JUSTICE

Peines de prison ferme pour les incendiaires de la Préfecture, ambiance brûlante au Larivot

Peines de prison ferme pour les incendiaires de la Préfecture, ambiance brûlante au Larivot

 Au terme d’un procès qui aura duré près de 6 heures, le tribunal correctionnel de Cayenne a condamné le président des 500 frères Stéphane Palmot, deux syndiqués de l’UTG et un autre membre des 500 frères à des peines allant de 12 mois à 18 mois de prison ferme. Les quatre prévenus étaient poursuivis pour « dégradation et détérioration d'un bien appartenant à autrui » suite à l’incendie au moyen de palettes et de pneus d’une façade de la préfecture le 21 juillet 2020. Compte rendu d'audience.

L'ambiance était incandescente ce jeudi soir aux abords du tribunal du Larivot. A la barre du tribunal correctionnel,  dès 14h30, dans l’enceinte du palais de justice délocalisé : Stéphane Palmot, actuel président des 500 frères, Gilles Beaudi, secrétaire de « suivi de section » du bureau central de l’UTG et représentant syndical à la mairie de Cayenne, Alexander Marcheney, membre des 500 frères, et Richard Cimonard, membre des 500 frères également syndiqué à l’UTG. Les quatre prévenus étaient...
franceguyane.fr 2050 mots - 15.10.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres