Trop Violans au consulat du Brésil : "Nous n'exigeons pas d'excuses officielles, nous demandons des explications"

Trop Violans au consulat du Brésil : "Nous n'exigeons pas d'excuses officielles, nous demandons des explications"

Le matin du mardi 15 juin, alors que sept personnes habitant la commune de Ouanary se rendent en amont du fleuve en direction de Saint-Georges de l'Oyapock pour des raisons médicales ou administratives, leur pirogue se serait retrouvée interceptée par une quinzaine d'individus cagoulés, très lourdement armés et qui les auraient mis en joue afin de procéder à un contrôle qui aurait été des plus zélés. D'abord arrêtés sur le fleuve, ils auraient été ensuite conduits côté-brésilien dans une...

franceguyane.fr 752 mots - 18.06.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir