• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
FAITS DIVERS

La gendarmerie face aux rodéos urbains

Rédaction Web Vendredi 12 Août 2022 - 17h37
La gendarmerie face aux rodéos urbains
Certains des deux roues saisis par la gendarmerie de Guyane ce 11 aout. - Photo : Gendarmerie de Guyane

Ce 11 aout, la gendarmerie a procédé à une large opération de contrôle à Rémire-Montjoly et Macouria. Constatant de multiples infractions, les militaires ont notamment saisi 11 deux roues.

 C'est une opération dite de lutte contre les "rodéos urbains."

Hier en fin d'après-midi à Rémire-Montjoly, la brigade motorisée de la gendarmerie a constaté de multiples infractions, dressé de nombreux procès-verbaux et saisis 11 deux roues en l'espace de deux heures.

"Ces véhicules n'étaient pas assurés ou présentaient un danger pour les autres usagers de la route", explique notamment la gendarmerie. Au cours des 6 derniers mois, ce sont plus de 130 deux-roues qui ont été saisis et détruits.

Dans le même temps à Macouria, 17 scooters ont été contrôlés lors d'une opération à la sortie du pont du Larivot. L'objectif affirmé était de faire face au phénomène de courses de deux roues (tirage) sur la RN1.

La préfecture a également communiqué sur le sujet : "Depuis le 1er janvier 2022, les contrôles effectués de jour comme de nuit par la gendarmerie et la police nationale ont permis d’écarter de la voie publique pas moins de 393 deux-roues."

Au-delà des sanctions pécuniaires encourues par les auteurs des infractions, les véhicules non conformes ou ayant servi à la commission de délits peuvent être détruits par décision administrative ou judiciaire.

Photo : Gendarmerie de Guyane





Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
7 commentaires
12 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
A la une