• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Trois personnes, dont un enfant, ligotées et séquestrées lors d'un vol à main armée à Saint-Laurent-du-Maroni

Jade Letard-Methon (j.letard-methon@agmedias.fr) Mercredi 29 Juin 2022 - 11h45
Trois personnes, dont un enfant, ligotées et séquestrées lors d'un vol à main armée à Saint-Laurent-du-Maroni
Les victimes ont assistées impuissantes, car ligotées, à la mise à sac de leur habitation - @FG

Nouvel acte de violence sur le territoire guyanais. Une famille de 3 personnes a été surprise durant son sommeil par des braqueurs armés. Les victimes, qui habitent sur la route Saint-Maurice à Saint-Laurent-du-Maroni, ont été ligotées avant d'être séquestrées pendant la durée du vol.

Il est aux environs de 4 heures du matin, tout est encore calme et serein dans la capitale de l'Ouest guyanais. Trois individus font irruption au domicile d'une famille, situé route Saint-Maurice : ils sont armés de 2 fusils et d'une arme de poing pour commettre leur méfait. Les malfaiteurs débusquent les 3 membres de la famille endormie et les attachent pour pouvoir entamer un tour du propriétaire et faire main bassse sur les objets qui les intéressent. Parmi les victimes séquestrées, on compte un enfant.

Finalement, les braqueurs repartent avec des biens en numéraires, des téléphones portables ainsi que des bijoux. La famille, elle, s'en sort sans dommage physique aucun. Après le départ des individus armés, l'un des membres de la maisonnée réussit à se défaire de ses liens et appellent les gendarmes à l'aide.

Les effectifs de la compagnie de gendarmerie de Saint-Laurent-du-Maroni arrivent sur place avec des membres de la brigade de recherches et ceux de l'investigation criminelle. Une enquête a depuis été ouverte.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
17 commentaires

Vos commentaires

leking 30.06.2022

Faites comme moi j'ai quitté la Guyane pour un autre département d'outre mer il y a 35 ans et je ne le regrette vraiment pas ici tu peux sortir la nuit sans rien craindre pour ta vie, pas d'arme pas de drogue, très peux de voyou, soleil plage et jolie filles que du bonheur...

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 30.06.2022
pas une solution

que la "fuite"... personelement j'ai heriter de la maison de mes parents et j'aime mon pays. je vois pas pourquoi je quitterais Cayenne alors que ma vie est ici.. je pourrais allé en Gwada mais je prefere ici, plus tranquille et pas de probleme d'eau et clordecone...

Répondre Signaler au modérateur
leking 02.07.2022

Je ne parle pas pour les autochtones! Mais pour tous les autres aventuriers, partir ailleurs n'est pas forcement une fuite, mais plus une suite... L'eau de Guyane sent le mercure (désolé)... Et je ne parlais de la Gwada de plus comme vous le dites mais de L'ile De La Réunion! Apres chacun fait ce qui lui plaît.

Répondre Signaler au modérateur
den97300 29.06.2022

Alors, que fait on ? Pas une semaine ne se passe sans que l'on entende qu'il y a eu un vol avec violences ou encore un meurtre, une séquestration voire un règlement de compte. Et cela s'étend de Cayenne à Saint Laurent en passant par Saint Georges. Personne n'est épargné. On fait quoi ??? une marche, une mobilisation, une conférence, un autre concert de Fany J ou autre chose du genre ???? les forces de l'ordre sont dépassées. Elles n'ont plus les moyens de faire correctement leur travail et ce, depuis de nombreuses années. Lorsque les malfrats sont arrêtés, les peines prononcées sont de véritables mascarades. Ces mêmes policiers ou gendarmes en viennent à penser que leur travail n'a plus aucun sens. Les enseignants n'en peuvent plus de récupérer des jeunes qui n'ont plus rien à faire à l'école et qui n'en ont rien à faire d'aller en cours. L'avenir n'est pas à l'école pour eux , du moins pas l'école de la République. Alors on fait quoi ???? on continue à subir ???? ne sommes nous bons qu'à payer ??? qu'à nous faire dépouiller ??? à nous faire sortir de nos lits en pleine nuit par des malfrats qui n'ont aucun remords à ligoté des enfants ???? on fait quoi ??? plus personne n'osent sortir ??? plus personne n'osent aller au distributeur la nuit ???? pourquoi ??? parce que la sécurité n'existe plus. Que tu sois propriétaire ou locataire, ça n'y change rien. Tu es comme tous le monde. On rentre chez toi, on se sert et tu ne dois rien dire. Si tu répliques, tu finis en prison. Si tu te défends, tu finis en prison. Si tu t'en sors, c'est à la force de nombreuses années de défense au tribunal avec une belle note pour l'avocat alors qu'à la base, c'est toi la victime. Alors on fait quoi ?????

Répondre Signaler au modérateur
CitoyenRévolté 01.07.2022
@ DEN97300

Demandez la solution à Bellod l'utopiste névrosé, il a la solution du moins sa solution : Importer toute la misère du monde ( et donc y compris délinquants et criminels ) en Guyane.

Répondre Signaler au modérateur
cicerone 01.07.2022
balancer leur adresse

j'attends avec impatiente la reponse de Bellod , on espere qu'il ne se contentera pas d' evaluer en negatif , le QI de son contradicteur , c'est la meme pratique quez l'on retrouve chez ce miserable Benkwa973 on est pas d'accord avec lui ? ON EST UN sous developé mental , mais peut etre qu'il faudrait que France GUYANE communique les adresses de nos deux intellectuels aux malfrats qui terrorisent la guyane , histoire de voir si ils resteront droits dans leurs convictions , mais bon , il faudrait leur expliquer qu'il y a des medicaments pour leur genre de deviances

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 01.07.2022

Communiquer les adresses? Ça suinte la vindicte personnelle. Vous en êtes là? Il n’y a pas de solution toute faite contre la délinquance et la criminalité, sauf peut-être dans quelques havres friqués surprotégés, pour ceux qui ont les moyens de s’y réfugier. Il y a néanmoins des attitudes de dignité et de bon sens. Ne pas succomber aux raccourcis stigmatisants contre les étrangers. Le délire xénophobe du citoyen révolté focalisé sur ces hordes barbares qui nous envahiraient et nous agresseraient, n’est qu’une vaine crispation hystérique et misanthrope, dans une société où bien plus de la moitié de la population est d’origine étrangère. Ne pas surenchérir, en rehaussant soi-même le niveau de violence sociétal. Réaliser que ce degré de violence ne se contient que par une éducation et une socialisation massive produite très en amont. Mais aussi par une forte réduction des inégalités sociales, d’ailleurs criantes sur l’ouest. Des jeunes sans emplois, plus que partout ailleurs en France, seraient donc plus tentés de braquer ou de faire la mule, qu’elle découverte… Et la solution passerait donc plutôt par des délires d’auto-armement et d’auto-justice, ou par l’érection de murs barbelés aux frontières, ou à Iracoubo? Des solutions fumeuses dont on sait qu’elles foirent partout ailleurs?
Un conseil, il vaudrait mieux renoncer à ce mode de pensée petit-bourgeois déplacé, la sécurité de mes biens avant tout, sur un territoire aussi pauvre et aux inégalités sociales aussi abyssales.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 02.07.2022

"Communiquer les adresses? Ça suinte la vindicte personnelle. Vous en êtes là?"

Et toi, Wap déguisé en Bellod ? Toi qui cherches à ébruiter l'identité du contradicteur de tes délires, sans aucun gêne ?

Ça suinte la vindicte personnelle, Wap-Bellod. Tu en es là ?

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 02.07.2022

Tu n’assumes plus du tout Zoltan? Fut un temps tu signais tes billets avec ton blase complet… Ce qui te situait bien au-dessus du lot, moi compris. Mais bien moins commode pour se défouler et s’épancher sur ses angoisses identitaires, pas vrai?

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 03.07.2022

Je signe toujours mes opinions, peureux Wap-Bellod, pour toi d'autant plus que tu me connais sous ES depuis longtemps.

Moi et les angoisses identitaires...? En parlant de la Guyane ? Hihihi.. Ya des trucs qui te dépassent de très-très loin...

Pour ta gouverne, l'identité n'est pas la tâche que tu laisses régulièrement dans ton pantalon, mais fait partie de l'hiérarchie du monde - chose dont tu ne comprends strictement rien à part que tu dois la combattre et abolir. Justement parce que tu n'y comprends RIEN.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 02.07.2022

" Ne pas succomber aux raccourcis stigmatisants contre les étrangers"

Sauf si c'est toi-même, n'est-ce pas ? Toi, tu peux succomber aux raccourcis stigmatisants contre les étrangers qui ne partagent pas tes délires, n'est-ce pas ? Jusqu'à juger ses origines, sa culture, voire le critiquer à travers du chef du gvt de son pays d'origine, hein, Wap-Bellod ?

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 02.07.2022

Non, cette dérive rhétorique de ma part, empruntant au principe trivial de l’arroseur arrosé (éprouver ce que l’on voudrait imposer aux autres) n’a qu’un intérêt dialectique, à notre modeste niveau s’entend… Pour moi, qui accorde beaucoup plus de prix à la contingence du vivre ensemble qu’à celle du vivre pareil, tu es forcément guyanais d’origine étrangère et non un étranger. Comme la plupart en Guyane. Il faut juste que tu conviennes d’en étendre largement le principe. Et donc, désolé d’avoir froissé ton identité profonde, faut dire que vous l’avez tellement à fleur de peau, vous les identitaires, que c’est forcément tentant d’appuyer dessus… Mais comme je l’ai expliqué à Benkwa, au lieu d’en faire un genre de totem tordu, ce machin sensible gagnerait toujours à être rangé au chaud avec le reste. La preuve.
A part ça, tu prétends vraiment qu’il serait impossible de critiquer ton soutien et ton alignement idéologique sur la politique anti-migrants d’Orban, au motif que cela reviendrait à juger ta culture et tes origines? Hum, c’est pas un peu caricatural? Autant que tes délires complotistes sur Soros, il me semble…

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 02.07.2022

Tu es complètement à la ramasse. En bon démago, tu es persuadé que tes délires sont la réalité. Tu crois qu'il suffit d'orbaner un coup et ça te fait office de réflexion.
C'est la signature des attardés: comme réfléchir leur est difficile, ils passent leur temps à juger, naturellement sans savoir..

Du reste, rien te dit que je sois fan de qui que ce soit, indépendamment de la liberté d'opinion d'un dirigeant dont tu ne connais rien et se contrefiche fort heureusement de tes élucubrations, mais qui bénéficie d'un soutien populaire qui fait pâlir n'importe quel dirigeant en vue... (à peu près tous), signe que ses actes plaisent à ceux qui ça doit plaire.
C'est aussi la démocratie, tu vois. Tenir compte des intérêts de ses citoyens et électeurs, au lieu d'écouter les ignares donneurs de leçons de ton espèce.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 04.07.2022

Bon ben pour l’énième couplet sur le délire et l’ignorance, on a vaguement saisi ton crédo argumentaire… Te reste plus qu’à mettre à terre la cinquième colonne Soros, avec l’aide de ton pote Orban. Bon courage.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 02.07.2022

"Dieu se rit de ceux qui se plaignent des conséquences dont ils chérissent la cause."

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
6 commentaires
A la une
2 commentaires