• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MOBILISATIONS

Caravane de la liberté : des dizaines d’autos de Cayenne vers Saint-Laurent, un bus rempli à Macouria

XP.LP. Samedi 24 Juillet 2021 - 06h53
Caravane de la liberté : des dizaines d’autos de Cayenne vers Saint-Laurent, un bus rempli à Macouria

 Spectaculaire itinéraire que celui de l'ambitieux cortège de la Caravane de la liberté : mobilisation d'opposants aux motifs impérieux, au pass sanitaire et à l'obligation vaccinale étalée sur les plus de 260 kilomètres qui séparent l'île de Cayenne de Saint-Laurent du Maroni. Selon les organisateurs, le bus a achevé de se remplir à Macouria où ce peloton s'est encore vu grossir. 

 Cayenne, Macouria, Kourou, Sinnamary, Iracoubo et Saint-Laurent : la Caravane de la liberté a prévu de s'arrêter sur la quasi totalité des communes à l'ouest de Cayenne, desservie par la RN1, à l'exception de Mana. La cinquantaine de véhicules participant au départ initial, selon les organisateurs, a déjà été un beau signe de rassemblement, étant donné l'horaire très matinal de rendez-vous pour un samedi matin à 6h00.

Et ce sont plusieurs autres dizaines de manifestants qui sont venus grossir ce cortège dès Macouria, achevant notamment de remplir le bus transportant ces opposants aux dernières mesures souhaitées par le gouvernement.

Malgré dès cette première étape, un horaire déjà en retard d'une demi-heure par rapport à la programmation initialement prévue -et qu'il ne fait nul doute qu'à mesure que cette caravane va progresser et croître en volume, elle va également encore accumuler un décalage sur son emploi du temps annoncé- c'est vraisemblablement à Iracoubo que les choses pourraient se compliquer. Une situation des plus épineuses aurait donc pu se jouer au niveau du PCR (point de contrôle routier) où seuls les détenteurs d'un motif impérieux ou d'une protection vaccinale complète sont supposés être autorisés à passer selon les mesures de freinage actuellement en vigueur, mais dans un communiqué à cette intention, les services de la préfecture rappellent justement que la liberté de manifester de manière revendicative faisant partie des libertés fondamentales, celle-ci constitue donc un motif impérieux. 

Les gendarmes devraient ainsi permettre la progression de ces dizaines de véhicules afin de ne pas laisser l'ensemble du trafic être totalement paralysé sur ce principal axe de circulation de la Guyane et permettre à ces manifestants de rejoindre la sous-préfecture de l'ouest d'ici la fin de la matinée. 

Si vous avez prévu de voyager ce matin dans le sens de Cayenne vers Saint-Laurent, il vaudra donc mieux vous armer de patience. 
Les données en temps réel en Guyane et dans le monde sur le COVID-19
Retrouvez les données sur les chiffres de l'épidémie en Guyane, sous la forme de tableaux et courbes actualisés chaque jour avec le nombre de cas et l'évolution de l'épidémie de coronavirus.
Consultez également les données des pays dans le monde touchés par l'épidémie.
» Accédez aux données

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
15 commentaires

Vos commentaires

RAPHI 24.07.2021

tout cela pour aller à l affrontement a Iracoubo et provoquer l incident

Répondre Signaler au modérateur
Doko 24.07.2021

Lorsque l'homme renonce à sa propre liberté il devient un agneau, vous n'avez pas le courage de vous battre,c'est votre choix,

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 24.07.2021

1 cas de covid dans le bus et on va bien se marrer !

Répondre Signaler au modérateur
g6d 24.07.2021

C'est un test d'autocontamination puisque les participants vont se regrouper dans 1 bus sans masque ?

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
7 commentaires
3 commentaires
2 commentaires
A la une
1 commentaire
8 commentaires