• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
ELECTIONS DE LA CTG

Au pied du mur, la gauche opte pour l'union

Pierre Rossovich Mardi 22 Juin 2021 - 09h43
Au pied du mur, la gauche opte pour l'union

Les discussions entamées depuis dimanche soir entre les deux têtes de liste étaient au point mort ce matin et viennent de reprendre alors que l'échéance du dépôt des listes pour le second tour approche. Une rencontre est prévue cet après-midi, en vue d'une fusion remaniée. 

Lundi, au lendemain du premier tour, après que les deux têtes de liste aient échangé en tête à tête, Jean-Paul Fereira a envoyé une proposition de liste à Gabriel Serville : sur le principe de faire "moitié-moitié" par rapport aux résultats de dimanche. Dans cette proposition de Fereira, l'exécutif revient à Serville.

La réponse de ce dernier se fera tard dans la soirée : sur la liste qu'il propose en retour, figurent les noms de Jessi Américain et Muriel Briquet. Barbara Douglas (PSG), ancienne collaboratrice de Serville présente sur la liste Guyane, est, elle, écartée. Idem pour Jean-Victor Castor, Michel Dubouillé, et Adelson Magloire, proche de Fereira et Line Letard.
Toujours sur la proposition de liste de Serville, Muriel Briquet est placée devant Chester Leonce (NFG) sur la section Cayenne.

Jean-Paul Fereira aurait alors demandé quelques aménagements, notamment de pouvoir maintenir les noms de Barbara Douglas et Mickael Plaisance. Une dernière demande qui serait restée sans réponse, selon nos informations.

Sachant que les délais pour déposer la liste sont courts : jusqu'à ce mardi soir. Le délai pour déclarer le matériel de propagande, lui, est déjà passé.

Les quatre partis de la liste Guyane, Walwari, Parti socialiste guyanais (PSG), Les Verts, Mouvement de décolonisation et d'émancipation sociale (MDES),  et le mouvement Nouvelle force de Guyane (NFG) se sont réunis ce mardi matin et ont pris la décision unanime de refuser la fusion, estimant les conditions non réunies. Ils avaient également demandé à Jean-Paul Fereira de se maintenir au second tour. 
Les directeurs de campagne annoncent la reprise des discussions :
Ce mardi, matin, peu avant 11 heures, les discussions entre les deux têtes de liste reprenaient, au fil de l'eau. Interrogés au cours d'un live Facebook, les deux directeurs de campagne font le point. "Nous avions lancé ces discussions après le premier tour, et nous poursuivons dans cet élan bien que ça puisse paraître un peu compliqué" fait valoir Emmanuel Prince, directeur de campagne de Gabriel Serville. 
 

Les difficultés reposeraient, selon les dires du directeur de campagne, dans les choix faits, ou encore à faire, au niveau des noms qui resteront ou non dans la liste fusionnée, si fusion il y a. Jean-Paul Fereira "souhaite la transparence avec la population" déclare son directeur de campagne Rudy Stephenson, qui lance en guise d'indice sur la teneur des tractations en cours : "il faut réussir ce rassemblement et représenter le vote qui a été fait dimanche". En live sur la page Facebook de France-Guyane, les deux directeurs de campagne confirment nos informations : les discussions quant aux fusions des deux listes ont bien été interrompues. 

 "Cette fusion doit exister au-delà des intérêts des uns et des autres" réclame Emmanuel Prince. Ambiance. Depuis dimanche soir et l’annonce des premiers résultats, les calculettes tournent à plein régime. A l’unisson, les deux candidats se retrouvent majoritaires sur le papier, au regard des résultats du premier tour. Reste à savoir si les négociations en cours vont aboutir à une union annoncée de longue date, ou une discorde regrettable pour le front commun contre Rodolphe Alexandre. Réponse avant 18h ce mardi. 
 
Des désaccords autour de la fusion



Les fragmentations des intérêts, des egos et des leaderships pèsent parfois lourds dans la balance au cours des dernières heures de discussion. La preuve en est, les trois forces politiques incarnées par Jessy Américain - qui peut se rallier à une liste mais pas se maintenir suite à son score de 5% au premier tour - Jean-Paul Fereira et Gabriel Serville bataillent pour trouver un terrain d'entente. "Ces trois forces électorales et politiques ont fait un travail, il faut maintenant prendre le temps" annonce Rudy Stephenson ci-dessus, déclarant au passage qu'il n'y a "pas de blocages". "Il y a des petits couacs" rétorque Emmanuel Prince qui assurait cet après-midi que des "solutions allaient être trouvées".

