• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
ÉLECTIONS CTG 2021

Élections territoriales : le programme de la liste « Guyane »

Mercredi 9 Juin 2021 - 17h04
Élections territoriales : le programme de la liste « Guyane »

Les élections territoriales se tiendront les 20 et 27 juin prochains. Afin de mieux en appréhender les enjeux, France- Guyane vous proposera l’essentiel du programme de chaque candidat. Cette semaine, celui de la liste Guyane menée par Jean-Paul Fereira.

EDUCATION

Plan Collèges et Lycées :

• Construire et stimuler les établissements, l’accompagnement (sécuriser le dispositif des familles hébergeantes), l’accueil et le logement de la communauté éducative (élèves, personnels et parents) ; prioritairement dans les communes de l’intérieur.

• Pôles Formation Supérieure (Universités, BTS, IUT, etc.). Mise en place des formations. Métiers en fonction des activités et des opportunités économiques de chaque territoire.

• Création des Pôles Universitaires à Saint Laurent du Maroni, Maripasoula et Saint Georges de l’Oyapock et d’une école d’ingénieurs labellisée à Kourou.

• Mise en place des Bourses. Première Installation et création d’un dispositif de caution pour les Résidences Universitaires.

• Plan Formation Guyane Multilingues : de l’école à l’université et dans les parcours de formation professionnelle.

• Apprentissage et valorisation des langues de Guyane.

• Création de nouveaux diplômes et parcours certifiants à inscrire au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

• Soutien aux communes pour la construction d’établissements scolaires et de structures pour la petite enfance.
LOGEMENT

Aménager :

• Mettre en cohérence les schémas cadres de l’aménagement du territoire.

• Refonder les missions de l’Agence d’Urbanisme pour en faire un outil de pilotage concerté des aménagements.

• Dynamiser l’accès au logement.

Restaurer nos modes d’habiter :

• Refonte des principes de la construction des logements collectifs.

• Construire les Espaces d’hébergement et les services d’accompagnement d’urgence.

Développer nos façons de se déplacer :

• Construire la route d’Apatou-Maripasoula et consulter les populations concernées pour la création d’une liaison de Bélizon à Maripasoula.

• Préparer la rétrocession des routes nationales et internationales numéro 1 et 2 et de la route de Petit Saut.

• Construire une gare multimodale dans les grands centres de vie et lancer les études pour la création d’un réseau ferroviaire.

• Étendre le dispositif d’aide au transport de personnes et de biens au transport fluvial.
SANTÉ

Investir massivement sur les moyens de la santé :

• Construction de petits hôpitaux à Maripasoula, Grand-Santi et Saint-Georges avec des budgets propres.

• Convention avec l’Etat pour exercer les compétences curatives.

• Réformer le système de la formation dans le domaine de la santé :

Développer et valoriser les savoirs et savoir-faire locaux :

• Appuyer la recherche fondamentale sur les ressources médicinales (plantes, remèdes).

• Appuyer et stimuler les entreprises de santé, de bien-être (services et produits).

• Développer la protection de nos savoirs locaux (APA).

• Favoriser la production et la culture à domicile, artisanale et semi-industrielle : Connecter en réseau les Centres de Santé

• Prévention Santé : Réseau de Société Coopérative d’intérêt collectif

• Conseil Territorial de Santé
ENVIRONNEMENT/ AGRICULTURE

Sur la base d’un modèle guyanais de l’agriculture et de la pêche :

• Conquérir, aménager et livrer du foncier agricole.

• Restaurer notre mode d’occupation de la terre, de nos rivières et de notre mer.

• Former les professionnels de la pêche et de l’agriculture en intégrant nos savoirs et nos savoir-faire.
EN S’ASSURANT :

• De développer et soutenir les Pépinières dans chaque territoire.

• D’encourager la création des regroupements des acteurs de l’agriculture vivrière : formation, accès et protection (sociale, pénibilité, etc.) et mettre à disposition des compétences techniques et d’ingénierie.

