• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
FAITS-DIVERS

Cayenne : un policier municipal blessé à la Cité Anatole

S.R. Mardi 19 Octobre 2021 - 14h43
Cayenne : un policier municipal blessé à la Cité Anatole
L'agent de la police municipale s'est vu prescrire 5 jours d'ITT. - D.R.

 Une enquête a été ouverte pour « tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique » après une intervention des équipes de nuit de la police nationale et de la police municipale à Cayenne, Cité Anatole, a-t-on appris ce mardi auprès du parquet.

 Vives tensions cette nuit du côté de la Cité Anatole. Peu après minuit, les équipes de la Police Municipale et de la Brigade anticriminalité étaient sollicitées pour mettre un terme à un rassemblement « qui faisait suite au tournage d’un clip » nous explique le Procureur de la République.

Sur place, les forces de l’ordre ont essuyé de multiples jets de pierres avant de faire usage de gaz lacrymogènes et de grenades de désencerclement pour disperser les participants à ce rassemblement, forcément non autorisé. Des tirs de flashball ont également pris lieu et place dans la cité, toujours dans l’objectif d'éparpiller les protagonistes. Un événement qui n’est pas sans rappeler un faits-divers de la mi-juin, dans la même cité, au cours duquel plusieurs jeunes de la Cité Anatole avaient également ciblé les effectifs de la Police Nationale, mais aussi les pompiers de Cayenne, en marge du tournage d'un clip.

Un agent de la police municipale faisait état d’une blessure sérieuse au bras après l'épisode de violences urbaines de cette nuit. Il a rapidement été évacué au centre hospitalier de Cayenne par le SMUR. Les pompiers ne sont pas intervenus sur place. Le fonctionnaire s’est vu prescrire cinq jours d’ITT. « Les conditions de l’intervention ne sont pas encore clairement déterminées dans le cadre de l’enquête » poursuit le procureur. « Un légiste déterminera plus tard si la blessure provient d’un tir par arme à feu » nous précise le commandant Benezech de la Police Nationale de Cayenne.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Katchopine 19.10.2021
Que justice soit faite

Que justice soit faite !
C est grave d agresser une personne dépositaire de l'autorité publique
Espérons que la justice fasse son travail et que le President de la CTG n écrive pas au 1er Ministre !!On n a pas fini !!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
6 commentaires
1 commentaire
10 commentaires
A la une
3 commentaires
1 commentaire