• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
NOUVELLES MESURES

COVID-19 : Couvre-feu de 19h à 5h la semaine, couvre-feu le dimanche et fermeture des lieux de loisirs en zone rouge

Rédaction web Jeudi 19 Août 2021 - 15h17
COVID-19 : Couvre-feu de 19h à 5h la semaine, couvre-feu le dimanche et fermeture des lieux de loisirs en zone rouge
Le préfet annonce de nouvelles mesures "très fortes" en raison d' "indicateurs de terrain très mauvais". Le détail avec France-Guyane.

Alors que les indicateurs se dégradent brutalement, le préfet met en place de nouvelles restrictions de déplacement : Montsinéry-Tonnégrande, Roura et Sinnamary rejoignent l’île de Cayenne et les Savanes en zone rouge, pour laquelle un couvre-feu sera appliqué du lundi au vendredi de 19h à 5h, le couvre feu de dimanche est maintenu, à partir de ce samedi 21 août. Les restaurants et bars y seront fermés, ainsi que les salles de sport, musées, cinémas… En journée comme en soirée, toute personne circulant hors de son domicile doit justifier de son déplacement, au moyen d’une attestation. Le détail des nouvelles mesures ici :

 À l’issue de la Cellule Interministérielle de Crise tenue ce jeudi en préfecture, Thierry Queffelec a annoncé un renforcement des mesures de freinage, à partir du samedi 21 août. Des restrictions de déplacement - et non un confinement - très fortes sont mises en place : « Les indicateurs sont très mauvais et se dégradent brutalement sur une partie du territoire depuis maintenant deux semaines, notamment sur la zone de l’île de Cayenne et les Savanes », expose le préfet. La quatrième vague annoncée par ce dernier dans notre édition du 10 août dernier (lire ici) progresse et le taux d’incidence dépasse les 630/100 000 habitants dans l’île de Cayenne et les Savanes (380/100 000 pour l’ensemble du territoire, voir chiffres ARS ci-dessous).

« On observe une hausse des passages aux urgences, continue Thierry Queffelec. Il en est de même pour les hospitalisations, tous services confondus. La tendance reste stable pour les admissions en réanimation, qui surviennent toujours avec un décalage : une hausse est à craindre dans les très prochains jours ».

Le préfet poursuit : « La vaccination est la meilleure arme pour lutter contre le virus. Elle est efficace à titre individuel, mais elle n’est pas encore assez généralisée pour générer une immunité de groupe, de nature à protéger les non vaccinés. À ce jour, seulement 24,5 % de la population âgée de plus de 12 ans présente un schéma vaccinal complet en Guyane ».

Évolution des mesures de freinage sur le territoire

La Guyane est actuellement divisée en deux zones, avec une territorialisation des mesures:

- Une zone rouge, dans laquelle les indicateurs se dégradent : Cayenne, Kourou, Macouria, Matoury, Montsinéry-Tonnegrande, Rémire-Montjoly, Roura, Sinnamary. Ces huit communes représentent 62 % de la population.

- Le reste du territoire est classé en zone verte.
Restrictions de déplacements renforcées
• Couvre-feu pour la zone rouge
Les horaires du couvre-feu sont modifiés :
Du lundi au vendredi de 19 h à 5 h du matin (sans dérogation). Le couvre feu de dimanche est maintenu : du samedi 19h au lundi 5h en zone rouge.
• Couvre-feu pour la zone verte
Tous les jours de la semaine, de 21 h à 5 h du matin. De 21 h à 5 h du matin, aucune dérogation de déplacement n’est autorisée, exception faite pour les urgences de santé, familiales ou professionnelles.
• Déplacements en journée en zone rouge
– De 5 h du matin à 19 h, tous les déplacements hors du lieu de résidence sont limités, doivent se faire en évitant les regroupements et être justifiés par une attestation, à télécharger sur l’application Tous AntiCovid : https://bonjour.tousanticovid.gouv.fr/

Les motifs de déplacements autorisés sont les suivants :
– se rendre sur le lieu d’exercice ou de recherche d’une activité professionnelle et déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
– se rendre dans les établissements ou services d’accueil de mineurs, d’enseignement ou de formation pour adultes ;
– se rendre sur le lieu d’organisation d’un examen ou d’un concours ;
– déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle, des achats courants, des retraits de commandes et des livraisons à domicile ;
– déplacements pour effectuer des consultations, examens, actes de prévention et soins ne pouvant être assurés à distance et pour l’achat de médicaments ;
– déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires, pour la garde d’enfants, ainsi que pour les déménagements ;
– déplacements des personnes en situation de handicap et, le cas échéant, de leur accompagnant ;
– déplacements, dans un rayon maximal de dix kilomètres autour du domicile, liés soit à la promenade, soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective ;
– déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ou pour se rendre dans un service public ou chez un professionnel du droit, pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ;
– participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
– déplacements à destination ou en provenance d’un lieu de culte ;
– participation à des rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public qui ne sont pas interdits (article 3 de l’arrêté préfectoral) ;
– déplacements liés à des transferts vers ou depuis l’aéroport.

