• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Moïse Edwin, nouveau maire d’Apatou : « Je veux que le changement soit concret pour les habitants »

Proops recueillis par M.L Samedi 18 Septembre 2021 - 19h57
Moïse Edwin, nouveau maire d’Apatou : « Je veux que le changement soit concret pour les habitants »

C’est à l’occasion d’un premier conseil municipal apaisé et sans accroc que Moïse Edwin a été élu maire de la commune par la nouvelle majorité municipale. Après avoir reçu symboliquement son écharpe de premier magistrat et avoir fait élire les 8 adjoints qui l’accompagneront jusqu’en 2026, de nombreuses personnalités et de nombreux apatouciens ont célébré l’événement en partageant un pique-nique festif. Interview exclusive du nouvel édile.

Vous venez d’être installé comme maire de la commune d’Apatou. Dans quel état d’esprit êtes-vous désormais ?
Je suis calme et serein. J’avais déjà été élu dans le passé, mais c’est la première fois que je suis premier magistrat de la commune. Je m’étais préparé psychologiquement à ce jour. Je suis donc prêt et je vais très bien.
Vous avez eu quelques jours pour vous préparer à ce jour. Justement, qu’est ce qui a changé dans votre vie depuis une semaine ?
Sincèrement, et cela peut paraître bizarre, mais rien pour l’instant. Jusqu’à maintenant je n’ai pas vraiment mis l’habit du maire, je me sens toujours un simple citoyen. Je constate que quelque chose à changé dans ma vie lorsque les gens m’appellent « Monsieur le Maire ». C’est petit à petit que je vais m’habituer à ces nouvelles fonctions.

C’était votre troisième candidature à des élections municipales à Apatou, comment expliquez-vous votre victoire cette fois-ci ?
Je pense que c’est la condamnation judiciaire de mon principal adversaire M. Paul Dolianki et le fait que sur les trois candidats qui s’étaient présentés devant la population, j’étais celui qui était le plus armé et le plus préparé pour devenir le nouveau maire de cette commune. C’est un combat que je mène avec sincérité depuis des années.
Vous dites que vous étiez prêt à cette fonction. On voit également une équipe autour de vous, avec de jeunes élus, que pouvez-vous nous en dire ? Sont-ils prêts eux aussi ?
Ils sont prêts. Ces jeunes ont décidé de s’engager à mes côtés pour défendre un programme et un changement pour la commune. Ils savent ce que nous avons à faire donc ils sont prêts pour travailler au service des apatouciens. Et je serai là pour les accompagner et les former. Nous nous appuierons aussi sur les cadres de la commune que nous aurons, que ce soit le directeur général des services ou le responsable des services techniques.


