Le recensement de la population guyanaise remis en cause par la CTG

Le recensement de la population guyanaise remis en cause par la CTG

 En effet, souligne le président de la CTG dans une lettre adressée au ministre français de l'économie, non seulement ces chiffres excluent plusieurs dizaines de milliers de personnes - soit habitants illégaux, soit habitants des quartiers informels - mais en plus ce sont des données qui ont déjà trois ans.

Une latence pas gênante pour la plupart des territoires français, mais qui s'avère significative sur une région en pleine explosion démographique.

Or, ce sont ces mêmes décomptes, fort en...

franceguyane.fr 199 mots - 03.03.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir