Tróp Violans de nouveau face à la justice

Tróp Violans de nouveau face à la justice

 7h30 du matin. Comme d’accoutumée, ce nouveau procès invitant à comparaître un membre du collectif Tróp Violans mobilise un dispositif important de gendarmes. On en compte une dizaine à l’embranchement de la rue des Alamandas avec l’entrée du tribunal judiciaire du Larivot. Le double devant le grillage, sur le parvis de l’édifice. Ce matin-là, Yvanne Goua, porte-parole de Tróp Violans depuis 2018, compte ses soutiens et ovationne les quelques membres qui ont fait le déplacement, sans trop...

franceguyane.fr 1567 mots - 07.09.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir