• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
JUSTICE

Guyane-Bretagne : 29 membres d’un vaste réseau de trafic de cocaïne devant la justice à Rennes

Rédaction web & Afp Lundi 15 Novembre 2021 - 13h01
Guyane-Bretagne : 29 membres d’un vaste réseau de trafic de cocaïne devant la justice à Rennes
Les affaires liées au trafic de cocaïne se multiplient. Fait rare, l'ensemble d'un réseau entre le Suriname, la Guyane et l'Hexagone avait été endigué par les forces de l'ordre. (photo d'archives) - D.R.

 C’est un procès-fleuve qui s’ouvre ce lundi devant la juridiction interrégionale spécialisée de Rennes. 29 prévenus comparaissent pour un important trafic de drogue opéré entre la Guyane et l’Ille-et-Vilaine. Ils encourent des peines de 10 ans de prison.

 L’enquête avait démarré en 2018 avec la mise au jour d’un réseau de trafiquants qui importaient de la cocaïne depuis la Guyane ou le Suriname sur le sol français. Une myriade d’interpellations avait suivi au début de l’année 2020, comme rapporté par le Télégramme

L’opération avait été déclenchée dans la région rennaise, cible du trafic, mais aussi dans les Hauts-de-France et en Guyane. Elle a abouti au placement en garde à vue de 29 individus dont plusieurs femmes. 300 militaires de la gendarmerie nationale sont intervenus, notamment l’antenne du GIGN de Cayenne, qui a été mobilisée pour l’interpellation d’une des têtes du réseau. A l’époque 100 000 € ainsi que près de 5kg de cocaïne avaient été saisis.

« C’est une procédure d’ampleur, les transports étaient très organisés, certaines personnes organisaient le recrutement des mules en Guyane pour être sûres qu’elles avalaient correctement la cocaïne, puis d’autres les prenaient en charge en métropole », a déclaré en ouverture la présidente du tribunal. Ce lundi 15 novembre, date d'ouverture du procès, sur les 29 prévenus âgés de 23 à 56 ans, dont cinq femmes, sept sont en détention provisoire, 17 sous contrôle judiciaire et cinq sont recherchés.

Ces prévenus, parmi lesquels des organisateurs du réseau, comparaissent devant la Jirs de Rennes pour acquisition, détention, transport, offre ou cession non autorisée de stupéfiants, importation en contrebande, participation à association de malfaiteurs ainsi que blanchiment, pour six d’entre eux.

Le procès doit se tenir jusqu’au 26 novembre. Les prévenus encourent 10 ans de prison et jusqu’à 20 ans en cas de récidive. La douane a demandé une amende d’ 1,84 million d’euros.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
2 commentaires
1 commentaire
A la une