Dans la répartition des noms sur les secteurs, la règle de la proportionnalité prévaut. Et un terrain d'entente pourrait bien être déniché dans l'après-midi, puisque Jean-Paul Fereira et Gabriel Serville se réuniront cet après-midi. Selon nos informations, la fusion serait finalisée, et les équipes préparent les spots de propagande. Certains partis politiques, rassemblées dans l'union de la gauche derrière Fereira, pourraient être écartés suite à ces dernières heures de négociations.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
16 commentaires

Vos commentaires

alain.maline@gmail.com 23.06.2021
Le MUR !!

Le Mur, celui de Jean Sol Partre !! Écrit par Boris Vian ... C'est une littérature qui fait du bien à nos neurones ! Avec humour et intelligence, cela nous rassure ...

Répondre Signaler au modérateur
bozo 23.06.2021
Opportinisme

Si je comprends bien, la seule vision de ces gens pour l'avenir de la Guyane c'est de renverser rodolphe Alexandre ?
Ils sont prêts à tous le compromis pour ça...
Nous avons déjà vu ce que ça a donné à matoury avec serville, le projet de renverser roumillac à tout prix à engendré une ville gangrenée par des conflits internes sans aucun projet pour les habitants.

Non merci !

Je n'ai pas voté au premier tour car j'étais contre cette élection dans le contexte Covid-19.
Mais j'irai voter au second tour, car je ne veux pas laisser la Guyane en pâture à des pieds nickelés...
Je veux que les élus de la ctg servent à la Guyane pour son développement, je ne veux pas que la ctg se serve de la Guyane pour développer des querelles d'ego.

Répondre Signaler au modérateur
alain.maline@gmail.com 23.06.2021

Quel bel analyse vous faites !! Je vous encourage à continuer et surtout d'essayer de supprimer le racisme (ce sera dur ?) de toutes discussions d'analphabètes .... C'est dramatiquement détestable et quand une couleur de peau fait ombrage à votre "corps" .... nous sommes loin des G. Monerville / et autres intellectuels qui ont bâti cette Guyane de Force et surtout d'Espoir !! Alain Maline


Répondre Signaler au modérateur
Jeanjoe 25.06.2021

Merveilleuse analyse. Pas mieux.
Quant à M. Serville, n'est-il pas déjà député ?

Répondre Signaler au modérateur
bozo 23.06.2021
Opportinisme

Si je comprends bien, la seule vision de ces gens pour l'avenir de la Guyane c'est de renverser rodolphe Alexandre ?
Ils sont prêts à tous le compromis pour ça...
Nous avons déjà vu ce que ça a donné à matoury avec serville, le projet de renverser roumillac à tout prix à engendré une ville gangrenée par des conflits internes sans aucun projet pour les habitants.

Non merci !

Je n'ai pas voté au premier tour car j'étais contre cette élection dans le contexte Covid-19.
Mais j'irai voter au second tour, car je ne veux pas laisser la Guyane en pâture à des pieds nickelés...
Je veux que les élus de la ctg servent à la Guyane pour son développement, je ne veux pas que la ctg se serve de la Guyane pour développer des querelles d'ego.

Répondre Signaler au modérateur
g6d 23.06.2021

Si certains sont écartés, ils apprécieront d'avoir servi de marche pied à Ferreira, puis mis de côté quand ils présentaient moins d'intérêt

Répondre Signaler au modérateur
dny973 23.06.2021

Cette fusion c'est juste pour gagner. Rien à voir avec la volonté de développer le pays. Sur le plateau, Jessica Américain répond à Serville qu'il n'est pas son collègue. Il est quoi maintenant ? hypocrite !!!!!!!!

Répondre Signaler au modérateur
jess 22.06.2021

bande de malpropres

Répondre Signaler au modérateur
philsa973 22.06.2021

SERVILLE ne joue pas collectif mais seulement pour sa pomme. Cela promet.......

Répondre Signaler au modérateur
philsa973 22.06.2021

Et mon commentaire est passé à la poubelle ....

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
2 commentaires
A la une
4 commentaires
1 commentaire