[EN IMAGES]

A défaut de la faune sous-marine, les pêcheurs illégaux foisonnent dans l'ouest-guyanais

A défaut de la faune sous-marine, les pêcheurs illégaux foisonnent dans l'ouest-guyanais

 Avec la WWF, nous avons survolé les côtes guyanaises. Cette opération rentrait dans le cadre d'un inventaire de la faune sous-marine. A défaut d'observer un grand nombre d'animaux, nous avons surtout pu remarquer de nombreuses embarcations étrangères pêchant illégalement dans les eaux françaises...

 Elles n’avaient jamais observé cela à un telle échelle. Depuis que les équipes de la WWF survolent les côtes guyanaises, les embarcations illégales de pêche ne s’étaient jamais montrées aussi présentes. Au moins 25 tapouilles clandestines différentes ont pu être identifiées dans les eaux françaises entre Iracoubo et Mana. Et ce, en l’espace de moins de deux heures de repérage. Laurent Kelle, responsable du bureau WWF Guyane insiste : “c’est le pire constat qu’on a pu dresser sur la pêche...
franceguyane.fr 1147 mots - 22.10.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres