus tard par des vaccins offrant toutes les garanties nécessaires.

Répondre Signaler au modérateur
Miroslav 27.02.2021

Et bien sûr vous faites partie des humains dotés de réflexion.

Répondre Signaler au modérateur
Smet 25.02.2021

Si tout le monde fait des efforts, à tous les niveaux : population, préfecture, ars, etc... Nous pouvons améliorer rapidement notre situation.

Pour envisager un rapide retour à la vie pseudo normale il faut envisager de vacciner massivement tous ceux qui le demandent.

Il faut aussi que la prefecture permette une liberté de voyager à tous ceux qui présenteront un carnet jaune avec les 2 doses de vaccin en respectant les délais nécessaires à leur action + le port d'un masque agréé CEE.

Il faut permettre à tous ceux qui se seront fait vacciner de pouvoir prendre l'avion,
de pouvoir traverser par le bac d'un coté ou par le pont de l'autre coté, sans autre restriction que le port du masque et le carnet de vaccination rempli avec les 2 doses covid + évidemment un passeport en règle.

Fermer les frontières aux personnes pouvant présenter un risque de contagion c'est bien et nécessaire, mais il ne faut plus interdire les déplacements de ceux qui ont pris leurs dispositions pour éviter cette contagion, ceux qui ont choisi de se faire vacciner.
c'est comme ça que l'on pourra envisager de vivre quasi normalement malgré la Pandémie.

Sans évoquer pour le moment un passeport vaccinal, le vaccin contre le covid devrait servir au même titre que celui de la fièvre jaune pour voyager ou bon nous semble, tout en portant un masque agréé CEE.

Répondre Signaler au modérateur
Nicolas Hory 25.02.2021

Je suis tout à fait d'accord avec vos propositions. Il faut se faire vacciner, ce n’est pas différent de la fièvre jaune pour voyager en Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 25.02.2021
Quid des libertés ?

Sauf que les vaccins comme la fièvre jaune, ont été élaborés et évalués sur quasiment 10 ans avant d'être utilisés.
Est-il juste de priver de liberté ceux qui refusent pour X raisons de se faire vacciner ?
A ce que je sache, le vaccin contre la grippe n'est pas obligatoire pour voyager et pourtant la grippe cause chaque année des épidémies avec de nombreux morts.

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 26.02.2021
Recherches

Faites des recherches sur Internet et vous trouverez la réponse à vos questions. Indices : Great Reset, Hold-Up, Bill Gates, George Soros.

Répondre Signaler au modérateur
bozo 26.02.2021
c'est un complot

c'est un hold-up, organisé par bill gates et georges Soros, c'est ecrit dans great reset. Probablement des mutants extraterrestres qui veulent conquérir la terre en collaboration avec bigfarma.
Si vous prenez le vaccin vous allez vous transformer en saurien télécommandé par les gouvernements, c'est le plus grand scandale depuis l'affaire de Adam et Eves à qui on a obligé de consommer une pomme...

Je continue à écrire des conneries ou bien des vérités ?

En vérité il y a suffisamment d'abébés ignorants sur terre et en Guyane pour croire et colporter de telles bêtises...

C'est pas un tel niveau de sottises qui fera développer notre région, bien au contraire...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
3 commentaires
3 commentaires
3 commentaires
A la une
Société

Grémési Kiko !

par Xavier-Paul Le Pelletier / Photos : Archives France-Guyane, Eugene Epailly, Kathryn Vulpillat / Pierre Rossovich - Samedi 10 Avril 2021

    Gauthier Horth : « Kiko voulait faire revivre l’esprit de Vitalo » Vous avez beaucoup...

Vidéos

Voir toutes les vidéos