• D’évaluer le soutien au secteur de la pêche et agir sur les moyens productifs et commerciaux.

• De lancer la Conférence pluriannuelle de financement et de soutien aux projets des secteurs productifs : Innovation, Circuit court, Transformation.

• De développer des Coopératives d’Utilisation des Matériels Agricoles (CUMA).
EMPLOI

• Création d’un guichet unique dans chaque territoire.

• Mise en place d’un dossier unique de demande de financement.

• Lancement du Plan TPE : simplification des aides, formation et appui à l’installation et à la gestion administrative, sensibilisation à l’entrepreneuriat dès le plus jeune âge.

• Création d’une Agence territoriale du développement co-pilotée avec les acteurs socio-professionnels et fusionnant les agences actuelles intervenant dans l’innovation et l’économie.

• Élaboration de la Charte des Conditions de l’Investissement et du respect de la protection de l’environnement en Guyane.

• Création des Zones Economiques Transfrontalières.

• Aménagement du foncier à destination des activités à vocation économique.

• Création de la Banque Locale de Développement : gestion des fonds de soutien, des fonds d’amorçage, des fonds d’investissement.

• Création d’un fonds de garantie à destination des TPE.

• Rattraper le retard en matière de technologie informatique et numérique.

Téléchargez le programme complet ici
 
 
QUELQUES MESURES D’URGENCE DU PROGRAMME FEREIRA
La CTG devient la MAISON GUYANE

- Une superstructure de plus de 3000 collaborateurs formés
- Un Plan Stratégique transparent pour le Développement des Territoires
- Un Réseau d’Agences spécialisées réparties à travers les territoires : Agence d’Ingénierie Territoriale, Agence de Lutte contre les Précarités...

- Une plateforme d’informations pratiques sur tous les services et les aides proposés, accessible par mobile et par des bornes d’informations
Le MATUR

Le programme des Mesures d’Accompagnement Territorial d’Urgence (MATUR) avec les municipalités et les intercommunalités qui vont recenser tous les besoins.

- MATUR établira le lancement des 6 chantiers prioritaires sur les 18 prochains mois, dont l’évolution sera suivie sur internet et sur téléphone mobile dès le début de l’année 2022. Les services de l’Etat ainsi que les instances européennes y seront directement associés.

- Négociations avec l’État sur ses Obligations de Services essentiels, sur le plan financier (notamment le bilan de l’exécution des accords de Guyane) et sur ses responsabilités régaliennes après évaluation des politiques publiques nationales (environnement, immigration, sécurité, éducation, justice, santé, réseau routier et numérique).

- Création d’une Charte de l’investissement encadrant les conditions d’investissements en Guyane et garantissant des retombées financières réelles pour le territoire ; Refonte du mode de gestion et d’accès aux financements européens ; Transparence des subventions : mise en place des informations en temps réel sur les financements (disponibles, attribués, consommés, repartis).
DES DÉCISIONS SANS ATTENDRE

- Création d’une fiscalité guyanaise et suppression définitive de l’octroi de mer.

- Interface permanente de travail entre services de l’État et de la MAISON GUYANE.

- Création de la Banque Locale de Développement : gestion des Fonds de soutien, des Fonds d’amorçage, des Fonds d’investissement.
3 PLANS D’URGENCE

- P.U.S.H.: Plan d’Urgence et de Solidarité pour l’Habitat.

- P.I.C.S.E.L. : Plan d’Insertion des Compétences et des Solutions pour les Entreprises Locales.

- Plan de simplification administrative : Réorganisation des services de la MAISON GUYANE en réponse aux besoins de la population.
 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

g6d 11.06.2021

3000 collaborateurs formés à la CTG : qui connaît les agents de la CTG ne peut que soupirer. Beaucoup attendent tranquillement l'heure de la retraite en faisant plus ou moins acte de présence

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
A la une
1 commentaire