Ces jeunes élus ce sont aussi les apatouciens qui les ont voulus. Car ma démarche pour constituer ma liste a été d’aller vers les familles et de discuter avec elles. Ce sont les familles qui m’ont proposé ces candidats, qui m’ont assuré qu’il s’agissait de jeunes personnes sérieuses et compétentes. Je leur ai fait confiance pour constituer mon équipe.
Désormais en tant que maire, quelles vont être vos premières priorités dans les jours qui viennent ?
Je ne vais me précipiter. Je vais déjà faire un constat et un diagnostic approfondi du personnel que nous avons au sein de la mairie. Si nous avons les personnes qualifiées à la bonne place, nous allons continuer avec eux. Mais si nous n’avons pas les personnes qualifiées pour les missions et les chantiers qui nous attendent, nous irons chercher ces compétences là pour les faire venir sur la commune. Nous devons dans un premier temps renforcer la structuration de la mairie car sans cela, on ne pourra pas avancer et réaliser les projets que nous avons promis.
Nous allons aussi lancer un audit pour connaître quelle est la situation financière exacte de la mairie et pour savoir où nous nous en sommes au niveau de l’immobilier de la commune. C’est un travail nécessaire avant de commencer à mettre en place notre programme.
Vous parlez de votre programme, justement, sur un temps plus long, quel projet ou quel chantier avez-vous envie de lancer en priorité pour incarner le changement à Apatou ?
Le premier grand chantier ça sera celui de la piste qui relie les écarts sud de la commune. Cette nouvelle route viable est attendue depuis des années. Elle permettra à certaines personnes qui ont quitté la commune de pouvoir revenir habiter leur village et de désenclaver ces derniers. C’est une demande très forte de la population que j’ai entendue. Ensuite nous traiterons les demandes concernant l’alimentation en eau courante et en électricité. Mais le plus urgent actuellement c’est de traiter l’état des voiries de la commune car même dans le bourg d’Apatou, nous avons des pistes en latérite qui sont dans un état catastrophique. Sur ces sujets, je veux que nous agissions rapidement pour améliorer le quotidien de nos concitoyens. Je veux que suite à mon élection, le changement soit concret pour les habitants.
Par la suite nous travaillerons sur le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune. Ce chantier a été lancé par l’ancienne équipe, il faut maintenant finaliser ce PLU pour pouvoir implanter des activités, pour réserver une zone franche pour pouvoir permettre aux jeunes porteurs de projets de s’installer mais également pour attirer des acteurs économiques de l’extérieur.
Dernière question à propos de la journée que vous vivez aujourd’hui. De nombreux habitants sont venus assister à votre installation comme maire. Il y a un pique-nique organisé et une bonne ambiance, qu’est-ce que cela vous inspire ?
Je vous avoue que je suis moi-même surpris qu’autant de monde ait répondu présent à notre invitation. Les gens me disent que c’est la première fois qu’ils voient autant de monde venir assister à l’investiture d’un maire. Je crois que cela prouve que la volonté de changement des apatouciens était forte et présente depuis longtemps dans notre commune. Nous avons désormais cette responsabilité, mon équipe et moi d’apporter ce changement. Nous ne sommes pas là pour mettre en place une chasse aux sorcières mais pour travailler pour tous les apatouciens. Je vous dis que nous serons à la hauteur.
 
 
ILS ONT DIT :

• Lénaïck Adam, député de la deuxième circonscription de Guyane
: « Je suis très heureux qu’Apatou puisse enfin trouver une certaine forme de stabilité. J’espère que cette équipe saura restaurer la fierté dont a besoin Apatou et insuffler une dynamique pacifique que les apatouciens rêvent de retrouver. Je leur souhaite bonne chance dans ce travail et je serai bien évidemment à leur disposition pour les accompagner en tant que porte-parole du territoire, y compris au niveau national »

• Laurietta Carolina, élue d’opposition, tête de liste Mama Foo – Agir Ensemble pour Apatou : « Au nom de la liste que j’ai menée, je tiens à féliciter le nouveau maire et l’ensemble des conseillers municipaux pour la mise en place de ce premier conseil municipal. J’espère vivement pouvoir collaborer et servir la population d’Apatou comme il se doit. Pour cela, nous serons une opposition constructive, présente pour travailler, pour proposer et pour évaluer la pertinence des propositions de la majorité. Nous serons toujours au service des apatouciens »

• Philippe Griset, administrateur provisoire de la commune nommé par la préfecture : « Les trois mois que j’ai passé ici à Apatou s’achèvent, les deux objectifs assignés par le préfet à savoir assurer le fonctionnement courant de la commune et organiser de nouvelles élections municipales ont été atteints. Il n’y a eu aucun incident majeur. Et on arrive aujourd’hui à l’installation du nouveau conseil municipal. Je considère que ma mission est remplie. Je voulais saluer l’engagement de tous les agents de la commune, des services techniques et administratifs et du DGS qui m’ont été d’une grande aide au cours de cette période »

 
 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

g6d 19.09.2021

rien sur la crise sanitaire. FG toujours aussi en phase avec les croyances de beaucoup de Guyanais. Quel courage !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
10 commentaires
6 commentaires
A la une
4 commentaires
Société

Jean-Luc Melenchon en Guyane du 20 au 26 octobre

P.R - Dimanche 17 Octobre 2021

5 commentaires