• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Faits-Divers

Course-poursuite à plus de 100 km/h dans les rues de Rémire-Montjoly

La rédaction Samedi 17 Septembre 2022 - 13h42
Course-poursuite à plus de 100 km/h dans les rues de Rémire-Montjoly
Les motards de la gendarmerie ont poursuivi un véhicule en fuite dans les rues de Rémire-Montjoly, vendredi soir. - Shutterstock

Vendredi soir, une course poursuite de six kilomètres s'est déroulée au milieu d'une circulation dense entre la cité Arc-en-ciel et le rond-point des Âmes-Claires à Rémire-Montjoly.

Hier, en fin d'après-midi, dans le cadre d'une opération anti-délinquance mise en œuvre par la compagnie de Matoury appuyée par des renforts de la gendarmerie mobile sur le secteur du quartier Arc-en-Ciel, ancienne BP 134, à Rémire-Montjoly, un automobiliste se dérobe à la vue des gendarmes.
Les militaires de la brigade motorisée décident de poursuivre le véhicule. Ce dernier roule dans les rues de Rémire à près de 100 km/h. Le chauffard n'hésite pas à prendre des sens interdits d'après le récit des gendarmes. Il commet plusieurs dégâts matériels dans sa fuite, sans qu'aucun blessé ne soit à déplorer.

La course poursuite se termine après plus de 6 km sur le rond-point des Âmes-Claires à Montjoly. Le conducteur est évidemment interpellé. Placé en garde-à-vue, les gendarmes ont la surprise de constater qu'un enfant de trois ans est à l'intérieur de la voiture folle. Il a été pris en charge par la famille du mise en cause

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

guidicelli 18.09.2022

Un remontrance fera l'affaire . Il ne devrait plus le faire .

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 18.09.2022

A l’heure où ça s’est passé, vers 17h45 il y avait un méga embouteillage dans le sens montjo-cayenne. Là oú ça a été chaud, c’est quand le type coursé par le motard à doublé toute la file de voiture entre le bourg de Montjoly (devant chez Alexandre) et le rond-point des âmes-claires. Perso je m’étais déjà écarté, en entendant la sirène des flics, et j’ai vu sa bagnole déglinguée qui remontait à toute berzingue dans mon rétro, zigzagant plus ou moins entre les deux files… Plutôt plus que moins d’ailleurs, car j’ai dû faire une embardée de deux mètres sur le côté, au dernier moment, pour être sûr qu’il n’allait pas me rentrer dedans. L’espace d’une demi-seconde, j’ai bien cru que j’allais être le couillon couronné de cette fin d’après-midi moite soudainement mouvementée, qui se serait subitement fait tamponné. Puis finalement ils sont passés et le bouchon a repris son cours. Dix minutes plus tard en arrivant au rond-point des âmes claires, on a vu le type assis et menotté à un poteau, avec les flics autour, et effectivement un tout petit gamin dans les bras d’une dame. Délinquance sud-américaine, impliquant une police à l’américaine? Fort heureusement il n’y eut pas de conséquences, mais je ne suis pas certain que le motard ait bien pris conscience du niveau de danger de cette poursuite en mode rodéo de série us. Quéfé, il va quand même falloir leur rappeler aux petits gars, qu’il y a aussi une population paisible qui arpente la voie publique de cet enfer sud-américain.

Répondre Signaler au modérateur
RAF973 19.09.2022

Bonjour
Et vous faites quoi ? Vous le laissez filer ?
Les motard étaient dans leur rôle et je les salue au passage.
Heureusement qu’il n’y a pas eut utilisation d’armes. Chez nos voisins pas certain que cela se serait passé de la même façon.

Répondre Signaler au modérateur
BELLOD 19.09.2022

Si le danger est trop grand c’est en effet une option que de le laisser filer. Mieux vaut laisser filer un type que l’on serrera plus tard, que de risquer de provoquer un dégât collatéral mortel. D’autant que si j’ai bien compris il y a aussi des moyens de repérage aériens. De ce que j’ai vu il n’y avait pas grand chose de maîtrisé. Un coup de bol qu’il n’y ait pas eu de conséquences graves, vu la vitesse oú allait le type se sentant coursé. Le professionnalisme c’est d’abord la sécurité des personnes, avant l’arrestation coûte que coûte. Pas ce genre de rodéo générateur de danger.

Répondre Signaler au modérateur
DRED31 17.09.2022

un petit rappel à la loi et une interdiction de RN1 pendant 6 semaines - ça va lui apprendre !!!

Répondre Signaler au modérateur
did973 18.09.2022

S’est sévère l’interdiction de RN1????

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
1 commentaire
1 commentaire
3 commentaires
A la une