• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
FAITS DIVERS

Macouria : un collégien en braque un autre avec un fusil

Elias HALILE-AGRESTI (e.halile-agresti@agmedias.fr) Mercredi 25 Mai 2022 - 09h33
Macouria : un collégien en braque un autre avec un fusil
Couteau retrouvé à l'intérieur d'un bus scolaire, à Macouria

Vendredi 20 mai, aux alentours de 19h30, un collègien aurait braqué l'un de ses camarades à l'aide d'un fusil. Après investigation, les suspicions se confirment, et les événements prennent de l'ampleur. En effet, le bus scolaire emprunté par les élèves était rempli de couteaux.

 Vendredi dernier, c'est sur la ligne 410-J1 - reliant Matiti à Macouria - que la triste scène a eu lieu. Suite à une altercation vraisemblablement initiée à l'intérieur du collège Just Hyasine, un élève de l'établissement en braque un autre, à l'intérieur du bus, sur le chemin du retour. Selon les premiers témoignages, l'élève aurait agité un fusil, calibre 38mm. 

Ce mardi, une intervention des contrôleurs et de la gendarmerie a permis une fouille des élèves et du bus de transport scolaire. A l'intérieur, plusieurs couteaux étaient cachés, sur, et entre les sièges.

Couteau retrouvé à l'intérieur d'un bus scolaire, à Macouria -

L'identité de l'élève soupçonné d'avoir brandi un fusil a été relevé. Les parents de cet éléve sont convoqués par la direction de l'établissement.

Couteau caché à l'intérieur d'un bus scolaire, à Macouria -

L'enquête de gendarmerie suit sont cours.

Plus d'informations à suivre sur France-Guyane.


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
11 commentaires

Vos commentaires

BELLOD 26.05.2022
Le choix bof du beauf…

Bon…Ben, alors on fait quoi les fâchés pas fachos? On va voter le RN afin qu’il sucre les allocs aux parents et qu’il mette en place une collaboration technique avec la police de choc brésilienne, pour aller défourailler dans Balata ou Cogneau? Ou bien on s’en remet aux sirènes humano-gauchistes, ou autres solutions d’adultes, qui ne manqueront pas de plaider pour des politiques d’accompagnement éducatives et sociales?

https://youtu.be/eJQaaMI6goM

Gulp…Ok…On vote pour les gauchistes alors…

Répondre Signaler au modérateur
CitoyenRévolté 26.05.2022
Bellod Le Sophiste névrosé

C'est dingue de voir à tel point on peut être dans le déni permanent, toutes vos interventions témoignent d'une pathologie nommée le sophisme qui atteint son paroxysme tel un névrosé.
Vos idées doivent être combattues avec force car des individus comme vous au pouvoir c'est un cataclysme annoncé mais comment pouvons nous être surpris lorsqu'on connait la mauvaise foi permanente des lfistes

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 28.05.2022

42%, vous y êtes presque…

Répondre Signaler au modérateur
CitoyenRévolté 29.05.2022
Ridicule comme vos idées

Réponse classique d'un lfiste à court d'arguments, continuez dans votre pathétisme idéologique on vous reconnait à ça et cette citation vous va à merveille, Dieu se glausse de ceux qui se plaignent des conséquences dont ils chérissent les causes.
Ciao le névrosé

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 29.05.2022

Votre révolte devrait s'attaquer à votre orthographe...ça éviterait qu'on se gausse comme des gosses en lisant vos grosses âneries...

Répondre Signaler au modérateur
CitoyenRévolté 29.05.2022

Visiblement cet intervenant nommé benkwa fait partie de la même caste d'idéologues névrosés.
La faute de frappe vous connaissez ?
Bref comme toujours vous préférez répondre par des anêries que répondre avec de réels arguments.
En même temps c'est une lapalissade quand on connaît les arguments des lfistes

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 02.06.2022

Si seulement CitoyenRévolté avait au moins produit un seul argument dialectique, lors de sa visite rhétorique en coup de vent… Flatus vocis.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 28.05.2022

Je vais t'expliquer le fonctionnement, même si tu ne comprendras rien. Regarde, c'est très simple :

tes sirènes humano-gauchistes => problèmes => besoin de sucrer les allocs aux parents et mise en place d'une collaboration avec la police de choc brésilienne, comme tu dis...

Mais comme c'est "pas humaniste", on va continuer avec les politiques gauchistes de tes rêves.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 30.05.2022

Ben oui, on va continuer, car l’extrême-droite ne fait que 42%… Vos idées foutent encore plus la trouille que les problèmes apparement.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 01.06.2022

Ce sont TES idées, ami névrosé.
Pour toi tout ce qui ne colle pas à tes délires appartient à l'extrêêmme-drouatte... Je te plains.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 02.06.2022

MLP et Zemmour qui portent et colportent tes vertueux idéaux d’extrême-droite qui n’en seraient pas…sucrage des allocs, reniement des traités et de leurs obligations humanistes, rejets des immigrés, etc… vont encore se vautrer aux législatives. Je l’espère en tout cas. Mes délires, comme tu dis, seront donc à nouveau préservés par le vote d’une majorité de citoyens de gauche et de droite modérée… Pendant les cinq années à venir, on ne sucrera toujours pas les allocs, ni à Saint-Laurent, ni à Saint-Denis. La loi nous contraindra encore à prendre dignement en charge les migrants, à Cayenne comme à Calais. Les femmes voilées iront en paix dans la rue, et on laissera à Bolsonaro les méthodes de fachos de sa police… En clair, même dans le pire des cas, c’est à dire avec ce même gouvernement de droite macroniste, mes idées ou mes délires humanistes l’emporteront politiquement cette fois encore, sur tes régressions. En ce qui me concerne, une tel état névrotique ne me semble pas insurmontable. Et à ce sujet, si en plus de ton côté tu en es réduit à plaindre l’adversité idéologique, quand bien même c’est bien toi qui te ramasses au jeu du combat démocratique… Et bien disons que ce genre de repli rhétorique… décidément une spécialité on dirait, le repli… me satisfait pleinement aussi. Manquerait plus que les loosers électoraux du débat d’idées, n’aient même plus à s’acquitter de quelques efforts verbaux pour sauver la face, et faire ainsi l’aveu de leur échec…

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
6 commentaires
A la une
4 commentaires