• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Racisme

Le CRAN affiche son soutien à Kylian Mbappé

FXG, à Paris Lundi 5 Juillet 2021 - 09h11
Le CRAN affiche son soutien à Kylian Mbappé
La joie de l’attaquant du Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé, après son but marqué contre Montpellier en demi-finale de la Coupe de France, le 12 mai 2021 au stade de La Mosson - Pascal GUYOT (AFP)

Le CRAN a demandé à ses avocats de porter plainte contre un certain Christophe Jolain qui a fait paraître sur twitter un message raciste et haineux à l’encontre de Kylian Mbappé. Les propos incriminés sont les suivants : « Kylian Mbappé, ce sale nègre mérite de se prendre une centaine de coups de fouet et de se faire revendre en Lybie. Ce negro ne mérite pas la République française. Direction le Cameroun ou les champs de coton…»

Depuis la défaite de l’équipe de France de football face à l’équipe de Suisse le 28 juin 2021 en 8ème de finale de l’Euro, les insultes racistes sont fréquentes envers Kylian Mbappé.
« Les préjugés sont encore bien présents en France, indique Patrick Kozès, le président du CRAN. Le racisme continue de s’exprimer avec virulence et nul n’est à l’abri de ses violentes expressions. » Plusieurs associations guadeloupéennes, martiniquaises et nationales dont le MIR Guadeloupe, le MIR Martinique et le CIPN sont parties prenantes dans cette plainte et se portent partie civile aux côtés du CRAN.
Le CRAN demande, au ministère de la Justice de prendre « des mesures exemplaires pour que cessent les actes racistes qui heurtent la République et ses valeurs » et il demande à Twitter de « tout mettre en œuvre, comme cela lui a déjà été demandé à plusieurs reprises ; pour que ce réseau social ne soit plus le réceptacle de propos illégaux ».





Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

g6d 05.07.2021

1 personne prononce des insultes racistes et ces associations en concluent que le racisme est présent dans l'hexagone, mais les propos racistes récurrents de Guyanais à l'encontre d'Haïtiens ou d'autres étrangers présents en Guyane ne sont pas dénoncés alors que nous pouvons les entendre tous les jours.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une
1 commentaire
14 commentaires