– De 19 h à 5 h du matin, aucune dérogation de déplacement n’est autorisée, exception faite pour les urgences de santé, familiales ou professionnelles.
Établissements fermés en zone rouge
Afin de limiter les déplacements et regroupements favorisant les contaminations à la Covid-19, certains établissements recevant du public sont fermés :
restaurants et débits de boissons (sauf pour leurs activités de livraison et de vente à emporter, le room service des restaurants et bars d’hôtels et la restauration collective en régie et sous contrat) ;
– établissements à vocation commerciale destinés à des expositions, des foires-expositions ou des salons ayant un caractère temporaire ;
– salles d’auditions, de conférences, de projection (cinémas), de réunions, de spectacles ou à usage multiple, sauf pour les salles d’audience des juridictions, les crématoriums et les chambres funéraires ;
établissements sportifs couverts ;
– établissements de plein air ;
– chapiteaux, tentes et structures ;
salles de danse et salles de jeux ;
musées, salles destinées à recevoir des expositions à vocation culturelle (scientifique, technique ou artistique, etc.), ayant un caractère temporaire ;
– bibliothèques, centres de documentation et de consultation d’archives, sauf pour le retrait et la restitution de documents réservés.
Activités autorisées en zone rouge
Par dérogation, les établissements à vocation commerciale destinés à des expositions, des foires-expositions ou des salons ayant un caractère temporaire, ainsi que les salles d’auditions, de conférences, de projection, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, sont autorisés à ouvrir pour l’accueil de certains groupes ou activités :
– les groupes scolaires et périscolaires, sauf pour leurs activités physiques et sportives, et les activités sportives participant à la formation universitaire ;
– toute activité à destination exclusive des mineurs, à l’exception des activités physiques et sportives ;
– l’activité des sportifs professionnels et de haut niveau ;
– les activités physiques et sportives des personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées ;
– les formations continues ou des entraînements obligatoires pour le maintien des compétences professionnelles ;
– les épreuves de concours ou d’examens ;
– les événements indispensables à la gestion d’une crise de sécurité civile ou publique et à la continuité de la vie de la Nation ;
– les assemblées délibérantes des collectivités et leurs groupements et les réunions des personnes morales ayant un caractère obligatoire ;
– l’accueil des populations vulnérables et les activités en direction des publics en situation de précarité ;
Les établissements sportifs de plein air peuvent accueillir du public pour ces mêmes activités, ainsi que pour :
– les activités physiques et sportives des groupes scolaires et périscolaires ;
– les activités physiques et sportives à destination exclusive des personnes mineures ;
– les activités physiques et sportives des personnes majeures, à l’exception des sports collectifs et des sports de combat.
Attestations de déplacement en zone rouge
En journée comme en soirée, toute personne circulant hors de son domicile doit justifier de son déplacement, au moyen d’une attestation.
Les attestations de déplacement sont à télécharger via l’application AntiCovid, en cliquant sur « mes attestations » sur la page d’accueil. Deux options sont proposées : une attestation en journée, ou une attestation couvre-feu. Celle-ci sera à présenter directement sur le téléphone, et sera reconnue par les forces de l’ordre.

L’utilisation de l’application facilite la production répétitive des attestations en ligne, en évitant notamment l’impression papier.
Rassemblements sur la voie publique en zone rouge

Les rassemblements sont limités à 10 personnes sur la voie publique, sauf dans le cadre de manifestations revendicatives.
Vols intérieurs

Pour pouvoir voyager à l’intérieur de la Guyane, les personnes non vaccinées doivent présenter un motif impérieux de déplacement avant l’embarquement. Les personnes dont le schéma vaccinal est complet n’ont pas à présenter de motif impérieux.

Chiffres ARS du 19 août : le taux d'incidence est de 380/100 000 habitants. -




Pour en savoir plus :
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
11 commentaires

Vos commentaires

DRED31 20.08.2021
Vite le Pass

Vite la mise en place du Pass Sanitaire
Marre de se retrouver bloquer du fait de croyance, de fausses crainte…

Répondre Signaler au modérateur
philsa973 20.08.2021
Encore à la traîne des Antilles

Nos politiciens, les comités et autres associations qui sont représentés par un groupe d'une cinquantaine de militants avident de pouvoir et de notoriété, les antivaccins et les antipass qui privilégient leur intérêt propre à l'intérêt collectif. Ils sont prévenus avec les exemples antillais mais préfèrent s'entêter...

Répondre Signaler au modérateur
Rudy M. 20.08.2021

vite, vite ... après 6 mois que la vaccination a commencé, il est urgent de continuer à réfléchir ... et croiser les doigts pour que la COVID attende sagement 5 à 6 semaines le temps d'avoir un schéma vaccinal complet.

Répondre Signaler au modérateur
g6d 20.08.2021

Merci qui : nos élus avec à leur tête Serville qui de député de l'opposition gesticulant est devenu PCTG qui a un certain pouvoir et aux différents Komités. Tout ce monde fait de la politique politicienne en prétendant s'occuper de la situation sanitaire et ne propose aucune alternative crédible à la politique menée par le gouvernement. En Guyane, les "moutons" sont ceux qui suivent les opposants systématiques pour ne pas se faire remarquer. En Guyane, être résistant, c'est se faire vacciner malgré la pression sociale.

Répondre Signaler au modérateur
Zorglub1962 20.08.2021

Alors : on repousse l'application du passe sanitaire d'un mois alors qu'il est sensé permettre de retrouver une vie à peu près normale pour ceux qui ont fait le choix de se faire vacciner, et quelques jours après tout le monde se retrouve sous cloche !
On peut continuer encore des années à ce rythme !
C'est Ubuesque !

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 19.08.2021

Bravo les kollectifs de fonctionnaires, vous allez pouvoir siroter, taper les dominos, et cracher dans la soupe, tout en augmentant votre IMC. Vous serez payé.
Demain vous pourrez faire ce que vous faites le mieux, victimiser, pleurnicher en maudissant l’état kolonial qui n’aura bien sûr pas mis les moyens pour sauver nos gangans.
Quant aux marchands du temple...no comment.

Répondre Signaler au modérateur
MAGOU 20.08.2021
IMC !!!!

Garimpo
Regrets mais l'IMC : l'INDICE de MASSE Cérébrale
Ne fera que régresser !!!
Bien à vous.

Répondre Signaler au modérateur
Josse 19.08.2021

Un grand merci à tous les idiots qui se promènent, font des meetings à 14 clampins, divaguent, "caravanent".... (ndlr: les mêmes qui râlaient et réclamaient la fermeture de l'aéroport.)
- A tous ceux qui lavent le cerveau des faibles,
- Aux idiots utiles, qui font des études de médecine devant le chinois du coin. Jayjay5 alias Melville, alias Gégé, alias Gérard manvusa... si tu passes par là.

Grace à vous, vous qui êtes à peine assez nombreux pour faire un match de foot, la population est prise en otage.
Nul doute que les syndicats, les kolectifs trop inutiles vont maintenant tout faire pour gagner un mois ou deux de vacances de plus en bloquant la rentrée scolaire.

Répondre Signaler au modérateur
Parbo 19.08.2021
Bon!!!

On va y arriver !
Ça sent le sapin tout ça !!!

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 19.08.2021

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
Josse 19.08.2021

Vous ne savez pas écrire... ça, on le savait déjà. Et ça n'a rien à voir avec la Dyslexie...
Là, vous venez de nous montrer que vous ne savez pas compter non plus...

Répondre Signaler au modérateur
chris22973 19.08.2021

Je suis un mouton, et fier de l être. Je suis un bon soldat et fier de l être.je suis guyanais et fier de l être.je suis vacciné et fier de l être.
Le problème n est pas la dyslexie mais la bêtise
Sachez que nous Guyanais sommes les moins vaccinés de tout le continent américain puisque nous sommes pas à 25% mais plutôt à 12% ( j attends avec impatience le nouveau recensement annoncé par l élu de la CTG sur notre population (qui part les transactions d argent amènerait une population de peut être 500 000 personnes)
Maintenant c est sur, on a perdu la bataille et notre potentielle liberté. Nous serons dorénavant un point rouge sur le globe terrestre où il nous sera impossible de voyager et d échanger avec nos voisins, sauf pour les personnes clandestines et produits illégaux.
Seul Haïti et le Guatemala sont moins vaccinés que nous!
Et pour finir un loup ne s attaque jamais à un troupeau de mouton mais au mouton isolé!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
7 commentaires
3 commentaires
2 commentaires
A la une
5 commentaires
Société

Jean-Luc Melenchon en Guyane du 20 au 26 octobre

P.R - Dimanche 17 Octobre 2021

6 commentaires