• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Le corps d'un homme retrouvé sans vie à son domicile

Redaction web Dimanche 31 Juillet 2022 - 14h49
Le corps d'un homme retrouvé sans vie à son domicile
La section de recherches de Cayenne enquête sur la mort violente d'un habitant de Macouria connu sous le nom de Dada. - DR

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le corps de l'homme que l'on surnommait Dada a été retrouvé sans vie des suites d'une mort violente. L'enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie de la Madeleine (Cayenne) en collaboration avec la brigade de recherches de la gendarmerie de Kourou.

Jeudi soir, la gendarmerie est contactée pour une découverte de cadavre. Il s'agit d'un homme de 45 ans, résidant la commune de Macouria. Les circonstances de sa mort n'ont pas encore été élucidées mais il s'agit d'une mort violente. Une enquête est en cours. 
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
11 commentaires

Vos commentaires

MauriceSlm 02.08.2022

sans parler de l'Ouest où c'est le Far West, les gens se laisse vivre en profitant de la générosité du système sans assurance et sans permis et ici mieux vaut être sourd ! Aucune autorité étatique.

Répondre Signaler au modérateur
jéjé76 31.07.2022

Jupiter à Brégançon , les voyous en priso... ah ben non ! On va commencer par un rappel à la loi , après ce sera un coup de règle sur les doigts ( si si ça fait bobo !!! ) ... On peut pas gaver les copains du CAC40 en construisant des prisons , pas assez rentable !!!

Répondre Signaler au modérateur
jéjé76 31.07.2022

Dernièrement je discutais avec un gendarme qui est en Guyane depuis 2 mois et qui me dit n'avoir qu'une hâte : repartir dans 3 mois !!! Et de me demander comment on fait pour vivre dans cette insécurité de fous ? Moi de lui rétorquer qu'ils ( les gendarmes ) ne sont au courant que du dixième de ce qu'il se passe !!! Peut-être Mr le Préfet ... ah ben non !!! Entre son chauffeur , son jardinier , sa cuisinière et son garde du corps , je ne pense pas qu'il est la moindre idée ? conscience ? aperçu ? de ce que nous , les moins que rien que l'on appel le peuple , nous vivons , subissons , toute notre chienne de vie ...

Répondre Signaler au modérateur
jéjé76 31.07.2022

A ce rythme , c'est une troisième prison qu'il va nous falloir !!! Comment ? Vous dites ? Ah oui ! C'est vrai ! Entre la promesse et la réalisation , la deuxième n'en est encore qu'à l'état de futur , hypothétique , incertain , voir fantôme ... projet ... Bon ben on va réclamer la cinquième prison , ça fera peut être bouger quelque part ( rires ... puis pleures ) ...

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 01.08.2022

Ce n'est pas de prisons dont la Guyane aurait besoin - ni des "forces de l'ordre", par ailleurs... la preuve... - mais d'une action publique cohérente et conforme aux normes premières...
En somme, par un chgt de statut comme il faut.

La délinquance n'est qu'un symptôme, parmi d'autres. Croire que plus de flics et plus de répression amèneront une amélioration quelconque, c'est de faire preuve d'une ignorance coupable.

Répondre Signaler au modérateur
Josse 01.08.2022

@Ergo Sum: Parce que vous pensez qu'un changement de statut voulu juste par une poignée d'indépendantistes fonctionnaires va changer quelque chose ???

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 01.08.2022

Arrêtez d’embêter Ergo… Avec le futur changement de statut, il a déjà prévu de bouter tous les étrangers hors du territoire, de supprimer les allocs dans l’Ouest, et de siéger à la future commission locale d’attribution du foncier pour se venger de l’epfag… Laissez-le donc un peu rêver.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 02.08.2022

Commentaire supprimé par la rédaction

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 02.08.2022

Vous faites dans la trop de finesse, FG. A force de censurer la vérité, vous perdez de crédibilité.

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 02.08.2022

Disons que l'amélioration nécessaire des politiques publiques s'est déjà révélée impossible dans le cadre actuel...
C'est tout. Il vous faut combien de vies pour vous en rendre compte ?

Ce qui veut aussi dire que les rêveurs ne sont pas ceux qui plaident pour un chgt de statut, mais bien ceux qui attendent encore le miracle après 76 ans de départementalisation, toujours dans le cadre actuel... Ceux dont les yeux sont grand ouvertes mais il n'y a rien au bout du nerf optique. RConfiant les a répertoriés comme étant les aliénés, les alimentaires et les lâches. En oubliant les salauds...
Du reste, votre avis ad hominem sur les promoteurs locaux du chgt de statut n'engage que vous, on est bien d'accord ?

Répondre Signaler au modérateur
antcorp 02.08.2022

rêve d indépendance ? la culture locale n est plutôt pas vertueuse : copinage.corruption gestion financière des mairie douteuse et surtout culture du travail très en dessous de la moyenne mondiale comment croyez vous que cela vas finir? Une discipline de type japonaise surgira automatiquement a l indépendance ?

Répondre Signaler au modérateur
Ergo sum 02.08.2022

On ne dit pas RÊVE, manière de moquerie, mais on sait force naturelle de l'intégrité, respect de l'individualité. Cad autodétermination. Que vous le veuillez ou pas.

Votre appréciation sur la "culture locale" est irrelevante, sans objet. Essayez de comprendre la hiérarchie des choses. Je n'ai pas l'envie de vous en faire un roman ici, observez seulement que
copinage, corruption, gestion douteuse ( +criminalité, trafic de drogues, pauvreté etc :-) sont telles qu'elles sont MAINTENANT, dans le magnifique cadre actuel...
Tenez, c'était le sujet de mon post précédent que FG a censuré...
Tenez, concentrez-vous sur la culture administrative importée, cause première de la situation, histoire de modestie.

Qu'est-ce que ça vous importe qu'une population un tantinet moins contrôlée - et du coup plus responsable... - fera de son pays ? Où vous trouvez le droit à y redire ? De quel droit limitez-vous l'autodétermination sous le prétexte fallacieux de leur prétendue incompétence ?
Je vous renvoi la question : comment croyez vous que la poursuite de l'état actuel va finir? Une discipline de type japonais surgira automatiquement à l'horizon d'un million d'habitants dont la grosse moitié vivotera avec les allocs ? L'action publique deviendra plus intelligente dans le pays de l'arnaque organisée au foncier - pour ne mentionner que Nancibo ?
Je suis admiratif devant autant d'aveuglement.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
Kourou et savanes

Une adolescente de 15 ans poignardée en public...

M.A - Dimanche 31 Juillet 2022

6 commentaires
1 commentaire
9 commentaires
A la une