• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Lecornu estime que "seule la vaccination" peut assurer la reprise économique

FXG Vendredi 27 Août 2021 - 07h40
Lecornu estime que "seule la vaccination" peut assurer la reprise économique
Le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu en septembre 2020 à l'Elysée, à Paris - GEOFFROY VAN DER HASSELT (AFP/Archives)

Le ministre des Outre-mer répond au courrier des élus et des représentants du monde économique lui demandant d’adapter les aides économiques d’urgence à la situation spécifique des Outre-mer.

 En réponse au courrier des élus et des représentants du monde économique lui demandant d’adapter les aides économiques d’urgence à la situation spécifique des Outre-mer, le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu a rappelé dans un courrier en date du 26 août qu’actuellement nos territoires bénéficient de « l’activité partielle indemnisée par l’Etat, le fonds de solidarité renforcé (notamment pour l’hôtellerie et la restauration) et le fonds de solidarité de base pour toutes les autres entreprises », l’ensemble de ces mesures ayant été « reconduites selon des modalité plus avantageuses que dans le reste du territoire national ».

« Ces mesures, précise le ministre, représentent un effort considérable et légitime de la solidarité nationale pour permettre aux entreprises ultramarines de faire face à ce nouveau développement de la crise Covid-19. »

Sébastien Lecornu conclut sa missive par un appel général à la vaccination : « A plus long terme, la seule solution pour assurer la reprise de l’activité économique et de la vie sociale est la vaccination de toute la population. Je vous invite à la soutenir par vos prises de parole et par des actions concrètes à mener auprès de vos mandants, de vos employés et de vos clients. »

Cette adresse fait écho à ce que Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie et des finances, exprimait la veille, lors des journées d’été du Medef, et qui semble bien être la nouvelle doctrine du gouvernement, à savoir la fin du fameux « quoi qu’il en coûte » présidentiel.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
9 commentaires

Vos commentaires

cap40 30.08.2021
C'est quoi...

C'est quoi un "vrai guyanais" et par conséquent
qui sont les "faux guyanais"??

Répondre Signaler au modérateur
HIHIHI 30.08.2021

Jayjay vous faite honte aux "vrais Guyanais".
Savez vous que vous pouvez retourner remplir les caisses du Diamond?

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 28.08.2021
il en sait quoi?

il est pas medecin, son avis conpte pas... c'est se quon entend depuis le debut: vous etes pas medecin, vous avez pas le droit de parlez de "covid". lui il est ministre dom, pas medecin! donc chut!

Répondre Signaler au modérateur
A. Brazyphe 30.08.2021

J’en conclus que gg est médecin !

Répondre Signaler au modérateur
g6d 27.08.2021

Effectivement le 1er ministre danois doit expliquer aux Guyanais que c'est le coronavirus qui tue, pas le vaccin.

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 27.08.2021

« L’épidémie est sous contrôle, nous avons des taux de vaccination record. C’est pourquoi, le 10 septembre, nous pourrons abandonner les règles spéciales que nous avons dû introduire dans la lutte contre le Covid-19 », a annoncé ce vendredi le ministre danois de la Santé, Magnus Heunicke, dans un communiqué de presse.

Magnus, explique leur svp !!

Répondre Signaler au modérateur
g6d 27.08.2021

En Guyane le principe de "quoi qu'il en coûte" est compris comme étant une allocation d'assistance permanente de l'Etat à destination du territoire. Ceux qui qui réagissent ainsi sont les champions de l'autonomie, voire de l'indépendance, mais à la manière d'un Tanguy. Il est temps que nous nous prenions réellement en main sans attendre tout le temps de l'Etat Kolonialiste tant honnis !

Répondre Signaler au modérateur
P.Daudet 27.08.2021
Les maux politiciens

L’art du politicien consiste à flatter les derniers électeurs avec des mots qui cachent ses intérêts et l’hypertrophie de son égo.

Ce n’est pas « l’Etat » qui … C’est le contribuable ponctionné par des dirigeants temporaires et relayés par leurs servants qui paie !!!

Depuis 2 siècles, « l’Etat » français, ce sont des rois, des empereurs, des élus républicains. Tous n’ont eu de cesse de structurer la nation pour mieux l’inféoder à leur volonté de pouvoir.

Avec des mots, le contribuable (non vacciné) devient coupable de l’épidémie. Les dirigeants ne sont que responsables mais pas coupables du système hospitalier mis à mal depuis 40 ans et plus particulièrement depuis 20 ans. Hôpital financé par les cotisations sociales !

Prendre les citoyens pour des corniauds n’est pas à l’honneur des politiques et de leurs servants.

Répondre Signaler au modérateur
Garimpo 27.08.2021

M.Daudet, nous sommes, comme le reste du monde dans une pandémie. Dans un fonctionnement normal, 10 lits de réa suffisent. Dans un si petit peyi on ne peut pas prévoir 40 lits de réanimation ( et ses 5 personnels soignants par lit) à attendre une hypotethique pandémie. Vous seriez le premier à crier à la gabegie de vos impôts.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
4 commentaires
20 commentaires
A la une