• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Coronavirus

Sébastien Lecornu appelle à une adaptation du pass sanitaire en Outre-mer

Rédaction web avec France-Antilles Lundi 2 Août 2021 - 10h47
Sébastien Lecornu appelle à une adaptation du pass sanitaire en Outre-mer

Alors que de nombreuses manifestations s'organisent ces prochains jours contre le pass sanitaire, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu appelle les élus ultramarins dans un entretien à Libération ce lundi 2 août à lui faire des propositions pour adapter le pass sanitaire et “à prendre la parole” pour inciter à la vaccination.

Dans une interview accordée au quotidien Libération, le ministre des Outre-Mer Sébastien Lecornu, se dit prêt à adapter le pass sanitaire au niveau local en raison du taux de vaccination encore très faible. Il appelle notamment les élus à reprendre la parole pour inciter à la vaccination.

Le ministre expliquerait cette résistance à la vaccination par des « réticences culturelles ou religieuses » des habitants. « C’est aussi lié à notre histoire coloniale où, par le passé, des décisions sanitaires ont parfois été imposées aux habitants de ces territoires. Enfin, beaucoup de fake news circulent », ajoute t-il « C ’est un défi culturel auquel nous devons nous attaquer sans stigmatiser personne. J’ai lu trop d’analyses condescendantes ces dernières semaines qui m’ont agacé. Je comprends qu’il puisse y avoir une méfiance mais il faut retrouver le chemin de la rationalité », assène-t-il.

Le ministre, Sébastien Lecornu a également affirmé que « toutes les mesures nécessaires pour ne pas déstabiliser le tissu économique local ». « Ce qui a été fait jusqu’à maintenant sera reconduit tant que les mesures de freinage sont en vigueur : chômage partiel, fonds de solidarité… Nous pouvons éviter une crise sociale si tout le monde fait bloc : le monde économique, les représentants des salariés, les élus locaux et l’État. ».

"La 4ème vague c'est nous"
De nombreuses manifestations sont prévues ces prochains jours : le lundi 2 et mardi 3 août au soir, un départ est lancé à la digue Ronjon (maison des peuples) sur fond de caravane sonore. Le concept: passer dans les quartiers et diffuser une bande sonore d'appel au rassemblement avec des interventions au micro. Le mercredi, un grand rassemblement est organisé à compter de 19heures place des palmistes "sous forme de "garden party" avec tambours et autres instruments de musique étant les bienvenus". Le 7 août, un mouvement contre l'obligation vaccinale devrait également prendre forme. Enfin, le 14 août, une grande marche "La 4ème vague c'est nous" réunissant tous les départements est programmée.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
9 commentaires

Vos commentaires

gerard 03.08.2021
undefined

undefined

Répondre Signaler au modérateur
Georges de Cayenne 03.08.2021
Danse macabre

Combien faudra-t-il encore de victimes de la farandole de cette danse macabre orchestrée par le coronavirus pour que certains se rendent compte que, obligatoire ou non, seule la vaccination représente à l'heure actuelle, la seule petite chance, le seul petit espoir pour que nous puissions retrouver la vie d'avant, que la liberté n'est pas gratuite et qu'elle peut s'acquérir parfois au prix d'une obligation. Que la vie dans notre société serait impossible sans ces obligation que nous avons fini par accepter bon gré mal gré : obligation d'avoir une pièce d'identité pour voyager, obligation d'avoir un permis pour conduire, obligation d'avoir certains vaccins pour voyager, pour certains emplois, obligation d'avoir certains diplômes pour travailler. Certaines ont disparu comme la vaccination antivariolique. Qui se souvient des plaques de vélos, obligatoires de 1893 à 1958 ? Alors, que d'autres apparaissent en fonction des aléas de l'histoire de notre société, quoi d'étonnant ?

Répondre Signaler au modérateur
Affreux Jojo 05.08.2021

Je me permets de vous inviter, à vos heures perdues, à venir commenter sur les pages facebook de l'ARS, de la Préfecture, de France-Guyane, et sur la porte de l'enfer : la page de Radio Peyi, où les anti-vaccin sont légion et désinforment à tout va.

Répondre Signaler au modérateur
Soula 03.08.2021

Wow! les pro vaccins là, vous êtes payé par l'ARS pour être aussi agressif et insultants envers ceux qui n'ont pas la même opinion que vous? Ça vous rapporte quoi à la fin de traîner les autres dans la merde, vous allez mieux dormir ce soir? Vous êtes content avec votre vaccin alors fiche la paix aux autres. Leur vie, leur choix!

Répondre Signaler au modérateur
dogs 03.08.2021

Ils ne veulent pas du vaccin, ok, qu'ils signent une décharge et aucune entrée à l'hôpital, c'est complet, et aucune évacuation sanitaire, bien entendu. Tchembé red pas moli JAYJAY l'idiot utile!

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 02.08.2021
enfin un qui met en avant

la specificitée culturelle créole... Oui, ici c'est pas labas, notre culture est differente et riche, pas besoin de vaksin tueur. Guyanais et Antillais, souvient toi pour toujour du clordecone. Et ben pfizer, moderna ect, c'est kiffe kiffe!

Répondre Signaler au modérateur
chris22973 02.08.2021

Jayjay, vu votre niveau d'orthographe, de grammaire, de vocabulaire, je vous rappelle que le vaccin n'est pas obligatoire avant le CE1! Ne soyez donc pas inquiet à votre niveau! tchembé red pa moli :))
A votre majorité en 2032 on en reparlera...

Répondre Signaler au modérateur
Ti-Rex 03.08.2021
Pas si évident...

#chris22973, si le troll jayjay présente tant de lacunes en français, c'est peut-être qu'il s'agit tout simplement d'un cyber-soldat étranger opérant depuis le territoire russe ou chinois pour semer le trouble dans les esprits... ? Vous conviendrez que cette hypothèse devrait séduire tout complotiste normalement constitué :)

Répondre Signaler au modérateur
Parbo 03.08.2021
Jayjay5

Tu est trop drôle
toi . Mais que tes bête ... heureusement pour toi la bêtise ne tue pas.le covid lui il tue .

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
7 commentaires
1 commentaire
A la une
1 commentaire
1 commentaire