• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
POLITIQUE

Prorogation de l’état d’urgence sanitaire dans les outre-mer

FXG Mercredi 1 Septembre 2021 - 11h38
Prorogation de l’état d’urgence sanitaire dans les outre-mer
L’état d’urgence sanitaire serait ainsi prorogé jusqu’au 15 novembre - GERARD JULIEN (AFP/Archives)

Le Premier ministre a présenté au conseil des ministres, hier, un projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire dans les outre-mer. La Guyane est sous ce régime depuis le 17 octobre 2020 sans discontinuer...

Le Premier ministre a présenté au conseil des ministres, hier, un projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire dans les outre-mer. Depuis le 2 juin dernier, la France vit sous le régime transitoire prévu par la loi relative à la gestion de la sortie de crise sanitaire, mais la Guyane est en état d’urgence sans discontinuer depuis le 17 octobre 2020, La Réunion et la Martinique depuis le 14 juillet 2021, la Guadeloupe, Saint-Barthélemy et Saint-Martin depuis le 29 juillet 2021 et la Polynésie depuis le 12 août 2021.

La circulation du covid-19 est particulièrement élevée dans ces territoires en raison de la contagiosité accrue du variant « Delta ». La pression hospitalière est également très forte, nécessitant la mise en œuvre d’évacuations sanitaires et l’envoi de personnels de santé depuis l’Hexagone.

En outre, note le compte rendu gouvernemental, la progression plus lente de la couverture vaccinale de la population dans ces territoires « ne permet pas encore à la vaccination de jouer pleinement son rôle dans la lutte contre la circulation du virus et ses conséquences en matière d’hospitalisation ». Il s’agit donc pour limiter la propagation du virus dans ces territoires, de prolonger les mesures de restriction ou d’interdiction de sortie du domicile, que « seul le régime de l’état d’urgence sanitaire permet au pouvoir règlementaire de prendre ».

L’état d’urgence sanitaire serait ainsi prorogé jusqu’au 15 novembre. Le gouvernement prévoit toutefois, si la situation sanitaire le permet, de pouvoir mettre fin à l’état d’urgence avant cette date par décret en conseil des ministres sur tout ou partie des territoires concernés.

Le comité de scientifiques a donné un avis favorable. La délégation outre-mer de l’Assemblée nationale doit examiner ce projet de loi dès demain et ses rapporteurs seront désignés vendredi en commission des lois.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
7 commentaires

Vos commentaires

HIHIHI 03.09.2021

Oui on sait Jayjay...
Avec les "vrai", c'est toujours NON!

C'est pour ca que le monde entier envie notre spectaculaire décollage

Répondre Signaler au modérateur
g6d 02.09.2021

Au moment de la décrue des contaminations en métropole grâce à la vaccination qui les rend beaucoup moins graves, nous, Guyanais, assumons ? notre différence en refusant la vaccination et les mesures barrière afin de rester confinés et de nous plaindre.

Répondre Signaler au modérateur
gerard 02.09.2021
undefined

undefined

Répondre Signaler au modérateur
Laguya2020 02.09.2021
Satan

Ah si l on combattait avec la même vigueur le sucre et la malbouffe avec ses terribles dommages sur la santé à moyen et long terme!
Mais ici on préfère s' en prendre à ce vaccin qualifié de satanique.

Répondre Signaler au modérateur
g6d 01.09.2021

Le but des antivax semblent être d'imposer les restrictions de circulation et le confinement à tous. Peut-être espèrent ils que cela entraînera le soulèvement de la la population contre le pouvoir Kolonialiste. Cela n'a jamais marché et je ne suis pas certain que les Guyanais veuillent sd trouver dans la situation des Surinamiens pour le niveau de vie et l'accès aux services publics. Plus d'euros, ni d'aide de la "mère patrie" ne font pas rêver, même nos indépendantistes de salon.

Répondre Signaler au modérateur
ubuntu 01.09.2021

Ne pas oublier que cet etat d'urgence pourrait etre prorogé par periodes pouvant aller jusqu'a 2024 si le rythme des vaccinations reste bas. De nouveaux variants risquent d'apparaitre peut etre encore plus virulents. Les guyanais se passeront encore et encore de carnaval. Avec une economie qui redescendra au niveau de 1980. Les guyanais reflechissez bien.

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 03.09.2021
bah les guyanais

c'est tout vu... Non c'est non!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
A la une
5 commentaires
Société

Jean-Luc Melenchon en Guyane du 20 au 26 octobre

P.R - Dimanche 17 Octobre 2021

6 commentaires