• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Législatives 2022

PSG, Walwari et Guyane écologie ou l'éventail d'une gauche autonomiste et écologique

Gérôme GUITTEAU ; g.guitteau@agmedias.fr Mercredi 11 Mai 2022 - 20h24
PSG, Walwari et Guyane écologie ou l'éventail d'une gauche autonomiste et écologique
De gauche à droite : Nahel Lama du PSG, Joël Pied, secrétaire adjoint de Walwari, Patrice Catayée du PSG, Line Létard, secrétaire générale de Walwari, François Kuseni, de Guyane Écologie et Roland Léandre, secrétaire général du PSG. - @DR

Dans une conférence de presse, donnée ce mercredi 11 mai, le Parti socialiste guyanais, Walwari et Guyane écologie ont entériné une union qui devrait aller au-delà des élections législatives du 11 et 18 juin.

Trois des cinq partis de gauche (Walwari, MDES, NFG, PSG, Guyane Écologie) qui formaient la liste menée par Jean-Paul Fereira au premier tour de l'élection territoriale en 2021 s'unissent de nouveau dans le cadre des législatives de juin.
Walwari, le parti de Christiane Taubira, ex-Garde des Sceaux, le Parti socialiste guyanais créé en 1956 sur une volonté autonomiste et Guyane écologie mènent campagne dans la première circonscription en faveur de Line Létard et de son suppléant Patrice Catayée du PSG, petit-fils de Justin Catayée, père du mouvement autonomiste, député de la Guyane décédé dans un accident d'avion en 1962.
Dans la seconde, l'union flanche car Wender Karam, membre du PSG mène campagne depuis très longtemps et Christophe Pierre a le soutien de Guyane écologie depuis des engagements communs contre le projet aurifère Montagne d'or. Walwari, dans la logique de l'union apporte son soutien à Wender Karam.
"Les partis politiques ont un rôle à jouer s'ils rassemblent"

Nous avons tiré les enseignements des élections passées. Ensemble en 2021, nous avons réuni 8 000 voix au premier tour. Je pense que les partis politiques ont un rôle à jouer s'ils rassemblent. Nous en avons assez de voir des personnes sans étiquettes et isolées. Le cumul des candidatures est le signe que les partis ne sont plus au centre du jeu politique”, constate Line Létard.
Évidemment, ce rassemblement est issu d'un certain opportunisme puisque Nahel Lama, investi par le PSG ne peut pas se présenter, mais les trois partis veulent voir plus loin : le rassemblement d'une gauche autonomiste, écologiste et pour la justice sociale.
Nous voulons porter les urgences de la Guyane et les solutionner dans un cadre républicain. L'union est nécessaire pour faire gagner la Guyane”, affirme plus prosaïquement la secrétaire générale de Walwari.
Line Létard s'était lancée dans les législatives en 2017 avec le soutien de Nouvelle force de Guyane (NFG) et de Guyane écologie. Elle avait rassemblé plus de 10 % des votes, terminant quatrième.
On peut noter que sur les sept partis qui s'étaient unis en 2021 au second tour de l'élection pour la CTG, trois s'unissent donc, tandis que Peyi Guyane a investi Thibault Lechat-Vega, le MDES y va avec Jean-Victor Castor, NFG a donné son investiture à Myrtha Cattier et Philippe Bouba pour le Grand Groupe d'Action des Insoumis-es de Guyane a lancé son comité de soutien.
On pourrait y voir aussi une alliance des partis qui ont reçu la part congrue de la victoire de 2021 alors que les mastodontes de la majorité décident de se mesurer les uns les autres dans le dernier suffrage universel avant les municipales de 2026.*

*si on fait exception des Européennes de 2024, historiquement peu considérées en Guyane.


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

40% c'est bien, 50 c'est mieux je me gave et j'adore ca ! 12.05.2022
Oui mais

Mbappé il reste ou pas?

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
Politique

Jenny Bunch : « Amener la Guyane sur le plan...

Propos recueillis par Gaetan TRINGHAM (g.tringham@agmedias.fr) - Mercredi 11 Mai 2022

Quel a été votre parcours jusqu’à présent ? Originaire de la commune d’Iracoubo, je...

2 commentaires
Politique

Thibault Lechat-Vega : « Il faut parler...

Propos recueillis par Elias HALILE-AGRESTI, e.halile-agresti@agmedias.fr - Mardi 10 Mai 2022

Pourquoi vous lancer dans cette campagne législative ? Le déclic a été de voir que nous avons...

A la une